Extrait d'enluminure

Lettre n°70 Octobre 2013

VIE DE LA SOCIÉTÉ

La réunion du comité (qui procèdera à l’élection du nouveau bureau de la société, 9h30) et de l’Assemblée Générale d’automne (10h15) est prévue le samedi 19 octobre en Sorbonne dans l’amphithéâtre Bachelard.

OFFRES DE POST DOCS, BOURSES ET POSTES A L’ÉTRANGER

- Recrutement des membres à la Caza de Velazquez pour 2014-2015
Les dossiers sont à rendre avant le 14 novembre à minuit
Renseignements ici.

- Département d’histoire Faculté des arts et des sciences (Université de Montréal)
Professeure ou professeur d’histoire du Moyen Âge
Le Département d’histoire sollicite des candidatures pour un poste à temps plein de professeure ou de professeur d’histoire du Moyen Âge au rang d’adjoint.
Les candidats seront appelés à enseigner aux trois cycles, à encadrer des étudiants aux études supérieures, à poursuivre des activités de recherche, de publication et de rayonnement ainsi qu’à contribuer aux activités de l’institution.
Exigences :
• Doctorat en histoire du Moyen Âge.
• Excellente connaissance du latin médiéval.
• Aptitudes démontrées en enseignement et expérience en enseignement universitaire souhaitées.
• Aptitudes de recherche et dossier de publications qui se démarque.
• Le champ de spécialisation est ouvert, mais situé avant 1300. Une attention portée aux contacts et échanges entre le monde européen et d’autres aires géographiques constitue un atout.
• On s’attend à ce que le candidat sache intégrer son enseignement de l’histoire médiévale dans un programme départemental aux intérêts géopolitiques et thématiques diversifiés, et ouvert aux humanités numériques.
• Maîtrise de la langue française.
L’Université de Montréal offre un salaire concurrentiel jumelé à une gamme complète d’avantages sociaux.
Entrée en fonction le ou après le 1er juin 2014.
Le dossier de candidature, constitué d’une lettre de motivation, d’un curriculum vitæ, d’un exemplaire de publications ou de travaux de recherche récents, doit parvenir à l’adresse ci-dessous au plus tard le 15 novembre 2013.
Les candidats doivent également demander à trois personnes de faire parvenir une lettre de recommandation au directeur du département à l’adresse suivante :
Michael J. Carley, directeur
Département d’histoire
Université de Montréal
C. P. 6128, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3J7
CANADA
Les personnes intéressées trouveront des renseignements sur le Département d’histoire en consultant le site Web à l’adresse suivante.

PARUTIONS

- Hortus sanitatis : Livre IV, Les Poissons, C. Jacquemard, B. Gauvin et M.-A.Lucas-Avenel (éd.), avec la collaboration de C. Février et F. Lecocq, Caen, Presses universitaires de Caen (Fontes & Paginae), 2013.
L’ouvrage présente une édition bilingue annotée, accompagnée des illustrations d’origine. Le lecteur pourra y découvrir les poissons que les hommes du Moyen Âge ont regardés, décrits ou imaginés.

- Prosopographie chrétienne du Bas Empire. La Gaule chrétienne (314-614), éd. L. Pétri, M. Heijmans, Paris, 2013 (2 vol).

- Martin Aurell (dir.), Les stratégies matrimoniales (IXe-XIIIe siècle). Actes du colloque de Poitiers, 25-26 mai 2012, Turnhout (Brepols), 2013.
Informations.

- Fabrice Guizard, Corinne Beck, Jacques Heude (éd.), Eaux de la vie. Pour une histoire de la biodiversité des cours d’eau, Revue du Nord Hors Série collection Art et Archéologie, n°19, Lille, 2013.

- Pierre Savy, Seigneurs et condottières : les Dal Verme. Appartenances sociales, constructions étatiques et pratiques politiques dans l’Italie de la Renaissance, Rome, École française de Rome (Bibliothèques des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, 357), 2013, 620 p.+ 8 p. h.-t.
Informations.

RENCONTRES

Nous rappelons aux collègues qui souhaitent faire part de la tenue d’un colloque de nous en avertir au moins deux mois avant la rencontre.

- L’art au service du prince. La politique monumentale, artistique et culturelle des États princiers et seigneuriaux : paradigme italien, expérience européenne (vers 1250-vers 1550)
Université de Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier (UMR 8596). Labex EHNE
Colloque organisé par Élisabeth Crouzet-Pavan (Paris-Sorbonne) et Jean-Claude Maire Vigueur (Roma Tre)
17-18-19 octobre 2013
Jeudi 17 octobre. Maison de la Recherche. 28 rue Serpente. Paris. 75006 : salle D 035 (amphithéâtre)
14h-14h15 : Ouverture (Élisabeth Crouzet-Pavan (Paris-Sorbonne) et Jean-Claude Maire Vigueur (Roma Tre)
Au cœur du pouvoir : résidences princières
14h15-14h40 : Marco Folin (Université de Gênes) : Le residenze del principe : palazzi cittadini e ville rurali
14h40-15h05 : Matthias Mueller (Université de Mayence) : History, space and time : paradigms of the princely castle architecture in the Empire around 1500 and the importance of Italy and France as a model
Au cœur du pouvoir : le service de Dieu
15h30-15h55 : Marc Boone (Université de Gand) : Construire la mémoire d’outre-tombe : les comtes de Flandre, leurs successeurs bourguignons et leurs proches sous les dalles funéraires
15h55-16h20 : Jean-Baptiste Delzant (Université de Paris-Sorbonne. École française de Rome) : La commande religieuse seigneuriale dans les villes italiennes à la fin du Moyen Âge
16h20-16h45 : Laurent Vissière (Université de Paris-Sorbonne) : L’érection des Saintes-Chapelles dans la France des XIVe et XVe siècles
Vendredi 18 octobre. Maison de la Recherche. 28 rue Serpente : salle D 035 (amphithéâtre)
Les échelles de l’intervention princière : la ville, l’État territorial
9h-9h25 : Irène Strobbe (Université de Paris-Sorbonne-Université de Gand) : « Chacun doit gainier et profiter du prince » : Lille ou le laboratoire d’une politique monumentale bourguignonne à la fin du Moyen Âge
9h25-9h50 : Philippe Lorentz (Université de Paris-Sorbonne) : Des princes sans capitale : les évêques de Strasbourg aux XIVe et XVe siècles. Politique culturelle et commandes artistiques
9h50-10h15 : Serena Romano (Université de Lausanne) : Principi di Lombardia nel Trecento. L’anomalia e lo splendore di Milano.
11h05-11h30 : Beatrice Del Bo (Université Bocconi de Milan) : La politique culturelle et artistique des petits États féodaux des marquis de Monferrat et de Saluces.
11h30-11h55 : Guido Castelnuovo (Université d’Avignon) : Amédée VIII et les arts : une stratégie culturelle au service du prince dans la Savoie de la première moitié du XVe siècle
14h-14h25 : Léonard Dauphant (Université de Metz) : La politique artistique du roi René II au service de la reconstruction d’un État angevin en Lorraine.
14h25-14h50 : Arturo Calzona (Université de Parme) : La aedificatio dello stato gonzaghesco da Ludovico I (Luigi) a Ludovico II (1360-1468).
14h50-15h15 : Francesco Salvestrini ( Université de Florence) : L’art et la magnificence « contre » le pouvoir du prince. L’abbé général Biagio Milanesi, l’Ordre monastique de Vallombreuse, Laurent de Médicis et le pape Léon X.
Programmes décoratifs
16h-16h25 : Sabine Van Sprang (Musées royaux d’art des Beaux-Arts de Belgique), Claire Billen (Université Libre de Bruxelles) : Forêt, chasse et tapisseries : la magnificence habsbourgo-bourguignonne au cœur des Pays-Bas méridionaux
16h25-16h50 : Monica Donato (Scuola normale superiore de Pise) : I primi Medici e l’eredità dell’arte civica
Samedi 19 octobre : Université de Paris-Sorbonne : Salle des Actes
Artistes et hommes de savoir
9h-9h25 : Rose-Marie Ferré (Université de Paris-Sorbonne) : "Échec et mat" ! Le sculpteur Francesco Laurana au service d’Alphonse d’ Aragon et du roi René
9h25-9h50 : Carla Frova (Université de Rome La Sapienza) : Cultura e istituzioni universitarie nel contesto delle esperienze signorili italiane.
9h50-10h15 : Jacques Verger (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) : La culture au service du prince : fondations princières d’universités et de collèges en France, dans les pays bourguignons et dans l’Empire à la fin du Moyen Âge
11h-11h25 : Gian Maria Varanini (Université de Vérone) : Cancellerie signorili trecentesche di area padana.
11h25-11h55 : Clémence Revest (Université de Paris-Sorbonne. École française de Rome) : Le seigneur et ses lettrés. Attraction, soutien et emploi des hommes de savoir dans l’Italie préhumaniste et humaniste.
12h15 : Enrico Castelnuovo (Scuola normale superiore de Pise) : Conclusions

- Images de soi dans l’univers domestique (XIIIe-XVIe s.)
Colloque international, Montpellier 17-19 octobre 2013
6es rencontres RCPPM, Charpentes et plafonds peints médiévaux
Salle des colloques 2, site Saint-Charles, place Albert Ier - Université Paul Valéry-Montpellier 3
Organisé par Pierre-Olivier Dittmar (EHESS) et Monique Bourin (Université de Paris 1)
Programme

- Jews and Christians in Medieval Europe : the historiographical legacy of Bernhard Blumenkranz
23-25 octobre 2013
Theatersaal der Österreichischen Akademie der Wissenschaften
Sonnenfelsgasse 19, 1010 Wien
Programme

- Monachisme et espaces monastiques féminins (Ve-XII e siècle)
IIe journée d’étude et espaces monastiques : regards croisés d’archéologie et d’histoire
Mardi 5 novembre 2013, université Jean-Monnet, Saint-Etienne
Organisation scientifique : Noëlle Deflou-Leca (umr 8584 lem-cercor) et Anne Baud (umr 5138 archéométrie et archéologie)
Campus tréfilerie, salle du conseil all-shs, de 9 h à 17 h
9h00-9h15 Accueil
9h15-9h45 Anne Baud et Noëlle Deflou-Leca : Introduction.
9h45-10h15 Noëlle Deflou-Leca : « La règle de saint Césaire et le monachisme féminin. »
10h15-10h45 Marlène Hélias-Baron (umr 6298 artehis) : « Les fonds des abbayes cisterciennes de Bourgogne. »
11h00-11h30 Mathilde Duriez (doctorante, Lyon 2) : « Notre-Dame de Mélan. Essai sur l’organisation spatiale d’une chartreuse féminine. »
11h30-12h00 Quentin Rochet (Archéodunum sa. Investigations archéologiques) : « Adaptation d’une pratique monastique masculine à une communauté de femmes. Le cas des moniales cartusiennes. »
14h00-14h30 Nicolas Reveyron (pr histoire de l’art et archéologie, Lyon 2 / umr 5138 Archéométrie et archéologie) : « Remarques sur les spécificités de l’organisation spatiale dans les monastères féminins. »
14h30-15h00 Daniel Prigent (Service archéologique départemental du Maine-et-Loire /umr 6298 artehis) : « Fontevraud. L’organisation de l’abbaye-mère vers 1200. »
15h00-15h30 Marc Heijmans (ita, umr 7299 Centre Camille-Jullian) : « Recherches sur Saint-Jean/Saint-Césaire d’Arles. »
15h45-16h15 Nathanaël Nimmegeers (ehehi , Casa de Velásquez) : « Le monachisme féminin dans le monde rhodanien au haut Moyen Âge. »
16h15-16h45 Anne Baud et Monique Zannettacci (archéologue, Ville de Vienne) : « Saint-André-le-Haut, abbaye de moniales à Vienne. »

- Montpellier au Moyen Âge, bilan et approches nouvelles
14 et 15 novembre 2013, Saint-Charles
Colloque organisé par Lucie Galano et Lucie Laumonier, doctorantes du CEMM, financé par l’École doctorale 58, le CEMM, l’Université de Sherbrooke et la Maison des sciences de l’homme de Montpellier
Programme.

- Enfermements et genre
15 et 16 novembre 2013, Paris (Collège des Bernardins)
Rencontre internationale organisée par Isabelle Heullant-Donat, Julie Claustre, Elisabeth Lusset, Falk Bretschneider.
Articulant les approches historiques, juridiques et sociologiques, l’objectif de cette rencontre est de réfléchir à la manière dont les enfermements interagissent avec le genre, ce qui induit une réflexion à la fois sur le masculin, sur le féminin et sur leurs interrelations en situation d’enfermement. Il s’agit de rechercher tant ce que la clôture produit comme effets sur les conceptions du genre, que ce que, à l’inverse, le genre produit comme effets sur la clôture. La rencontre s’organisera autour de trois thématiques.
Du genre à la clôture : Pourquoi, à certaines époques, conçoit-on des lieux fermés pour les hommes et d’autres pour les femmes, et selon quelles modalités ? En quoi les discours sociaux autour du genre et la construction sociale des identités « genrées » influencent-ils l’émergence, la perpétuation et la reproduction de certains dispositifs ayant recours à la clôture pour affirmer, à un moment donné, les différences sociales entre hommes et femmes ?
Le genre enfermé : Il s’agira d’explorer d’une part, les formes spécifiques que prennent (ou non) les rapports entre les sexes à l’intérieur de la clôture et, d’autre part, les manières dont cette dernière transforme ou non les genres : dans les relations entre les sexes en milieu clos, existe-t-il des spécificités par rapport à la société environnante, ou bien ces relations s’organisent-elles en un simple redoublement de ce qui se passe à l’extérieur ?
De la clôture aux savoirs sur le genre : La production des connaissances dans les « milieux clos » touche tout particulièrement les imbrications et transferts entre savoirs religieux, savoir sociaux et savoirs scientifiques. Peut-on donc voir, dans cette relation sociale sui generis qu’installe la clôture depuis les monastères les plus anciens, le lieu matriciel d’élaboration de « savoirs » spécifiques, évoluant au gré des temps, autour de la femme comme autour de l’homme ?
Programme.
Site du Programme de recherche « Histoire comparée des enfermements monastiques et carcéraux (Ve-XIXe siècle) ».

- Gesta episcoporum Cameracensium
Mémoire et identité en Lotharingie au début du XIe siècle ; I : Atelier de doctorants
Vendredi 15 novembre 2013 (salle de séminaire IRHiS)
Organisateurs : Charles Mériaux, Université Lille 3, UMR 8529 IRHiS, IUF ; Brigitte Meijns, KU Leuven ; Steven Vanderputten, Universiteit Gent
À partir de 10h : accueil des participants
10h15 : Charles Mériaux : Présentation de la journée
10h30 : Ortwin Huysmans (KU Leuven) : Les réformes monastiques dans les Gesta de Gérard Ier de Cambrai : discussions historiographiques et paradigmatiques
11h : Sam Janssens (Universiteit Gent) : La Paix de Dieu dans les Gesta de Gérard de Cambrai : questions historiographiques
11h30 : Jelle Lisson (KU Leuven) : Les Gesta des évêques de Cambrai et la reconstruction du réseau social de Gérard Ier de Cambrai
14h : Pieter Byttebier (Universiteit Gent) : Les Gesta cambrésiens où la consolidation littéraire de la mise en scène d’un discours épiscopal
14h30 : Julia Exarchos (Universiteit Gent) : Traditionalismus und Innovation in der episkopalen Liturgie der Diözese Cambrai-Arras im 11. Jahrhundert
15h15 : Paul Chaffenet (Université Lille 3, Université libre de Bruxelles) : Seigneurs et communautés religieuses en Thiérache d’après les Gesta cambrésiens
15h45 : Nicolas Ruffini-Ronzani (Université de Namur) : Les évêques de Cambrai et l’aristocratie locale dans les Gesta (fin Xe – début XIe siècle)
16h15 : Michel Sot : Conclusion

- Journée d’études autour de Ferry III, duc de Lorraine (1251-1303)
Nancy - Jeudi 21 novembre 2013
9h45 Accueil
Présidence : Gérard Giuliato (Université de Lorraine)
10h Christelle Loubet et Kévin Échampard (Université de Lorraine) : « L’inventaire des actes de Ferry III : objectifs, premier bilan et perspectives »
10h40 Jean-Daniel Mougeot (Université de Lorraine), « Un cartulaire de chancellerie du début du XIVe siècle : le cartulaire de Ferry III »
11h20 Jean-Luc Fray (Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand)/ CHEC) : « Villes et localités centrales de « l’espace lorrain » au temps du duc Ferry III (1251-1303) : l’attitude du prince dans le contexte régional. Analyse des chartes et réflexion spatiale ».
12h Christine Barralis (Université de Lorraine), « Ferry III et les évêques de l’espace lorrain »
Présidence : Mireille Chazan (Université de Lorraine)
14h Catherine Guyon (Université de Lorraine), « Ferry III et les ordres monastiques et religieux »
14h40 Jean-Christophe Blanchard (Université de Lorraine), « Images sigillaires de la noblesse lorraine au temps de Ferry III »
15h20 Isabelle Guyot-Bachy (Université de Lorraine) : « Ferry III dans les chroniques : témoignages et enseignements »
16h Conclusions par Michel Margue, (Université de Luxembourg)
MSH-Lorraine, 91 av. de la Libération - NancySalle internationale (3e étage)
Contact : 03 54 50 42 16 (Mme Evelyne Giorgi)

- Journée d’études Saints et barbares. Formation et variantes d’un thème hagiographique
22 novembre 2013, Poitiers
Au-delà de vouloir réexaminer des dossiers de saints de diverses régions dans une perspective comparatiste, l’intérêt de cette problématique consiste à mettre en relief les ressorts idéologiques et politiques du discours hagiographique qui utilise le cliché de « barbares » pour valoriser la sainteté.
9h30, Alain Dierkens (Université libre de Bruxelles), Introduction
10 h, Sylvie Joye (Université de Reims-Champagne-Ardennes, membre de l’IUF), La sainte et les barbares. Haut Moyen Âge
10 h 30, Klaus Krönert (Université de Lille III) et Charles Mériaux (Université de Lille III, membre de l’IUF), Martyrs des temps barbares en Gaule du nord et leur culte au début du Moyen Âge
11 h 30, Alban Gautier (Université du Littoral-Côte d’Opale, Boulogne- sur-Mer, membre de l’IUF), Barbares, païens... et fréquentables. Pourquoi les Angles et les Saxons n’ont-ils tué aucun martyr ?
12 h, Thomas Granier (Université Montpellier), L’image des barbares dans les Vies de Barbat de Bénévent et de Géminien de Modène (Xe-XIe siècles)
14 h, Geneviève Bührer-Thierry (Université de Paris Est-Marne-la-Vallée), Autour du martyre de saint Adalbert de Prague
14 h 30, François de Vriendt (Société des Bollandistes, Bruxelles), Huns, Vandales, Normands dans quelques Vies de saints du Brabant et du Hainaut. Topoi littéraires, amalgames historiques et peur de l’étranger
15 h 30, Stéphane Coviaux (Docteur en histoire médiévale, Lycée C. Guérin, Poitiers), Martyrs du Nord. Mémoire et enjeux
16 h, Edina Bozoky (Université de Poitiers-CESCM), Martyrs « inventés », victimes des barbares. L’exemple de saint Livier
17 h, discussion
Renseignements et inscriptions : Edina Bozoky.

- Le poème et l’historien
Jeudi 28 novembre 2013, 10H00-18H00
Journée d’étude d’Histoire Textuelle du LAMOP (coorganisée par Christopher Fletcher, Benoît Grévin et Aude Mairey)
7 rue Guy Môquet, BP 8 94801, Villejuif, salle du CERMES (bâtiment C, sous-sol)
10H00 Christopher Fletcher- Benoît Grévin-Aude Mairey (LAMOP-CNRS) : introduction
10H30 Monique Goullet-Benoît Grévin (LAMOP-CNRS) : « Venance Fortunat, ses poèmes, sa prose, ses manuscrits et sa prononciation.... Les historiens du latin entre histoire des formes et histoire du langage ».
11H30 Clémence Revest (École française de Rome-CNRS) / Discutant : Isabelle Heullant- Donat(université de Reims). : « Les pratiques humanistes du carmen au début du XVe siècle. Lectures historiques d’une source négligée ».
12H30-14H00 : Buffet (ouvert à tous)
14H00 Frédéric Duplessis (École pratique des Hautes Études, IVe section) / Discutant : François Bougard (université Paris-Ouest Nanterre) : « ‘Nam cuncta nequit mea ferre Thalia’ : écriture et réécriture de l’Histoire dans les Gesta Berengarii imperatoris ».
15H00 -17H00 : Nouvelles approches sur le poème moyen-anglais
Isabel Davis (Birkbeck, university of London) : Allegorical poetry and a History of Time.
Catherine Nall (Royal Holloway, university of London) : Rhetoric and Emotion in William Worcester’s Boke of Noblesse
Chloe Morgan (Paris I-LAMOP) “I wryte this memory” : Poetry and Commemoration in C 15 Norfolk.
Discutants :Christopher Fletcher-Aude Mairey
17H00-18H00 : Débat conclusif : Le poème comme source : champ de bataille ou champ de rencontre interdisciplinaire ?
Renseignements et Inscription : Benoit Grévin.

- La pathologie du pouvoir : vices, délits et crimes des gouvernants - Antiquité, Moyen Âge, époque moderne
Colloque des 5-6 décembre 2013, organisé par le Centre d’études médiévales de Montpellier (CEMM, EA 4583)
La pathologie du pouvoir ; vices, délits et crimes des gouvernants -Deuxième session. Après une première rencontre sur le même thème, mais centrée alors sur le Moyen Âge, le projet de ce colloque se veut transversal et comparatiste en ouvrant le sujet sur la longue durée. Il s’agit de mesurer les formes d’usages jugées pathologiques et déviantes de l’exercice de l’autorité et de s’interroger sur ce qui, dans une société donnée, rend inacceptable cet abus de pouvoir. Le thème, qui a une longue histoire (autant qu’une riche actualité), a intéressé philosophes, juristes, théologiens depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne. Ce sont ces discours et ces pratiques que le colloque se propose de mettre en perspective, en associant historiens, littéraires, philosophes et historiens de la médecine.
Renseignements : Jeannine Giudicelli.

SÉMINAIRES

- La compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge (4) : La communication symbolique
Séminaire dirigé par Régine Le Jan (Paris I Panthéon Sorbonne), François Bougard (Paris Ouest Nanterre la Défense) et Geneviève Bührer-Thierry (Paris Est Marne la Vallée)
Jeudi 15-17 heures, Sorbonne, salle Perroy, 1 rue Victor Cousin
Programme

- Les sociétés européennes au Moyen Âge : modèles d’interprétation, pratiques, langages
Séminaire de François Menant
le vendredi de 14h30 à 16h30, en salle d’histoire de l’ENS. Il commence le 18 octobre et sera plus ou moins hebdomadaire jusqu’au 21 mars.
Programme
La suite du programme sera précisée par mise à jour de la page web et par courriel aux participants habituels (pour recevoir les annonces du séminaire, écrire à François Menant).
Les textes des années précédentes sont en ligne ici et ici.

- Économie et société médiévale
Le mercredi, de 15 h. à 17h. (en quinzaine) Salle Perroy
Séminaire de recherche - Université Paris 1, Laurent Feller
Cette année, le séminaire aura comme thème général « Travail et Pauvreté ». _ Il s’agit de réfléchir en commun sur la définition de la pauvreté au Moyen Âge et sur ses liens avec l’organisation du travail, la nature et le montant des rémunérations ainsi que sur les pratiques caritatives à l’égard des hommes et des femmes se trouvant dans le dénuement, en milieu urbain ou en milieu rural. D’autre part, un certain nombre de séances d’actualité, liées à des publications récentes et importantes auront lieu.
Programme.

- Séminaire 2013-2014 du CHISCO (Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident, XIIe-XVIIIe s.)
Thème : La Contestation
Programme
De périodicité mensuelle, il rassemble médiévistes et modernistes et a donc vocation à intéresser de nombreux membres de la SHMESP.
Pour toute information complémentaire, contacter Gilles Lecuppre.

- L’argumentation scientifique au Moyen Âge : philosophie naturelle, médecine, sciences « occultes »
Séminaire de Nicolas Weill-Parot et Joël Chandelier
Un lundi par mois, de 17h à 19h, à l’ENS Ulm.
Programme

- Pouvoirs et politique à la fin du Moyen Âge
Séminaire d’Olivier Mattéoni
Le mardi, 15 h-17 h, centre Sorbonne, salle Perroy, 1 rue Victor Cousin
Programme

- Pratiques et cultures religieuses du XIIIe au début du XVIe siècle
Séminaire de Catherine Vincent et Marielle Lamy à l’ENS-Ulm le vendredi matin
Thème de l’année 2013-2014 : “Les enjeux de la vulgarisation religieuse”
Programme

- Varia Judaica
Séminaire de la Nouvelle Gallia Judaica/CNRS/EPHE, Danièle Iancu-Agou
Institut Maïmonide, Montpellier

  • 7 octobre 2013. Ouverture. Julien Thery (UPV Montpellier 3) : « Philippe le Bel, Guillaume de Nogaret et l’expulsion des juifs en 1306 : une Nouvelle Alliance ».
  • 4 novembre 2013. Geneviève Dumas (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) : « Averroès à Montpellier : sa réception dans les milieux chrétiens et juifs ».
  • 9 décembre 2013. Danièle Iancu-Agou (NGJ, UMR 8584) et Juliette SIBON (Centre Universitaire d’Albi) : « La NGJ, équipe CNRS parisienne. Sa décennie montpelliéraine (2003- 2013) ».
  • 6 janvier 2014. Jean-Paul Boyer (Université de Provence) : « Les juifs dans la doctrine sociale et politique de Thomas d’Aquin. Une approche des sources ».
  • 3 février 2014. Véronique Lamazou-Duplan (Université de Pau) : « Séparation et double vie chez un notable toulousain du XVe siècle. Pension alimentaire, honneur et justice ».
    Comparaison, à partir du même type d’archives notariées, avec le dossier de Régine Abram de Draguignan aux multiples vies et séparations (1469-1525), par Danièle Iancu-Agou.
  • 3 mars 2014. Élie Nicolas (NGJ, UMR 8584) : « Jean XXII (1316-1334) et les juifs ».
  • 28 avril 2014. Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg) : "Bucer, un hébraïsant chrétien à Strasbourg (XVIe siècle)".
  • 5 mai 2014. Géraldine Roux (Institut Rachi, Troyes) : « La transmission du savoir et le rôle socio-politique du savant perplexe chez Maïmonide ».
  • 2 juin 2014. Cloture. Philippe Bobichon (CNRS-IRHT, Paris) : « Les manuscrits hébreux, témoins de la vie juive au Moyen Age ».

- De la bibliothèque virtuelle manuscrite à la bibliothèque virtuelle numérique. Aspects et problèmes de la reconstitution des bibliothèques anciennes.
Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) : Séminaire d’histoire des bibliothèques anciennes ; IRHT-CNRS, 40, avenue d’Iéna 75116 Paris

  • 29 novembre 2013 : Laurent Hablot (CESCM Poitiers), Hanno Wijsman (IRHT), Le livre et l’emblème. L’héraldique et l’emblématique au service de la reconstitution des bibliothèques médiévales : apports et limites.
  • 13 décembre 2013 : A. Binggelli, Marie Cronier, Matthieu Cassin (CNRS-IRHT), La reconstitution virtuelle de la bibliothèque de Métrophane (recherche menée dans dans le cadre de l’anr i-stamboul)
  • 17 janvier 2014 : Laure Miolo (Lyon II et BNF), [Reconstitution du fonds scientifique de la bibliothèque du collège de Sorbonne]
  • 14 mars 2014 : Maria Gurrado (CNRS-IRHT), Yann Sordet (Bibliothèque Mazarine, Paris), Profilage d’un collectionneur encore anonyme : une mystérieuse bibliothèque scientifique intégrée a l’abbaye Sainte-Geneviève au début du XVIIIe siècle
  • 28 mars 2014, Patrizia Carmassi (Wolfenbüttel), Bertram Lesser (Wolfenbüttel), Deux projets de reconstitution de bibliothèques (Wolfenbüttel) : Patrizia Carmassi, La reconstruction de la bibliothèque de Marquard Gude (1635-1689) entre interêts philologiques et voyages savants. ; Bertram Lesser, La bibliothèque d’Helmstedt
  • 25 avril 2014, Martin Morard (LEM), Fabio Gibiino (IRHT et Labex Hastec), La catena aurea de Thomas d’Aquin.
    Contact

APPELS A CONTRIBUTIONS

- Colloque international « L’université dans la ville : les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle » (Université de Paris Est Créteil – C.R.H.E.C, Université de Paris Est Marne-la-Vallée – A.C.P., Ecole Normale Supérieure de Lyon – L.A.R.H.R.A, 25-26 septembre 2014. Le colloque aura lieu à Créteil et à Marne-la-Vallée)
Exclusivement urbaine, l’institution universitaire, née simultanément à Bologne, Paris et Oxford autour de 1200, est aujourd’hui présente, au centre comme en périphérie de nombreuses villes d’Europe, parfois dans les quartiers mêmes où se concentrait l’enseignement au Moyen Age. Depuis l’origine, l’université s’inscrit spatialement dans la ville par le développement de lieux – espaces ouverts ou bâtiments – réservés au travail des maîtres et étudiants, par la concentration, plus ou moins marquée, de maisons ou résidences où sont logés maîtres et surtout étudiants, par la présence de lieux de culte propres au milieu universitaire, de commerces – tels les libraires autrefois ou, plus proches de nous, les ateliers de reprographie, vivant presque exclusivement de la clientèle universitaire. De nos jours, comme ce fut le cas dans le passé, les bâtiments universitaires constituent parfois de véritables quartiers universitaires, assez compacts, ou au contraire, ils peuvent s’éparpiller en de multiples quartiers de la ville ou de l’agglomération urbaine.
Le cadre matériel demande, bien souvent, à être restitué. Il s’agit d’abord de s’interroger sur les lieux universitaires eux-mêmes, sur la diversité des édifices, depuis les collèges de boursiers, monumentaux, édifiés au Moyen Age par de riches fondateurs jusqu’aux résidences universitaires les plus récentes, en passant par l’évolution séculaire des salles de classe, amphithéâtres, restaurants, bibliothèques universitaires parfois amples et somptueuses. S’intéressant aux bâtiments, on pourra aussi évoquer la manière dont l’université s’insère dans la ville à travers les espaces ouverts, les rues telles la célèbre rue du Fouarre, les places, les esplanades, parfois intégrés à l’espace universitaire – ainsi le pré aux clercs, à Paris, au Moyen Age. On pourra, d’une manière générale, se pencher sur l’ensemble des aménagements et des signes qui marquent la présence de l’université dans la ville.
Il conviendra également de s’attacher à l’étude de l’usage de ces lieux. Les conditions pratiques d’exercice de la recherche ou de l’enseignement influent sans conteste sur la nature de ces activités.
Au-delà des formes d’édifices et des espaces ouverts, l’évolution des quartiers universitaires saisie de manière globale mérite toute l’attention. Il importe ainsi de cerner la localisation de ces quartiers dans la ville : soit en centre-ville, auprès des lieux de pouvoir, soit en périphérie, dans une ou plusieurs implantations, et leur proximité avec les voies de circulation par exemple. L’espace universitaire est, depuis le Moyen Age, l’objet d’attention des pouvoirs, qu’ils soient princiers, communaux ou ecclésiastiques, qui ont cherché à renforcer leur tutelle sur les institutions et sur les hommes, suscitant des conflits face aux revendications des particularismes universitaires. On s’intéressera donc aussi à la manière dont ces pouvoirs ont pu contribuer à la transformation des espaces universitaires.
Ainsi, les communications du colloque pourront en particulier aborder les points suivants :
1) Les lieux universitaires (salles de classes, bibliothèques, logements des universitaires etc) et leur forme.
2) la structure des quartiers universitaires, concentrés ou dispersés, hétérogènes ou savamment organisés.
3) les politiques d’implantation et de construction d’universités, ainsi que le statut juridique des espaces universitaires.
4) les aspects matériels de la construction d’une université : les acteurs, les coûts, les moyens mis en œuvre.
5) Les usages de l’espace universitaire.
Les propositions de communication peuvent être envoyées en français, en anglais ou en italien en fichier joint à l’adresse suivante.
Elles comporteront un titre et un résumé d’environ 1500 signes, les coordonnées de l’intervenant (nom, prénom, fonction et rattachement institutionnel, courriel, adresse postale).
1er février 2014 : date limite d’envoi des propositions.
Comité d’organisation : Florence Bourillon (Upec-C.R.H.E.C), Nathalie Gorochov (Upec-C.R.H.E.C), Boris Noguès (ENS Lyon-LARHRA), Loïc Vadelorge (Upemlv-A.C.P.).

VARIA

- Programme ANR Histinéraires, « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte »
Appel à versement des tapuscrits des mémoires de synthèse des activités scientifiques des HDR
Cher-e-s collègues,
Dans le cadre de la constitution du dossier pour l’Habilitation à diriger des recherches chacun d’entre nous a été amené à rédiger un Mémoire de synthèse des activités scientifiques dont l’objet est de retracer notre parcours de recherche. La nature des réponses à cet exercice institutionnel est, nous le savons tous, fort diverse. Néanmoins la mise en série de l’ensemble de ces Mémoires – quand bien même sont-ils disparates – depuis les premiers soutenus à l’extrême fin des années 1980 jusqu’à aujourd’hui peut être une source incomparable pour faire l’histoire de notre communauté scientifique, de sa structuration, de ses évolutions intellectuelles et historiographiques, des manières d’aborder ou pas la question de l’écriture de l’histoire et celle de l’écriture de soi en s’impliquant sur un mode proche de l’ego-histoire ou bien, au contraire, en s’efforçant d’aboutir à une sorte de neutralisation du sujet…
C’est à ce projet de recherche que se consacre le programme Histinéraires – « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte » conduit dans le cadre des projets-blancs ANR et qui associe le Centre Georges Chevrier (Dijon), l’IHTP (Paris), le LARHRA (Grenoble-Lyon) et TELEMME (Aix-Marseille). Pour mener à bien ce programme, ces Mémoires étant rarement recensés en tant que tels dans les bibliothèques universitaires où ils ont été déposés, parfois même égarés, nous avons absolument besoin de votre aide. C’est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir nous faire parvenir votre Mémoire sous forme de fichier word ou pdf ou de nous donner l’autorisation de le scanner en bibliothèque pour ceux qui ne se présentent pas sous cette forme. Nous vous demandons aussi de nous accorder l’autorisation d’exploiter ces documents et de constituer à partir de ceux-ci une base de données permettant un traitement quantitatif et qualitatif. Enfin, nous vous invitons, que vous ayez ou non soutenu une HDR, à rejoindre le collectif d’analyse de ces travaux. Nous ne doutons pas que chacun d’entre vous aura à coeur de nourrir cette recherche et de participer ainsi à l’écriture de notre histoire collective. Cet appel concerne l’ensemble des HDR consacrées à l’histoire toutes périodes confondues y compris celles soutenues par des historiens de l’art, des civilisationnistes ou encore des historiens du droit.
Maryline Crivello, TELEMME (UMR 7303 Aix-Marseille Université, CNRS) ; Patrick Garcia, Université de Cergy- Pontoise / IHTP (UPR 301 CNRS) ; Anne-Marie Granet-Abisset, AMGA, LARHRA UMR 5190 - Université de Grenoble ; Philippe Poirrier, Centre Georges Chevrier (Université de Dijon).
La liste des chercheurs actuellement engagés dans le programme et une présentation détaillée de celui-ci sont accessibles sur le site du CRHEH (Carnets du Réseau Historiographie et Épistémologie de l’Histoire) à l’adresse suivante.
Les tapuscrits sont à adresser ici.
Un formulaire complété et signé doit par ailleurs être expédié par courrier à : _ Programme Histinéraires, IHTP, 59/61 rue Pouchet, 75849 Paris cedex 17.
Pour toute correspondance au sujet de ce programme de recherche, écrire ici.