Extrait d'enluminure

Motion concernant le projet de Maison de l’histoire de France

MOTION

adoptée par la Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public (SHMESP) concernant le projet de Maison de l’histoire de France lors de son assemblée générale du 15 octobre 2011.

L’assemblée générale de la Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public (SHMESP) réunie le 15 octobre 2011 dénonce les menaces de déménagement d’une partie du fonds ancien des Archives Nationales que pourrait provoquer la réalisation du projet de Maison de l’histoire de France, ce qui porterait atteinte à leur intégrité. La Société considère qu’un tel déménagement aboutirait à rendre très difficile le travail des chercheurs et des usagers des Archives Nationales.
L’assemblée générale dénonce également les attaques portées contre l’indépendance des conservateurs des Archives Nationales, telles qu’elles se sont produites ces derniers mois dans la perspective de la constitution de la Maison de l’histoire de France. Elle s’étonne enfin de la contradiction frappante entre l’effort affiché pour promouvoir officiellement l’histoire de France à travers la création annoncée de la Maison de l’histoire de France et le mouvement de réduction des heures d’enseignement de l’histoire dans les programmes du Secondaire comme l’illustre la suppression de l’histoire en Terminale S.