Extrait d'enluminure

Lettre n°69 septembre 2013

VIE DE LA SOCIÉTÉ

La réunion du comité (qui procèdera à l’élection du nouveau bureau de la société) et de l’Assemblée Générale d’automne est prévue le samedi 19 octobre en Sorbonne dans l’amphithéâtre Bachelard. Les horaires et l’ordre du jour vous parviendront à la fin du mois de septembre.

Le bulletin de souscription pour l’achat des actes du Congrès de Tours 2012, Mesure et histoire médiévale, vous a été envoyé il y a quelques jours : lors de l’assemblée générale d’automne, les volumes seront mis à la disposition de ceux qui auront renvoyé le bulletin accompagné d’un chèque (à l’ordre de l’agent comptable de l’Université Paris I) de 20€ à Thierry Kouamé avant le 14 octobre.

OFFRES DE POST DOCS, BOURSES ET POSTES A L’ÉTRANGER

- Bourses Fernand Braudel
La Fondation Maison des sciences de l’homme offre 39 bourses incoming et 9 bourses outgoing de recherche postdoctorale en sciences humaines et sociales d’une durée de 9 mois dans le cadre de son programme « Fernand Braudel-IFER » (International Fellowships for Experienced Researchers), soutenu par l’Union européenne (Programme Action Marie Curie – COFUND – 7e PCRD).
Formulaire

- Casa de Velázquez : Chercheurs résidents 2014
La Casa de Velázquez propose un nouveau dispositif d’aide à la mobilité des chercheurs. Le dispositif s’adresse aux personnels titulaires des universités et des grands établissements de recherche français et étrangers. Date limite de dépôt des candidatures : le 4 octobre 2013.
Pour plus de détail, voir ici

- Contrat doctoral Pau/ Casa de Velázquez
L’École doctorale 481 « Sciences Sociales et Humanités » (Université de Pau et des Pays de l’Adour) propose, au titre d’un partenariat entre l’École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques (Casa de Velázquez) et l’équipe d’accueil Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM / EA 3002), un contrat doctoral d’une durée de trois ans destiné à financer une thèse sur « Construire les archives, du temps des Foix-Béarn à celui des rois de Navarre. Pratiques de l’écrit et enjeux de pouvoir (XVe - XVIIe siècle ». Le contrat prendra effet le 1er novembre 2013.
Ce travail de thèse étudiera comment les Foix-Béarn-Navarre, entre France et Espagne, ont constitué, conservé et utilisé leurs archives de la fin du Moyen Âge au XVIIe siècle. La recherche exploitera une série d’inventaires anciens (XVe-XVIIe siècle), mis en résonance avec d’autres fonds français et ibériques. Outre les formes, usages et enjeux de l’archivage entre Moyen Âge et première modernité, la thèse s’intéressera aux constructions sociales et symboliques engendrées par l’archive et liées aux mécanismes de domination politique et sociale. Pour plus de détail sur l’argumentaire scientifique et les capacités attendues des candidats, consulter les sites

  • du laboratoire ITEM (EA 3002). Site.
  • de l’École doctorale 481 Sciences sociales et humanités (UPPA). Site.

Les étudiants désireux de bénéficier de ce contrat devront produire les pièces suivantes, rédigées en français :

  • Une lettre de motivation adressée au Directeur de l’École doctorale
  • Un exemplaire du mémoire de Master 2 (ou équivalent), éventuellement en version électronique
  • Un curriculum vitae détaillé

Le candidat pourra y ajouter toute autre pièce susceptible d’appuyer sa candidature (production scientifique, projet de recherche… etc.)
Les candidats, historiens de formation, devront pratiquer la paléographie latine, française, occitane et espagnole, entre écritures cursives du XVe siècle et du XVIIe siècle. Il semble indispensable d’avoir une inclination certaine, un goût pour un sujet à forte implication archivistique. La compréhension de l’espagnol (écrit et oral) est fortement conseillée.
Le concours est ouvert sans restriction d’âge ou de nationalité. Le dossier devra être envoyé avant le 5 octobre 2013 (le cachet de la poste faisant foi) en deux exemplaires sur un support papier à l’École Doctorale (l’un destiné au directeur de l’École Doctorale, l’autre au directeur de la thèse). Un courriel informera à la fois le directeur de la thèse et la coordinatrice scientifique du programme Archives de famille.
Université de Pau et des Pays de l’Adour
École doctorale 481 Sciences sociales et humanités
Avenue du Doyen Poplawski
BP 1633 - 64016 PAU Cedex

- Bourses de la Casa de Velázquez
La Casa de Velázquez propose des aides spécifiques (bourses) aux étudiants pour l’année 2014. Elles sont destinées à de jeunes artistes et à de jeunes chercheurs doctorants, français et étrangers, dont les travaux nécessitent un séjour dans la péninsule Ibérique.
Date limite de dépôt de candidature : 31 octobre 2013 avant minuit.
Informations pratiques.

PARUTIONS

- Lumières de la sagesse, Écoles médiévales d’Orient et d’Occident (sous la direction d’Éric Vallet, Sandra Aube et Thierry Kouamé), Paris, 2013 : catalogue de l’exposition « Lumières de la sagesse. Écoles médiévales d’Orient et d’Occident » (Paris, Institut du Monde Arabe, 25 sept. 2013 - 4 janv. 2014). Présentation le 24 septembre à 18h dans la grande salle de la bibliothèque de la Sorbonne. La table-ronde est suivie d’un cocktail.
Présentation ici et ici.

- Naissance d’une nouvelle collection d’édition de sources médiévales, dans le cadre d’une co-édition entre les Presses universitaires de Rennes et la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, et sous la direction scientifique de Philippe Charon (Archives départementales de Loire-Atlantique), Yves Coativy (Université de Brest) et Florian Mazel (Université Rennes 2 - IUF). Intitulée "Sources médiévales d’histoire de la Bretagne", cette nouvelle collection a pour vocation de mettre à la disposition d’un large public des sources inédites ou des éditions anciennes épuisées concernant l’histoire médiévale de la Bretagne. Le premier volume de la collection vient de paraître : Actes de Pierre de Dreux, duc de Bretagne (1213-1237), éd. Trad. Marjolaine Lémeillat, Rennes, PUR-, 2013, 20,00 €

- Cluny, les moines et la société au premier âge féodal, dir. D. Iogna-Prat, M. Lauwers, F. Mazel et I. Rosé, PUR, Rennes, 2013, 22x28 cm, 592 p., ill. couleurs, 35,00 € (plus d’information ici).

- Au Moyen Âge entre Provence et Dauphiné. Archéologie et histoire autour de Lachau en Baronnies, actes du colloque de Lachau, 25-27 septembre 2009, Bois (Michèle) (éd.), s. l., Le Luminaïre-Archéo-Drôme, 2013.
Pour obtenir l’ouvrage, adresser un chèque de 27 euros à Michèle Bois, 1075 ancienne route de Saint-Paul, 84 500 BOLLÈNE

- Dominique Adrian, Augsbourg à la fin du Moyen Âge. La politique et l’espace, Ostfildern : Thorbecke 2013 (Beihefte der Francia, 76). ISBN 978-3-7995-7467-9. 508 p., 64 €.

- François Blary, Origines et développements d’une cité médiévale, Château-Thierry, Revue archéologique de Picardie, Numéro spécial 29-2013.

- Michel Bur et Jean-Pierre Boureux, Une famille et sa maison : Vanault-le Châtel (XIIe-XIIIe siècle), PUN-Editions Universitaires de Lorraine, 2013, 200 p.

- Pierre Chastang, La ville, le gouvernement et l’écrit à Montpellier (XIIe-XIVe siècle) : Essai d’histoire sociale, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013.

- Claude Gauvard, Le Temps des Valois (1328-1515), Paris, PUF, 2013.

- Laurent Vissière, Alain Marchandisse, Jonathan Dumont dir., 1513. L’année terrible : le siège de Dijon, Dijon, 2013.

RENCONTRES

Nous rappelons aux collègues qui souhaitent faire part de la tenue d’un colloque de nous en avertir au moins deux mois avant la rencontre.

- Réseaux et Histoire
Premières rencontres scientifiques du groupe Res-Hist organisées par le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, en partenariat avec l’Institut Universitaire de France et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est
Nice, 26-28 septembre 2013
Pour le Moyen Âge, communications de : Florent Hautefeuille, Isabelle Rosé, Agnès Pallini-Martin
Programme.

- Rencontre Ménestrel - Vendredi 27 septembre, Lyon
Maison de l’Orient et de la Méditerranée - Amphithéâtre Benveniste, 7 rue Raulin, Lyon 7e
9h30 accueil des participants
10h Jacques Chiffoleau EHESS – directeur du CIHAM, Ouverture de la rencontre
10h30 Christine Ducourtieux Université Paris 1 – LAMOP, Le réseau Ménestrel

1re partie : les Humanités numériques
11h Marjorie Burghart EHESS – CIHAM, The European Association for Digital Humanities
11h15 Jean-Louis Gaulin Université Lyon 2 – CIHAM, Le programme de numérisation « Comptes de châtellenies » (castellanie.net) et l’ANR GEMMA « Genèse médiévale d¹une méthode administrative »
11h45 Nicole Bériou Université Lyon 2 – directrice de l’IRHT, L’édition électronique des sermons
12h Charlotte Denoël Bibliothèque nationale de France et Elisabeth Mac Donald Biblissima, L’equipex Biblissima
12h30 Pierre Guinard Bibliothèque municipale de Lyon, La numérisation des manuscrits médiévaux à la Bibliothèque municipale de Lyon
12h45 Anne-Catherine Marin Archives municipales de Lyon, La mise en ligne des ressources d’époque médiévale aux Archives municipales
13h Jean-Philippe Magué ENS de Lyon, Le programme MutEC (Mutualisation pour les éditions critiques et les corpus)

15h Catherine Breux-Delmas Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne, Présentation de la BIS et de ses ressources électroniques

2de partie : Les espaces médiévaux
15h15 Dominique Valérian Université Lyon 2 – CIHAM, Introduction
15h30 Aude Mairey CNRS – LAMOP, L’Angleterre médiévale
15h45 Eric Vallet Université Paris 1 – UMR 8167/IUF, L’Islam médiéval
16h Dominique Valérian pour Sophie Métivier Université Paris 1 – UMR 8167, Byzance
16h15 Christine Ducourtieux pour Anaïs Wion CNRS-CFEE et Namouna Guebreyesus Université Paris1, L’Éthiopie médiévale
16h45 Nicolas Schroeder Université Libre de Bruxelles – Université d’Oxford, Lotharingie médiévale
17h Véronique Julerot LAMOP, Paris médiéval
17h15 Maria Alessandra Bilotta IEM, Lisbonne, Lisbonne médiévale
17h30 Discussion générale sur les espaces médiévaux

- XXIe rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord - Châteaux, cuisines et dépendances
Périgueux - 27, 28, 29 septembre 2013
Bibliothèque municipale, salle Jean Moulin
Programme

- Les ressources en compétition (La compétition au haut Moyen Âge IV)
3-5 octobre 2013, Rome
Lieux : Université de Roma Tre et Ecole Française de Rome
Les ressources matérielles sont un élément fondamental de la compétition dans les sociétés médiévales mais cet aspect n’a guère été traité dans les études récentes sur les élites et les sociétés politiques. L’attention portait surtout sur les systèmes de valeurs qui présidaient aux actions des uns et des autres, spécialement des nobles, ce qui tendait à mettre au second plan les implications matérielles au sens large, alors que l’intérêt pour les ressources et leur usage reste central dans la perspective de l’histoire économique comme dans l’étude des sociétés paysannes. Après les réunions précédentes de Francfort (La compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge, juin 2011, actes publiés aux éditions Brepols, automne 2012), de Paris (Genre et compétition, octobre 2011) et de Limoges (Compétition et sacré au haut Moyen Âge : entre médiation et exclusion, juin 2012), la rencontre de Rome se propose donc de réfléchir sur le lien entre la compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge et les ressources matérielles (terres, églises et monastères, biens meubles, hommes), en tentant de répondre aux questions suivantes : à quels niveaux sociaux et entre quels acteurs les ressources pouvaient-elles être elles-mêmes l’un des objets de la compétition ? Dans quelle mesure et par quels moyens la compétition sollicite-t-elle ou impose-t-elle de mobiliser des ressources, et à travers quels canaux ? La disponibilité ou la rareté des ressources influe-t-elle sur les formes de la compétition, dans les mêmes conditions et à parité de niveau social ? Quelles ressources étaient-elles mobilisées selon les divers types de compétition ?
Programme

- 35e Journées Internationales d’histoire de Flaran
Le cimetière au village dans l’Europe médiévale et moderne
Dates : 11 et 12 octobre 2013
abbaye de Flaran, 32 310 - Valence-sur-Baïse
responsables scientifiques : Cécile Treffort (Université de Poitiers)
responsable administratif et contact : Jean-Loup Abbé : abbe univ-tlse2.fr
Universités organisatrices : Toulouse II, Bordeaux III, Pau et les Pays de l’Adour

- La controverse carolingienne sur la prédestination. Histoire, textes, manuscrits
Colloque international organisé par Pierre Chambert-Protat, Jérémy Delmulle, Warren Pezé et Jeremy C. Thompson et avec le soutien du LAMOP, du SAPRAT, d’HASTEC , du LEM et de la Région Ïle-de-France
Paris, vendredi 11 et samedi 12 octobre 2013
Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne - Salle 1 - Aile Soufflot (12, place du Panthéon 75005 Paris)
Programme

- « La dame de cœur ». Patronage et mécénat religieux des femmes de pouvoir en Europe XIVe-XVIIe siècle, colloque international
dates : les jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 octobre 2013
lieux : Paris-13, Sorbonne-Paris-Cité (Villetaneuse) et Paris (EHESS)
organisation : Murielle Gaude-Ferragu (Paris-13) et Cécile Vincent-Cassy (Paris-13)
Programme

- Bâtards et bâtardises dans les sociétés européennes. Normes, pratiques et représentations de la filiation illégitime. Moyen Âge - Époque moderne, colloque international
Dates : 10-11 et 12 octobre 2013
Lieu : Université d’Angers
inscription obligatoire avant le 30 septembre 2013 auprès de Giliane Thibault
Programme et renseignements

- L’Historia regum Britannie de Geoffroy de Monmouth et les Bruts en Europe (2e volet)
Contextes historiques de rédaction et de réception du XIIe au XVIe siècle production et circulation des manuscrits, usage des textes
Colloque international (Paris, 15-16 octobre 2013)
Lieu : IRHT (salle Vielliard, 1e ét.), 40 avenue d’Iéna, Paris 16e
Organisation : Géraldine Veysseyre, Hélène Tetrel
Informations

- La justice entre droit et conscience, du Moyen Âge à nos jours
Dijon, Université de Bourgogne, MSH, les 17 et 18 octobre 2013
Organisateurs : Benoît Garnot, Bruno Lemesle
ARTEHIS-UMR 6298, Centre Georges Chevrier CNRS-UB, Université de Bourgogne.
Le principe de l’intime conviction, qui ne rend pas les preuves nécessaires, a été estimé inconcevable durant des siècles. Au Moyen Âge, les juristes ne cessent de dire que le juge ne doit pas juger selon sa conscience, mais en se fondant sur la loi et sur des preuves. À l’époque moderne, les juges doivent s’appuyer sur le système des preuves légales, « plus claires que le jour ». Mais depuis la Révolution, les jurés d’assises jugent selon leur intime conviction, « en leur âme et conscience ». Ce colloque souhaite reprendre cette question où bien des pistes ont déjà été tracées, mais dont plusieurs demandent à être prolongées ou reprises. Elle sera examinée tant sous l’angle doctrinal qu’à travers les pratiques, les représentations et les fictions, et elle fera donc appel principalement aux historiens, aux juristes, aux philosophes, aux spécialistes de la littérature.
Programme
Contact

- Marques personnelles, écritures et pouvoir autour de Gaston III, comte de Foix, dit Fébus
Colloque qui se tiendra à Pau (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
les 17 et 18 octobre 2013
organisé par Véronique Lamazou-Duplan
Informations

- Les documents de chancellerie en langue arabe au prisme de l’historicité : écritures, lexique, syntaxe et intertextualité de ʿAbd al-Ḥamīd al-Kātib (m. 750) à al-Qalqašandī (m. 1418)
Lyon - 17-18 octobre 2013
Programme

- Les enquêtes en Grande-Bretagne, XIe-XXe siècle : savoirs et instruments de gouvernement (XIe-XXe s.)
Dates : 17 et 18 octobre 2013
Organisation : Fanny Madeline (LAMOP, Paris I), Vincent Denis (IHMC, Paris I et IUF), Philippe Minard (IDHE, Paris 8 et EHESS)
Cette rencontre organisée dans le cadre du GRD 3434 « Mondes britanniques » du CNRS, a pour objectif de comprendre le rôle et le fonctionnement des enquêtes comme instruments de gouvernement en Grande-Bretagne, dans une perspective de longue durée. Cette rencontre rassemblera des spécialistes de la Grande-Bretagne et des discutant-e-s, donnant un regard français ou « continental » sur ces dispositifs.
Programme et renseignements pratiques

- La Provence, terre de cathédrales. 57e congrès de la fédération historique de Provence
Dates : 18 et 19 octobre 2013
Lieu : Centre Cormier du couvent des Dominicains, salle de conférences - 35 rue Edmond Rostand, Marseille, France (13006)
Programme
Contacts : Thierry Pecout, Yann Codou.

- L’eau dans le château
Sous la direction de Delphine Gautier et Hervé Mouillebouche
Dates : 18, 19 et 20 octobre,
Lieu : château de Bellecroix, Bourgogne
Programme
Contact

- Monachisme et espaces monastiques féminins (IVe-XIIe siècle) : regards croisés d’archéologie et d’histoire
Date : mardi 5 novembre 2013
Lieux- Université Jean Monnet-Saint-Etienne, site Tréfilerie
Organisation- Noëlle Deflou-Leca (Lem-Cercor, Grenoble II), Anne Baud (Ciham, Lyon II)
Informations : Martine Alet

- La royauté capétienne et le Midi au temps de Guillaume de Nogaret
29 et 30 novembre 2013 à Montpellier et Nîmes
Colloque organisé par l’Association nîmoise "Guillaume de Nogaret. Histoire médiévale en Bas-Languedoc", par le Centre d’Études Médiévales de Montpellier (Univ. Paul-Valéry) et par le GDR "Capétiens"

Premier jour : Nogaret et son temps (Montpellier, Site universitaire Saint-Charles, rue du professeur Henri Serre)
Modérateurs : Patrick Gilli et Maïté Ferret
9 h 30 : Mot d’accueil de Patrick Gilli et de Bernard Moreau, président de l’association
9 h 45 : Introduction par Julien Théry
10 h 15 : Cant vengro li Frances : l’implantation capétienne dans le Midi au XIIIe siècle par Gaël Chenard et Jean-François Moufflet
10 h 45 : De Louis VIII à Philippe le Bel : la présence capétienne sur les bords du Rhône par M. Simone Balossino
11 h 15 : Le roi de France et l’Empereur romain : un état de la question à la veille de la mort de Nogaret (1312) par Jean-Marie Carbasse
14 h 30 : Le droit en Languedoc au temps de Nogaret par Nicolas Leroy
15 h : Les finances du roi : la fiscalité en Languedoc au temps de Philippe le Bel par Romain Telliez
15 h 30 : L’enquête royale de 1298 contre Raoul de Breuilli et Pierre de Latilly, commissaires du roi en Toulousain : une proposition d’étude par Chloé Besombes

Deuxième jour : Politique (s) de Nogaret (Nîmes, salle de conférence de Carré d’Art)
Modérateurs : Isabelle Ortega et Robert Chamboredon
9 h 30 : Mot d’accueil de Daniel-J. Valade, adjoint au maire de Nîmes, délégué à la Culture et de Bernard Moreau, président de l’association
9 h 45 : Le Roman de Fauvel, une satire du gouvernement royal de Philippe le Bel et de ses ministres par Armand Strubel
10 h 15 : Guillaume de Nogaret et le gouvernement capétien sur les chemins par Elisabeth Lalou
10 h 45 : Nogaret dans le texte : mots et concepts du légiste par Sébastien Nadiras
14 h 30 : Nogaret et les textes : la question des deux registres de chancellerie JJ 28-29 par Elizabeth A. R. Brown
15 h : Guillaume de Nogaret et les Écritures Saintes par Julien Théry
15 h 30 : Guillaume de Nogaret et la mise en scène de la fonction royale par Caroline Decoster
16 h 45 : Synthèse et conclusion par Dominique Barthélémy

- Image et pouvoir au Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) : le rôle de l’image dans la représentation des idées politiques
22-23 novembre 2013, Université de Lorraine (Metz), Bâtiment de l’UFR SHA, salle D206.
Le rôle des images dans la représentation du pouvoir médiéval retient depuis longtemps l’attention des historiens : sur des supports divers (sculpture, peinture, parchemin, textile, métal…), l’image a permis aux pouvoirs de faire connaître leurs prétentions et de renforcer leur légitimité. Toutefois, le lien entre image et pouvoir dans la représentation des idées politiques reste moins exploré. Les images ont pu servir, tardivement, à illustrer certains textes fondamentaux de la théorie politique : c’est le cas par exemple du Policraticus de Jean de Salisbury dans sa traduction par Denis Foulechat (BnF fr. 25287) ou des œuvres éthiques et politiques d’Aristote dans celle de Nicole Oresme (BnF fr. 126). Mais elles ont aussi permis de transférer dans l’iconographie des concepts qui n’étaient pas naturellement destinés à trouver une expression visuelle : on pense ici bien entendu aux fresques sur Les Effets du bon et du mauvais gouvernement d’Ambrogio Lorenzetti dans le Palazzo Pubblico de Sienne, mais aussi aux médailles voire aux bijoux, qui ont été les supports de certaines revendications politiques. Le rapport entre deux modes d’expression différents – la rhétorique verbale et l’image – doit sans doute faire l’objet d’analyses spécifiques.
Communications de : Colette Beaune, Sabine Berger, Charles Brucker, Martine Clouzot, Franck Collard, Benoît Grévin, Frédéric F. Martin.

SÉMINAIRES

- Séminaire de Patrick Boucheron : séminaire de recherche - Université Paris 1
« Culture politique et société à la fin du Moyen Âge »
Vendredi de 16 h. à 18 h. (en Sorbonne - salle Perroy)
Séminaire ouvert aux étudiants de master et aux doctorants
Programme 2013-2014 : "Pour ne pas en finir avec le Moyen Âge. Périodisation, discipline, sciences sociales"
4 octobre : Patrick Boucheron, « Après la déconstruction. Un programme de réflexion collective »
18 octobre : François-Xavier Fauvelle, « Un Moyen Âge africain (viiie-xve siècles) : la connexion de l’Afrique au Vieux Monde. Géographie, périodisation, régime documentaire »
8 novembre : Etienne Anheim, « À propos de la notion de “long Moyen Âge” : une enquête historiographique »
22 novembre : Pierre-François Souyri, « Le Moyen-Âge au Japon : les vicissitudes d’une catégorie historiographique »
29 novembre (demi-journée d’études : 14-18h) : « La rupture grégorienne, entre philologie et histoire : autour de Bérard des Marses » (organisée en collaboration avec Jacques Dalarun, avec la participation de Dominique Poirel et Laurent Feller)
6 décembre : Joëlle Burnouf, « Changement de paradigme en archéologie médiévale : interdisciplinarité, héritages et longue durée »
31 janvier : Florian Mazel, « 1, 2, 3 Moyen Âge. Critères et enjeux des périodisations internes du Moyen Âge dans l’historiographie française »
14 février : Joseph Morsel, « De l’autre côté du miroir — où se trouve le Moyen Âge ? »
7 mars : Julien Loiseau, « Le Moyen Âge au péril de l’âge classique. Comment périodiser l’histoire de l’Islam ? »
21 mars : Blaise Dufal, « Le féodalisme : une vision marxiste et française du Moyen Âge » (séance fondée sur la présentation des archives de la Société d’études du féodalisme, avec la participation de Jean-Philippe Genet)
4 avril : Patrick Boucheron, « Identités médiévistes, séquençages médiévaux : bilan et ouverture »
9 mai (demi-journée d’études : 14h-18h) : « L’invention du paysage ? Histoires croisées, Orient/Occident » (organisée en collaboration avec Anne-Laure Imbert, programme à venir)

- Séminaire de Didier Lett, Paris-Diderot (Paris 7)
Famille, parenté et genre au Moyen Âge (XIIe-XVe siècles)
Salle 104, Bâtiment Olympe de Gouges (M° Bibliothèque François-Mitterrand)
Lundi de 16 h à 18 h
30 septembre : Didier Lett, « Les enfants au Moyen Âge : bilan historiographique et nouvelles problématiques ».
14 octobre : Isabelle Robin (Paris IV), « Les enfants à l’Epoque moderne : bilan historiographique et nouvelles problématiques ».
28 octobre : Marie-Lise Fieyre (Doctorante, Paris 7), « Les enfants illégitimes : bilan historiographique et nouvelles problématiques ».
18 novembre : Sylvie Steinberg (Rouen), « Les bâtards. Filiation et descendance, XVIe-XVIIe siècle »
2 décembre (séance commune avec le séminaire transpériode sur le genre de l’Université de Paris 1, Salle Perroy, de 9 h à 11 h) : Didier Lett, « Masculin, féminin au Moyen Âge, XIIe-XVe siècle ».
16 décembre : Didier Lett « Paternité et masculinité : quelques pistes de réflexion ».
20 janvier : Didier Lett, « Les jeunes dans les statuts communaux des Marches à la fin du Moyen Âge ».
3 février : Manuela Martini (Paris 7), « Genre, famille et travail au XIXe siècle ».
3 mars : Antoni Furio (Université de Valence, Esp.) : « L’entreprise familiale dans les villages valenciens à la fin du Moyen Âge ».
17 mars : Sharon Farmer (Université de Santa-Barbara, E. U) : « Le travail des femmes dans l’industrie de la soie à Paris à la fin du Moyen Âge ».
31 mars : Lucie Laumonier (Docteure, Montpellier 3), « Genre et célibat à Montpellier à la fin du Moyen du Moyen Âge ».
28 avril : Didier Lett, « Construire une histoire sociale à partir des sources judiciaires des Marches à la fin du Moyen Âge ».

- La prosopographie : objets et méthodes
Séminaire de recherche interdisciplinaire, organisé par les Archives nationales, le LAMOP (Paris 1) et le LARHRA (ENSL, Lyon 2, Lyon 3, Grenoble 2)
Alors que se multiplient les études se réclamant de la prosopographie, ce séminaire entend interroger la méthode prosopographique elle-même en analysant les travaux réalisés ou en cours, sous un angle scientifique (construction de l’objet) et méthodologique (du choix de la source à la restitution des données), en suscitant la confrontation des différentes sciences sociales et en favorisant le dialogue entre chercheurs et archivistes autour des sources disponibles. Visant un public large, ce séminaire annuel se déroule alternativement à Lyon (ENSL) et à Pierrefitte-sur-Seine (Cité des Archives) et s’adosse à un carnet de recherche Hypothèses (http://prosopographie.hypotheses.org/). Chacune des six séances est organisée de manière thématique et réunit trois intervenants.
Calendrier 2013-2014 : 11 octobre, 22 novembre et 10 janvier à Lyon (vendredi, 14h-17h) ; 12 février, 26 mars et 4 juin à Pierrefitte (mercredi, 14h-17h)
Programme détaillé
Contact

APPELS A CONTRIBUTIONS

- Petites villes et routes de l’Antiquité au XVIIIe siècle
Ce colloque international de deux jours se déroulera à la MSH de Clermont-Ferrand, du 20 au 22 mars 2014. Il est organisé à l’initiative du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (EA 1001) de l’Université Blaise Pascal (CLERMONT II), sous la responsabilité de Céline PEROL et de Jean-Luc FRAY.
Sont invités à participer à cette rencontre des archéologues et des historiens, des spécialistes de l’Antiquité, du Moyen Âge et de l’Epoque moderne, afin de pouvoir comparer les sources, les méthodes et les problématiques.
Plusieurs aires géographiques seront concernées et comparées : l’Auvergne, l’Italie et notamment la Toscane, la péninsule ibérique, les pays germaniques et l’Europe centrale ; une ouverture vers les pays de l’Islam est également souhaitable.
Les études pourront être envisagées en partant d’une ville spécifique (et ses routes) ou d’un axe routier (et ses petites villes) ; cette double perspective pourra certainement enrichir le débat et la confrontation entre réseau urbain et réseau routier. Cette rencontre sera l’occasion de souligner la diversité des approches de l’histoire de la route, qui se présente comme une histoire globale, et de faire un bilan historiographique sur le sujet.
Faire parvenir votre proposition de communication à Céline Perol en une quinzaine de lignes, par voie électronique, avec vos noms, titres et institution d’exercice.

- Langages et communication, Congrès du CTHS
Se tiendra du 5 au 10 mai 2014 au collège Révolution à Nîmes sous la présidence de Mme Mireille Corbier
Les propositions de communications parvenues sans résumé seront éliminées.
Le résumé devra comprendre environ 1000 caractères (espaces comprises) et être collé impérativement dans le cadre ci-dessous. En outre, le résumé devra parvenir au CTHS par courrier électronique ou sous forme de CD. Le résumé devra faire clairement état des sources exploitées par l’auteur.
Répondre au CTHS impérativement avant le 1er décembre 2013
Plus d’informations ici

- Les couvents mendiants et la terre en Europe centrale (v. 1220 - v. 1550)
Université Blaise Pascal - Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (France)
23-24 juin 2014
Organisation : Les couvents mendiants et la terre en Europe centrale (v. 1220 - v. 1550) / Université Blaise Pascal - Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (France)
Jean-Luc Fray et Ludovic Viallet (CHEC, Université Blaise-Pascal), Marie-Madeleine de Cevins (CERHIO, Université Rennes 2)
Cette rencontre scientifique est le premier des trois grands rendez-vous collectifs prévus par le programme MARGEC1. Plus d’un an après l’ouverture officielle de celui-ci, le moment est venu en effet de commencer à rassembler les éléments d’information qui ressortent de la documentation répertoriée à ce jour et des données prochainement réunies dans la base numérique.
L’objectif du projet MARGEC est de faire la lumière sur la vie matérielle des couvents mendiants centre-européens au Moyen Âge et au début de l’Ère moderne. Il s’agit de mettre en évidence les mécanismes de l’« économie mendiante » – par contraste avec ceux des monastères affiliés aux « ordres anciens » d’une part et des couvents féminins d’autre part. Cela suppose de montrer comment leur fonctionnement s’articulait avec l’exigence de pauvreté, avec le primat accordé à la pastorale ainsi qu’avec la spiritualité ambiante, dans et hors des ordres concernés.
Nous avons choisi de commencer par un aspect à la fois facile à circonscrire et déterminant aux plans matériel et symbolique – puisqu’il touche au coeur de l’ « identité » des fratres mendicantes parmi les réguliers – : le rapport des frères à la terre. On entendra par « terre » l’ensemble des biens et revenus fonciers à caractère agricole (terres de labour, vergers et potagers, prés, forêts, étangs, moulins et autres bâtiments d’exploitation), qu’ils se trouvent en milieu rural, périurbain ou urbain, à l’exclusion toutefois des habitations et des cens afférents.
Informations
Les communications, d’une durée de 30 mn, prendront soit la forme d’études de cas portant sur tel couvent précis, soit celle de bilans synthétiques, toujours à partir de matériaux inexploités à ce jour.
Les propositions de communication (titre, mots-clés et résumé d’environ 1000 caractères) devront être envoyées à Marie-Madeleine de Cevins, Jean-Luc Fray et Ludovic Viallet avant fin décembre 2013.

- La formule au Moyen Âge
Perpignan : 19, 20 et 21 juin 2014.
Pour sa troisième édition, le colloque bisannuel sur la formule (GRENDEL – IDEA) aura lieu les 19, 20 et 21 juin 2014, sous l’égide de l’Université de Perpignan (CRHiSM, VECT- Mare Nostrum et l’Institut Des Méditerranées).
La manifestation se déroulera dans l’université même ainsi que dans d’autres hauts lieux du Moyen Âge catalan. Une demi-journée de découverte du patrimoine (Prieuré de Serrabone, Abbaye de Saint-Michel de Cuxa) et un concert médiéval ponctueront le programme.
Langues : français, anglais, espagnol, catalan.
Les propositions de communication (durée : 25 minutes) sont à soumettre pour le 15 novembre 2013 (préciser le domaine de recherche et de ne pas dépasser une feuille A4)
Les modes de pensée et de représentation médiévaux sont profondément marqués par l’usage de reprises et de régularités attendus et reconnaissables, qui sont sources de tensions productives entre expression individuelle et normes collectives, changement et continuité, création et convention. De façon très générale, toute formule se caractérise par un figement ou une régularité plus ou moins marqué laissant la place, en creux, à l’innovation. La définition de la formule se décline différemment en fonction de la discipline considérée, et le colloque sera l’occasion d’en établir les diverses acceptions et de s’interroger sur leur compatibilité éventuelle, ainsi que d’analyser l’effet pragmatique engendré par les répétitions formulaires, entre autres pistes de réflexion possibles.
Ce colloque, qui s’inscrit dans une logique internationale et interdisciplinaire, s’adresse aux médiévistes quels que soient leurs domaines de recherche
Conférenciers invités : Anne Brenon, Philip Daileader.
Envoi des propositions : Caroline de Barrau (CRHiSM, UPVD).
Contact : Olivier Simonin (VECT – Mare Nostrum, UPVD).

- L’autorité politique, le pouvoir et la masculinité : De l’antiquité à nos jours / Leadership, Power and Masculinity : From Antiquity to the Contemporary
World Institut de l’Université de Londres à Paris, 5-6 septembre 2014
Sean Brady (Birkbeck College, London) ; 
Christopher Fletcher (CNRS-Université de Paris I) ; Rachel Moss (Corpus Christi College, Oxford) ; 
Lucy Riall (European University Institute/Birkbeck College, London)
Les contributions à cet événement considèreront tous les aspects de l’autorité et du pouvoir politique, intégrant les sociétés où le gouvernement se définit très largement – la civilisation ancienne ou médiévale, notamment – pour inclure autant le gouvernement de soi et le gouvernement d’une maisonnée, par exemple, que l’autorité sur les communautés ou sur la nation. Nous voudrons considérer l’autorité politique et sa relation avec les masculinités dans les formations aussi diverses que les gangs organisés, les milices illégales, et les sociétés sécrètes, qui sont souvent dans une posture d’opposition par rapport au gouvernement légitime et des modèles plus orthodoxes de la masculinité. Ils peuvent créer des puissantes masculinités contre- hégémoniques, particulièrement dans le cas où le gouvernement central et/ou les structures sociales sont faibles, créant des formes alternatives d’autorité qui sont particulièrement attirant pour des jeunes hommes.
Propositions d’interventions (résumés) : avant le 1er novembre 2013

Décision des organisateurs : janvier 2014

Colloque : 5 et 6 septembre 2014
Articles écrits : septembre 2015
Informations

- Les espaces frontaliers en Europe de l’Antiquité au XVe siècle
2è colloque international sur les Frontières.
Université d’Artois (Arras)
Mercredi 15 et jeudi 16 octobre 2014
L’intérêt de ces journées consistera à confronter différents champs disciplinaires sur la notion de frontière au sens propre comme au sens figuré : frontière linguistique, religieuse, économique, sociale, géographique, culturelle, artistique et naturellement politique. La définition et la perception de la frontière sont à envisager comme une zone de rencontres, d’échanges, de regroupements mais aussi comme une zone de confrontation ou de fracture politique, religieuse, militaire...
Les études portant sur notre région et ses différentes frontières seront privilégiées. Ce colloque s’adresse aux historiens, géographes, historiens de l’art et des religions, mais aussi aux linguistes et économistes. La durée des communications est fixée à 30 mm. Les langues de travail seront le français et l’anglais. Les propositions de communication (titre provisoire et résumé d’une quinzaine de lignes) sont à envoyer avant le 30 septembre 2013 sous format pdf à l’adresse suivante.

- Figures et fondements de la misogynie
Fédération espaces frontières métissages / Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Pau et des Pays de l’Adour
La Fédération EFM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour lance un programme de recherche interdisciplinaire sur la misogynie (avec extension aux inégalités hommes/femmes et à la problématique du genre). Les disciplines concernées sont l’anthropologie, la création artistique, le droit, la géographie, l’histoire, la linguistique, la littérature, la philosophie, la psychanalyse et la sociologie. Le programme comporte deux journées d’étude en 2014 et un colloque en 2015.
La première journée d’étude, du vendredi 14 février 2014, concerne particulièrement les historiens : « La misogynie au regard de l’histoire des comportements et de l’évolution des théories du masculin/féminin. »
La seconde journée, du vendredi 24 octobre 2014 leur est également ouverte : « La misogynie dans son rapport aux corps et à l’environnement. »
Un appel à communications spécifique sera lancé plus tard pour le colloque.
Les propositions pour ces journées d’étude, accompagnées d’une quinzaine de lignes de présentation, doivent être adressées à Maurice Daumas, PR Histoire moderne (laboratoire ITEM) ou à Nadia Mekouar-Hertzberg, PR Espagnol (laboratoire LLCAA).

- Les pratiques de l’écrit dans les abbayes cisterciennes (XIIe-milieu du XVIe siècle). Produire, échanger, contrôler, conserver.
Troyes (centre de congrès) – Abbaye de Clairvaux
28, 29 et 30 octobre 2015
Colloque international organisé par le Conseil général de l’Aube à l’occasion des célébrations du 9e centenaire de la fondation de l’abbaye de Clairvaux (1115-2015), en partenariat avec l’Université de Reims Champagne-Ardenne/Centre d’études et de recherche en histoire culturelle (CERHiC) et l’École pratique des hautes études.
Dans ce contexte, la célébration en 2015 du neuvième centenaire de la fondation de Clairvaux donne l’occasion de soumettre la diversité du monde cistercien au prisme de ses productions d’écriture, en resserrant l’examen sur l’écrit « pragmatique ». Ce colloque se focalisera sur l’écrit diplomatique, administratif et de gestion, sans exclure des incursions dans les domaines comptable, épistolaire ou liturgique. Le périmètre de l’étude englobera les monastères cisterciens d’hommes et de femmes dans l’ensemble de l’Occident entre le XIIe et le milieu du XVIe siècle.
Trois axes de réflexion sont proposés, sous forme de questions susceptibles d’aiguiller les chercheurs intéressés.
Axe n° 1 : Produire (foyers de production)
Axe n° 2 : Encadrer et échanger (normes et usages d’écriture)
Axe n° 3 : Contrôler et conserver (manipulation et outils de la mémoire)
Les approches faisant intervenir des sources cisterciennes diversifiées ou de provenance variée seront appréciées, ainsi que les comparaisons entre les productions documentaires cisterciennes et celles de leur environnement proche. Les études portant sur des pratiques d’écriture autres que celles visées par le colloque seront écartées, de même que, de manière générale, toute thématique qui ne serait pas mise en relation directe avec la problématique de l’écrit documentaire et de gestion.
Les propositions de communications (une demi-page) sont à adresser impérativement avant le vendredi 29 novembre 2013 à : Marie-Hélène MORELL, Ingénieur d’études, CERHiC.
Durée des interventions : 30 minutes
Plus d’informations ici

- Par tous les sens
Numéro thématique de Traverse – revue d’histoire/Zeitschrift für Geschichte, 2, 22, 2015, coordonné par Ulrike Krampl (Tours), Jan-Friedrich Missfelder (Zurich/Constance), Anja Rathmann-Lutz (Bâle) et Aline Steinbrecher (Constance)
Date limite : 15 avril 2014
Site
L’histoire des sens constitue actuellement l’un des champs les plus dynamiques de la recherche historique à dimension anthropologique. Se situant certes dans le sillage du visual/iconic/pictorial turn, les interrogations portent désormais davantage sur les possibilités d’historiciser l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher, tout en continuant à explorer la vue ; par ailleurs, l’histoire des sens propose une relecture critique de certains questionnements, plus anciens, issus de l’anthropologie historique, de l’histoire des sensibilités et de celle des mentalités.
En effet, plutôt que de revenir sur la question de la hiérarchie des sens et de sa transformation - dans le domaine visuel, l’histoire de l’art a formulé des propositions, notamment à partir de l’histoire des idées et des théories de la perception - nous souhaitons privilégier l’étude des pratiques sensorielles à travers lesquelles les sujets historiques s’approprient le monde « par tous les sens ». Il importera également d’aller au-delà des études qui abordent chaque sens de façon isolée pour centrer le regard sur les phénomènes d’« intersensorialité », à savoir l’ensemble des relations qui se nouent entre les différentes pratiques sensorielles dans une société donnée.
Les contributions, en français et en allemand, paraîtront dans le numéro 22, 2, 2015 de Traverse – Revue d’histoire/Zeitschrift für Geschichte. D’une longueur de 30 000 signes environ, elles devront parvenir au comité de rédaction jusqu’au 31 janvier 2015.
Des propositions de toutes périodes et toutes disciplines historiques sont les bienvenues, notamment celles qui intègrent une réflexion méthodologique. Un résumé de 2 500 signes environ ainsi qu’un bref CV sont à envoyer, jusqu’au 15 avril 2014, à Ulrike Krampl ; Jan-Friedrich Missfelder ; Anja Rathmann-Lutz ; Aline Steinbrecher.

VARIA

- Les Archives Nationales vous invitent a deux rencontres - débat :

  • jeudi 3 octobre de 16 h 30 à 17 h 30, au caran à paris (11 rue des quatre-fils, 75003 Paris)
  • mardi 8 octobre, de 16 h 30 à 17 h 30, à Pierrefitte sur Seine (59 rue Guynemer, 93383 Pierrefitte, métro Saint-Denis-Université)

pour présenter la nouvelle répartition des archives, après le déménagement et l’inauguration du site de Pierrefitte ;
pour présenter les nouvelles possibilités de recherche : 11000 inventaires déjà en ligne ;
pour échanger autour des classements en cours et des nouvelles pistes de recherche disponibles, pour vous et vos étudiants
Chacune de ces rencontres sera précédée, pour ceux qui le souhaitent, d’une visite des sites à partir de 15 h 30 (rendez-vous à la même adresse ; merci de vous inscrire à l’adresse suivante.
Par ailleurs, deux journées portes ouvertes seront proposées aux étudiants : mardi 5 novembre 2013, à paris, de 9 h 30 à 12 h 30 (avec possibilité pour les étudiants de participer l’après-midi à une rencontre autour des archives du parlement de paris) et jeudi 14 novembre 2013, à Pierrefitte, de 9 h 30 à 16 h 30.
Contact : Bruno Galland, téléphone : +33 (0)1 75 47 21 30.

- Message de l’IFHA : nouveau site internet et nouveaux locaux à Francfort
Chers collègues et amis de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne,
Nous sommes heureux de vous annoncer par la présente la mise en ligne depuis quelques semaines de la nouvelle version du site internet de l’IFHA, dont la maquette, le graphisme, les contenus, liens et pour partie certaines rubriques ont été refondus, actualisés, adaptés. Vous trouverez sur ce nouveau site les manifestations scientifiques organisées ou soutenues par l’IFHA, tout comme les projets de recherche de l’Institut et le versant du programme culturel développé à l’interface entre science et culture suivant le profil neuf et singulier assigné au centre depuis 2009. Nos programmes de bourses, de courte, de moyenne ou de longue durée, sont détaillés dans l’onglet « postes/bourses » et il vous sera possible d’accéder aux archives des bénéficiaires de ces bourses. Nous avons parallèlement consacré une rubrique aux offres et appels à projets de nos partenaires
En outre, les internautes pourront consulter la liste des publications soutenues par l’Institut et être tenus informés des nouvelles parutions. À ce propos, la Revue de l’IFHA et la « Librairie allemande », qui comporte toutes les recensions en français d’ouvrages allemands parues dans les différentes livraisons du Bulletin de la MHFA puis de la Revue de l’IFHA, seront prochainement disponibles en ligne sur le portail Revues.org. Nous remercions à ce titre tous les collaborateurs pour leurs contributions. Les sommaires des anciens numéros de la Revue, ainsi que ceux des Bulletins, demeurent consultables sur le site internet institutionnel de l’IFHA. Nous vous ferons parvenir dès que possible l’information annonçant l’ouverture du nouveau site électronique de la Revue dès sa mis en ligne, sachant que le nouveau numéro 5 (2013) de notre périodique sera désormais entièrement produit et consultable sur ce support et que les anciens numéros sont en cours de rétrodigitalisation et seront placés à côté de la base de données interrogeable par multicritères des quelque 2000 comptes-rendus jusqu’à présent rédigés par plusieurs générations de recenseurs.
Enfin, notre portail propose aux chercheurs-internautes de nombreuses ressources, notamment électroniques, que nous avons tenté d’étoffer et d’enrichir avec, entre autres, des guides de la recherche destinés aux jeunes chercheurs français et allemands, ainsi qu’une page consacrée aux blogs scientifiques.
Nous espérons que cette refonte vous offrira l’image d’un site dynamique, convivial, aussi interactif et utile que possible, au fond à l’image, c’est du moins notre souhait, d’une équipe qui n’a pas ménagé sa peine pour aboutir à ce résultat, comme toujours au service essentiel de la coopération scientifique et culturelle franco-allemande que l’IFHA développe et soutient.
Cette équipe, désormais déployée depuis mars 2013 dans les nouveaux locaux du campus Westend de notre université d’accueil, s’est trouvée dès cet automne en partie renouvelée par l’arrivée de deux nouveaux boursiers doctorants et par le remplacement du post-doctorant mis à disposition de l’IFHA par notre université partenaire de Francfort. Mais elle se trouve également enrichie et élargie par le recrutement d’un doctorant supplémentaire en coopération étroite avec l’Institut Max-Planck d’histoire européenne du droit et par l’achèvement du processus de recrutement des post-doctorant et doctorants animant l’axe de recherche dédié au développement durable au sein de la fédération qui unit l’IFHA et son université de Francfort à cinq autres partenaires (CIERA, DHI et MSH à Paris, CMB et Humboldt Universität à Berlin), au cœur d’un projet commun de recherche et de mise en réseau des sciences sociales et humaines entre la France et l’Allemagne consacré au défi de penser à nouveaux frais l’objet européen sous le titre « Saisir l’Europe ».
Ce site vient également à point nommé pour se faire l’écho l’an prochain des nombreuses manifestations organisées dans le cadre de commémorations d’une année riche en célébrations historiques, de la mort de Charlemagne en 814 à la Déclaration de la Première Guerre mondiale en 1914, en passant par la bataille de Bouvines en 1214, le concile de Constance en 1414 et le congrès de Vienne en 1814 : autant d’étapes franco-allemandes d’une histoire européenne complexe de longue durée.
Nous vous laissons donc découvrir et surfer en allemand ou en français sur la nouvelle version de notre site que vous trouverez à l’adresse suivante.
Avec les fidèles et cordiales salutations de toute l’équipe de l’IFHA.