Extrait d'enluminure

Compte rendu de l’entrevue du 23 septembre 2013 entre Yves Poncelet, IG et président du jury de l’agrégation externe d’histoire, nommé le 30 août 2013

Dès sa nomination à la présidence du jury d’agrégation, M. Yves Poncelet a souhaité recevoir les président(e)s des quatre associations d’historiens médiévistes « afin d’inscrire la session 2014 dans la tradition du concours et de préparer les sessions suivantes ». Les quatre présidents ont accepté le principe de l’entrevue. À cette date, le jury n’avait pas encore démissionné. Entre temps, les présidents ont appris la démission de 15 des 17 membres du jury d’oral.

Lors de l’entrevue des quatre président(e)s des associations d’historiens avec M. Poncelet, ont été évoqués les différents aspects de la situation présente. La raison de cette nomination semblerait correspondre simplement à un choix du ministère en faveur d’une alternance entre un Inspecteur général et un universitaire à la présidence des jurys d’agrégation. La situation actuelle de blocage du jury de l’agrégation d’histoire est grave et fort préoccupante. Dans le but de renouer le dialogue, M. Poncelet propose une concertation samedi prochain (28 septembre) à 14h30 en Sorbonne : réunion à laquelle sont conviés les membres du jury 2013 et des personnalités du ministère, M. Santana, adjoint à la directrice générale des ressources humaines et M. Lasserre, sous-directeur du recrutement à la DGRH.

Les présidents des quatre associations, désireux de ne pas affaiblir l’agrégation et la discipline historique, seront présents à la réunion du samedi 28 septembre organisée par le président du jury de l’agrégation externe d’histoire dans l’objectif de favoriser un dialogue constructif avec l’inspection générale et le ministère.

Antonio Gonzales, président de la SOPHAU
Véronique Gazeau, présidente de la SHMESP
Lucien Bély, président de l’AHMUF
Nadine Vivier, présidente de l’AHCESR