Extrait d'enluminure

Information du président du jury de l’agrégation externe d’histoire, M. Yves Poncelet

« L’épreuve d’admission de leçon d’histoire générale retrouvera à la session 2015 du concours une forme plus cohérente.
Outre une modification de formulation bénigne mais bienvenue (" 1. L’intitulé : « Épreuves préparatoires » est remplacé par l’intitulé : « A. Épreuves écrites d’admissibilité » et l’intitulé : « Épreuves définitives » est remplacé par l’intitulé : « B. Épreuves orales d’admission »), l’arrêté du 25 juillet 2014 (JO du 12 août 2014) modifiant l’arrêté originel du 28 décembre 2009 précise en effet pour notre concours (annexe I, section histoire).

La version consolidée au 1er septembre 2014 de l’arrêtée du 28 décembre 2009 est en ligne sur le site du ministère

Ce même arrêté du 25 juillet 2014 précise dans son article 8, qui vaut pour toutes les sections de l’agrégation : "Lors des épreuves d’admission du concours externe, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline, le jury pose les questions qu’il juge utiles lui permettant d’apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur agent du service public d’éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d’exercice du métier, à en connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement, institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République. Le jury peut, à cet effet, prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation fixé par l’arrêté du 1er juillet 2013 ».

Section histoire

A. Épreuves écrites d’admissibilité
Une dissertation (durée : sept heures ; coefficient 1).
Une dissertation (durée : sept heures ; coefficient 1).
Une explication de textes (un ou plusieurs textes portant sur le même problème historique sont soumis à la réflexion des candidats) (durée : sept heures ; coefficient 1).}
Ces épreuves portent, par tirage au sort effectué par le jury et dont le résultat n’est pas porté à la connaissance des candidats, sur trois périodes distinctes parmi les quatre suivantes : histoire ancienne, histoire du Moyen Age, histoire moderne et histoire contemporaine.
Une composition sur un sujet de géographie (durée : sept heures ; coefficient 1).

B. Épreuves orales d’admission
Une leçon d’histoire générale.
L’épreuve comporte deux séquences :
- un exposé de trente minutes en réponse à un sujet tiré au sort, hors programme ;
- un entretien de trente minutes avec le jury portant aux deux tiers environ sur l’exposé et pour le tiers restant sur les lectures du sujet rapportées aux autres périodes historiques.
Durée de préparation : six heures ; durée de l’épreuve : une heure ; coefficient 2.
Une explication de documents historiques (coefficient 2).
Une explication d’une carte ou de documents géographiques (coefficient 2).
Les deuxième et troisième épreuves concernant chacune une des questions figurant au programme se font sous la forme d’un exposé suivi d’un entretien avec le jury portant sur les documents qui ont fait l’objet de l’exposé (durée de chaque préparation : six heures ; durée de chaque exposé : vingt-cinq minutes environ ; durée de chaque entretien : trente-cinq minutes environ).