Extrait d'enluminure

Lettre de la SHMESP n°78 (septembre 2014)

VIE DE LA SOCIÉTÉ

Souscription aux actes du Congrès de Prague

Le bon de souscription des actes du Congrès de Prague (Nation et nations au Moyen Âge) doit être renvoyé avant le 5 novembre si vous souhaitez bénéficier du prix de souscription (20 euros au lieu de 30 euros). Toutes les indications concernant l’envoi du bon et le paiement sont indiqués sur le bon présent sur le site de la société

L’atelier des Jeunes chercheurs fait l’objet d’une publication concomitante et complémentaire avec celle des actes du congrès par la Société aux Publications de la Sorbonne, dans la Revue de l’IFHA qui accueillera les contributions au début du mois de décembre 2014, sous une forme entièrement électronique sur la page dédiée aux publications de l’IFHA sur le portail Revues.org.

Assemblée d’automne

Nous vous rappelons que la date de la prochaine assemblée générale d’automne est fixée au samedi 15 novembre 2014.

OFFRES DE POST DOCS, BOURSES ET POSTES A L’ÉTRANGER

Demi-ATER à l’Université de Saint-Etienne

L’Université Jean-Monnet recrute en urgence pour cette rentrée 2014 un demi-ATER en histoire du Moyen Age. Les cours auront lieu pendant le 1er semestre seulement, à partir de la semaine du 22 septembre. Ils sont composés d’un ensemble cours+TD de 2e année de Licence sur l’histoire économique et sociale du haut Moyen Age, d’un cours+TD de 3e année de Licence sur l’histoire religieuse du haut Moyen Age.

Le poste est annoncé ici, avec renvoi à l’inscription sur le portail électronique Altaïr Ne pas tenir compte de la date limite de dépôt des dossiers au 14 mai 2014 indiquée dans le fichier word qui accompagne cette publication.
Pour d’éventuels renseignements complémentaires, s’adresser à Thierry Pecout ou à Sylvain Excoffon La commission statuera le mardi 16 septembre.

PARUTIONS

Véronique Beaulande-Barraud, Martine Charageat dir., Les officialites dans l’Europe médiévale et moderne des tribunaux pour une société chrétienne, Turnhout Brepols, 2014, ISBN 978-2-503-55149-4, € 75 ht, série : ecclesia militans, vol. 2

Martine Charageat, éd., Conseiller les juges au Moyen Age, Presses Universitaires du Mirail-Méridiennes, Toulouse, 2014, 244 p., ISBN : 978-2-8107-0315-9

Martine Charageat et Mathieu Soula, dir. Dénoncer le crime du Moyen Age au XIXe siècle, éditions de la MSHA, Bordeaux, 2014, 338 p., ISBN : 978-2-85892-435-6

Patrick Gilli et Enrica Salvatori éd., Les identités urbaines au Moyen Âge. Regards sur les villes du Midi français, Brepols (SEUH 32), Turnhout, 2014, ISBN 978 2 503 55183 3 (90 euros).

Hervé Inglebert, Le Monde, L’Histoire. Essai sur les histoires universelles, Paris, PUF, 2014, 1240 pages, 29 €, ISBN : 978-2-13-063128-6

Histoire du christianisme en France, sous la direction d’Alain Tallon et Catherine Vincent, Paris, Armand Colin, 2014, 445 p., « Collection U , dont p. 11-196 sur l’Antiquité et le Moyen Âge.

La collection "Sources médiévales de l’histoire de Bretagne" des PUR s’est enrichie de trois nouveaux titres :

Actes de Jean Ier, duc de Bretagne (1237-1286), éd. M. Lémeillat, Rennes, PUR, 2014.

H. Guillotel (†), Actes des ducs de Bretagne (944-1148), éd. Ph. Charon, Ph. Guigon, C. Henry, M. Jones, K. Keats-Rohan et J.-Cl. Meuret, Rennes, PUR, 2014.

Cartulaire de Sainte-Croix de Quimperlé [fac-similé], présenté et introduit par C. Henry, J. Quaghebeur et B. Tanguy, Rennes, PUR, 2014.

RENCONTRES

Nous rappelons aux collègues qui souhaitent faire part de la tenue d’un colloque de nous en avertir au moins deux mois avant la rencontre. Seuls les séminaires qui nous sont signalés sont intégrés à la lettre. Nous vous demandons également de privilégier l’envoi de document en format Word ou Open Office plutôt qu’en PDF.

Colloque - Saint Louis, roi de guerre, roi de paix

Amiens, 11-12 septembre 2014

Logis du Roy - Université de Picardie-Jules Verne - Passage du Logis du Roi (face au Palais de Justice) - 80000 Amiens

800e anniversaire de la naissance de saint Louis / 750e anniversaire de la Mise d’Amiens

Jeudi 11 septembre

9h30 : accueil des participants

10h : ouverture : Xavier Hélary (Université Paris-Sorbonne) et Pascal Montaubin (Université de Picardie-Jules Verne)

Gouvernement et administration du royaume

10h30 - Cecilia Gaposchkin (Dartmouth College, USA) The king’s sword : royal power and royal authority in the first four moralized bibles.

11h - Gaël Chenard (Archives départementales des Hautes-Alpes) ’administration capétienne au milieu du XIIIe siècle : principes et mutations.

11h30 - Jean-François Moufflet (Archives de France) De la Manche à la Méditerranée : l’emprise du gouvernement de saint Louis sur le royaume de France au regard de ses itinéraires.

12h : discussion

12h30-14h : pause déjeuner

14h - Xavier Hélary (Université Paris-Sorbonne) « L’omme du monde que il creoit plus » : Pierre le Chambellan, conseiller de Saint Louis, diplomate et homme de guerre.

14h30 _ Simone Balossino (Université d’Avignon et des pays de Vaucluse) Louis IX et la basse vallée du Rhône : à propos d’une enquête sur la gabelle du sel en Provence.

15h - Romain Telliez (Université Paris-Sorbonne) Guerres privées et jugements de Dieu : Saint Louis et la pacification des mœurs de son royaume.

15h30 : discussion

16h-16h30 : pause café

La justice du roi

16h30 - Jean Richard (Institut de France) L’affaire d’Anseri de Montréal : un grand baron contre les liens féodaux et l’autorité royale.

17h _ Dominique Barthelemy (Université Paris-Sorbonne) Une crise entre Saint Louis et les barons : le procès d’Enguerran de Coucy (1259).

17h30 - Marie Dejoux (Fondation Thiers, Lamop) Pacifier le royaume, les enquêtes de réparation de Louis IX, 1247-1270.

18h : discussion

Vendredi 12 septembre

Guerre et paix avec les voisins

9h30 - Thierry Pécout (Université de Saint-Etienne) La Provence et le royaume de France. De la politique matrimoniale aux alliances politiques (1234-1295).

10h - David Carpenter (King’s College, Londres) King Henry III and Louis IX at war and at peace.

10h30 - Christian de Mérindol (conservateur honoraire des Musées nationaux) A propos de la paix de Paris (1259), un témoignage méconnu.

11h - Elisabeth Lalou (Université de Rouen) La guerre est finie.

11h30 : discussion

12h-13h30 : pause déjeuner

Le roi et la papauté

13h30 : - Julien Théry (Université Paul Valéry Montpellier 3) La piété de Louis IX centrée sur le Christ et ses relations avec les papes, vicaires du Christ : révérence, concurrence.

14h - Pascal Montaubin (Université de Picardie-Jules Verne) Louis IX et les projets des papes « français » Urbain IV et Clément IV.

14h30 : discussion

15h-15h15 : pause café

15h15 : conclusions par Frédérique Lachaud (Université de Lorraine, Metz)

Colloque organisé par Xavier Hélary, maître de conférences HDR en histoire médiévale à l’Université Paris-Sorbonne et Pascal Montaubin, maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Picardie-Jules Verne.

Contact : Pascal Montaubin

Villes méditerranéennes au Moyen Âge et à l’époque moderne

Colloque international, 24-27 septembre 2014

Aix-Marseille (MMSH-MuCEM)

Programme et inscription ici

Comité d’organisation :

Gilbert BUTI (AMU-CNRS TELEMME - UMR 7303)

Brigitte MARIN (AMU-CNRS TELEMME - UMR 7303)

Élisabeth MALAMUT (AMU-CNRS LA3M - UMR 7298)

Paolo ODORICO (EHESS-CNRS CRH-UMR 8558)

Mohamed OUERFELLI (AMU-CNRS LA3M - UMR 7298)

L’université dans la ville. Les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle

Colloque international, Jeudi 25 septembre 2014, 9h - 18h30

Université Paris-Est Créteil - Campus Centre, Bâtiment P - Salle des thèses

Vendredi 26 septembre 2014, 9h - 17h

Université Paris-Est Marne-la-Vallée - Cité Descartes, Bâtiment Bois de l’Étang - Salle C006

- Jeudi 25 septembre 9h - 18h30

Introduction : Nathalie Gorochov (Université Paris-Est Créteil), Boris Noguès (ENS Lyon )

Matin

I - Vivre et travailler : l’empreinte universitaire sur la ville

A) Les espaces d’enseignement 10h - 12h

Présidence : Martin Kintzinger (université de Münster)

Berardo Pio (Université de Bologne) « I luoghi della formazione universitaria a Bologna nel Trecento »

Gian Paolo Brizzi (Université de Bologne) « Le sedi universitarie a Bologna nel periodo modenro »

Marie Pottecher (Conservatrice du Patrimoine, Région Alsace) et Delphine Issenmann (Université de Strasbourg) « Une université modèle au coeur de la ville actuelle ? La Kaiser-Wilhelms-Universität de Strasbourg »

B) Les quartiers universitaires 13h30 - 16h

Présidence : Gian Paolo Brizzi (Université de Bologne)

Denis Gabriel (Université de Provence) « L’oeuvre immobilière de Robert de Sorbon (1254-1274) »

Claudio Caldarazz o (Université de Padoue) « Spazi universitari a Padova nel tardo medioevo : le fondazioni collegiali per studenti »

Emmanuelle Chapron ( Université de Provence, IUF) « Collèges et librairie scolaire à Paris au XVIIIe siècle : périmètre économique, activités induites et vie de quartier »

Jean-François Condette ( U niversité d’Artois) « L’université de Lille, entre quartier latin et campus péri-urbain : Des mutations spatiales complexes (1887-1974) »

C) Sociabilités, conflits et tensions 16h - 18h30

Vsevolod Ioff é ( EPHE) « Les lieux des violences dans l’espace universitaire à Paris au XIV et au début du XV siècle »

Johan Lange (Institut Historique Allemand) « Lieux dangereux. Vie estudiantine et disciplinarisation par les autorités. Le cas des universités protestantes allemandes au XVIII siècle »

Loïc Vadelorge (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) « Mouffetard contre Paris I ou quand la ville met en échec l’aménagement universitaire dans les années 1990 »

Chloé Maurel (CNRS/ENS)

« Vivre à la résidence universitaire d’Antony dans les années 1960. Architecture, sociabilités étudiantes et engagement politique »

- Vendredi 26 septembre

II - Fonder et refonder l’espace universitaire

A) Villes ou territoires universitaires 9h - 12h

Simona Negruzzo (Université de Milan) « Strasbourg universitaire. Institutions académiques et réseau urbain du XVI au XVIII siècle »

Florence Bourillon (Université Paris-Est Cré teil) « L’université dans la ville : l’université de Paris 12 à Créteil 1995-2005 »

Lise Fournier (Université Paris-Est) « Inventer l’université madrilène et lisboète : genèse, évolution et structuration des capitales de la péninsule ibérique au regard de leur développement urbain »

Mathieu Leprince et André Lespagnol (Université Rennes 2) « L’évolution des sites universitaires rennais depuis 1945 : de la concentration au centre de la ville à la dispersion »

Alexandre Grondeau et Damien Gosset (Université de Provence) « L’université de Manchester dans la ville : compétitivité du territoire et fragmentation urbaine »

B) Les acteurs de la territorialisation 14h - 17h

Présidence : Christophe Charle (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IUF)

Anne Saada (CNRS/ENS) « La fabrication d’une ville universitaire : Göttingen »

Vittoria Calabro (Université de Messine) « L’Ateneo ed i suoi edifici : le politiche di ricostruzione e sviluppo degli spazi universitari nella Messina post-terremoto »

Michel Casta et Bruno Poucet (Université de Picardie) « L’archipel universitaire d’Amiens depuis 1940 »

Thibault Tellier (Université Lille 3 ) « Les universités du Nord-Pas de Calais depuis 1990 »

Conclusions : Jacques Verger (Institut de France)

Courriel

CBMA. Chartae Burgundiae Medii Aevi - VIII. Les signes et les mots.

Journée d’étude - vendredi, le 26 septembre 2014 - 10h-17h30

Dijon, Archives départementales de la Côte-d’Or 8, rue Jeannin

Depuis les travaux de Peter Rück [1943-2004] et la diffusion de la notion de « rhétorique visuelle » pour rendre compte de l’apparence du document et des éléments graphiques qui le composent (mise en page, signes divers, sceaux, etc.), l’historiographie a en général intégré le fait que le document écrit est, au-delà de son contenu, un artefact visible global, compris, manipulé et utilisé en tant que tel.

Pour sa huitième journée d’études, le programme des Chartae Burgundiae Medii Aevi souhaite s’interroger sur cette approche en l’élargissant également aux recueils de documents et aux pratiques graphiques liées à la production des codex. Il s’agira aussi d’articuler les enquêtes sur les signes avec celles sur les mots et les syntagmes pour signifier les signes, et de faire ainsi interagir les deux versants principaux de la plateforme documentaire des CBMA, les manuscrits numérisés conservés aux Archives départementales de la Côte-d’Or et les textes des actes bourguignons interrogeables avec le logiciel Philologic.

La journée d’étude est ouverte à tous, mais en vue de l’organisation matérielle de la journée et du repas de midi, nous vous demandons de confirmer votre présence dès que possible et avant le 8 septembre 2014 par courriel

Liens utiles :

ici

et

Les manuscrits en réseau(x) : élaborer des outils au profit des hommes

Journée d’étude à la Bibliothèque nationale de Pologne, à l’occasion de l’Assemblée générale de Ménestrel

Varsovie, 26-27 septembre 2014

- VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014

9h00 Accueil à la Bibliothèque nationale de Pologne

9h30 Ouverture par Tomasz MAKOWSKI, Directeur de la Bibliothèque nationale de Pologne

9h45 Présentation du réseau Ménestrel : Christine DUCOURTIEUX, Ingénieur de recherche, Laboratoire de médiévistique occidentale, Paris

10h10 Towards a central catalogue of medieval manuscripts in Poland : Jacek SOSZY¡SKI, Professeur à l’Institut d’information scientifique et d’études bibliologiques, Université de Varsovie

10h35 Manuscriptorium as virtual environment for the manuscript study : Zdenek UHLÍR, Bibliothèque nationale de la République tchèque, Prague

11h00 La numérisation des manuscrits en France : état de lieux : Anne-Sophie TRAÎNEAU-DUROZOY, Responsable du fonds ancien et du pôle Moyen Âge à l’Université de Poitiers

11h25 Pause

11h45 Le catalogage des manuscrits médiévaux à la Bibliothèque nationale de France et dans les bibliothèques françaises : pratiques, enjeux et perspectives : Charlotte DENOËL, Conservateur des bibliothèques, Département des manuscrits occidentaux, Bibliothèque nationale de France, Paris

12h10 Interconnected databases on medieval manuscripts at the IRHT (France) : Medium, Bibale, Jonas, Initiale, and the ‘Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux’ (BVMM) : Hanno WIJSMAN, Ingénieur d’études à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, Paris

12h35 Le fonds arabe de la Bibliothèque de Dijon : Sébastien GARNIER, Agrégé d’arabe. Projet « ERC Imperial Government and Authority in Medieval Western Islam » (dir. Pascal Buresi, EHESS/CNRS)

13h00 Les plus précieux manuscrits médiévaux de la collection berlinoise à la Bibliothêque Jagellonne de Cracovie - le travail d’une équipe : Piotr TYLUS, Professeur à l’Institut de philologie romane, Université Jagellonne, Cracovie

13h25-14h30 Déjeuner

14h30 Corpus et dictionnaire électronique du latin médiéval polonais : MichaΠ RZEPIELA, Professeur, Krzysztof NOWAK, Assistant, Institut de la langue polonaise de l’Académie polonaise de sciences, Lexicon mediae et infimae Latinitatis Polonorum, Cracovie

14h55 A new generation computer program for the analysis of narrative and documentary Latin texts : RafaΠ WÓJCIK, Chef du Département des collections spéciales, Bibliothèque universitaire de Poznaƒ

15h20 Interoperability for medieval books and documents : Dominique STUTZMANN, Chargé de recherches à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, Paris

15h45 Les ressources en ligne sur l’histoire des sciences islamiques : Joël CHANDELIER, Maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’Université Paris 8, Eric VALLET, Maî tre de conférences en histoire du Moyen Âge à l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne

16h10 Pause

16h30 Présentation d’une nouvelle rubrique du répertoire Ménestrel, sur le vitrail : Raphaëlle CHOSSENOT, Ingénieur d’études au Laboratoire de médiévistique occidentale, Paris

16h55 Les ressources en ligne sur l’alimentation médiévale : Alban GAUTIER, Maître de conférences à l’Université du Littoral – Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer

17h20 Archéologie médiévale en ligne : quelques exemples français : Bruno FAJAL, Ingénieur de recherche au Centre Michel de Bouärd (CRAHAM), Université de Caen-Basse Normandie, Charles KRAEMER, Ingénieur de recherche à Nancy (HISCANT-MA), Université de Lorraine

17h45 L’emploi de la vidéo dans Mênestrel : un outil pédagogique à développer.

Conclusions : Jacques BERLIOZ, Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique, Groupe de recherche d’anthropologie occidentale (GAHOM) de l’École des hautes études en sciences sociales

20h00 Dîner

- SAMEDI 27 SEPTEMBRE 2014

Assemblée générale du réseau Ménestrel : Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne : 9h30 Début de la séance / 13h00 Déjeuner

"1314. Une Europe en crise ? La conjoncture politique européenne à la mort de Philippe le Bel"

Colloque du 2 au 4 octobre organisé par O. Canteaut, X. Hélary, J. Théry

à l’université Paris-Sorbonne (jeudi 2 après-midi et vendredi 3 octobre : Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, 6e arr., salle D 035 ; samedi 4 octobre : Salle des Actes de l’université Paris-Sorbonne, 1, rue Victor-Cousin, 5e arr.)

programme :

- Jeudi 2 octobre. Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris 75006, salle D 035

(amphithéâtre)

Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Lalou

14h : introduction par Olivier Canteaut, Xavier Hélary et Julien Théry

[I] 1314, UNE CRISE, DES CRISES ?

14 h 30 – François Menant (École normale supérieure) : La « crise » du début du XIVe siècle : bilan d’une recherche

15 h – Alison Stones (Pittsburgh University) : 1314 et l’art : une année charnière ?

Discussion et pause

[II] LA PAPAUTE, DE LA CHRETIENTE AUX PRINCIPAUTES

16 h – Julien Théry (Université Paul Valéry – Montpellier 3) : Situation du Siège apostolique

16 h 30 – Lorenzo Mainini (Université catholique de Louvain) : Le début du pouvoir angevin en Italie dans le miroir de la pensée politique de Dante Alighieri (Commedia, Par. VIII ; Monarchia)

17 h – Riccardo Rao (Università degli studi di Bergamo) : Robert d’Anjou, vicaire général de l’Empire, et les communes italiennes (1313-1315)

17 h 30 – Xavier Hélary (Université Paris-Sorbonne) : La future croisade et la réorganisation de l’Orient latin (1313-1314)

Discussion

- Vendredi 3 octobre. Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris 75006, salle D 035

(amphithéâtre)

Matinée placée sous la présidence d’Elizabeth Brown

[III] LES ÉTATS ET PRINCIPAUTES D’EUROPE OCCIDENTALE EN CRISE

9 h 30 – Martin Kintzinger (Westfälische Wilhelms-Universität Münster) : L’Empire en 1314 et la double élection : des princes électeurs divisés et la constitution politique en crise

10 h – Martin Nejedly (Univerzita Karlova, Prague) : Le royaume de Bohême en 1314 : le choc de deux cultures politiques

Discussion et pause

11 h – J. R. Seymour Phillips (University College, Dublin, National University of Dublin) : England, 1314 : a monarchy in crisis

11 h 30 – Vincent Baydal (Corpus Christi College, Oxford), The Crown of Aragon in 1314 : the appeasement time

Discussion

12 h 15 : déjeuner-buffet (Maison de la Recherche)

Après-midi placée sous la présidence d’Élisabeth Crouzet-Pavan

14 h – Thierry Pécout (Univ. Jean Monnet – Saint-Étienne) : Robert d’Anjou en Provence

14 h 30 – Paolo Buffo (Università degli studi di Torino) : Transition politique et mutation institutionnelle dans un espace de frontière (Piémont, seconde décennie du XIVe siècle)

Discussion et pause

[IV] LES TRANSFORMATIONS DES GOUVERNEMENTS URBAINS

15 h 30 – Jean-Claude Maire Vigueur (Università degli Studi Roma Tre) : Les seigneuries citadines en Italie au début du XIVe siècle : une alternative au régime communal ?

16 h – Timothy Salemme (Université de Namur) : Milan et son contado au début de la deuxième seigneurie des Visconti : quelques remarques sur les structures politiques, économiques et sociales de la région dans les années 1311-1324

16 h 30 – Dominique Adrian (Université de Lorraine) : Les villes méridionales de l’Empire entre autonomie et métiers : les évolutions des années 1310

Discussion

- Samedi 4 octobre. Université de Paris-Sorbonne, Salle des Actes

Matinée placée sous la présidence de Dominique Barthélemy

[V] LE ROYAUME DE FRANCE : LE ROI, SES OFFICIERS, SES SUJETS

9 h – Elizabeth A. R. Brown (City University of New York) : 1314, annus terribilis pour les Capétiens

9 h 45 – Isabelle Guyot-Bachy (Université de Lorraine) : 1314 vu d’ailleurs : de la mort du roi et de quelques autres nouvelles du royaume de France dans les chroniques européennes

Discussion et pause

10 h 45 – Olivier Canteaut (École nationale des chartes, Paris) : Une succession mouvementée. De Philippe le Bel à Louis X

11 h 15 – Élisabeth Lalou (Université de Rouen) : Les institutions royales en 1314 : le bilan d’un règne

11 h 45 – David Sassu-Normand (Université Pierre Mendès-France – Grenoble) : La dimension fiscale de la « crise de 1314 » vue à travers l’exemple languedocien

Discussion

12 h 30 Déjeuner-buffet Club des Enseignants

Après-midi placée sous la présidence de Jean-Marie Moeglin

[VI] LE ROYAUME DE FRANCE : LE ROI ET SES BARONS

14 h – Sean Field (University of Vermont) : 1314 : une année de crise pour l’archevêque de Sens, Philippe de Marigny

14 h 30 – Vincent Launay (université Rennes 2) : Jean III, duc de Bretagne, entre intégration et émancipation (1312-1317)

15 h – Christelle Balouzat-Loubet (université de Lorraine, Nancy) : Le soulèvement nobiliaire en Artois (1314-1319) : de la révolte à la tentative de coup d’État

Discussion et pause

16 h – Diego Quaglioni (università degli studi di Trento) : La Monarchie de Dante et les constitutions de Clément V

16 h 30 – Jacques Verger (Institut de France), Conclusions

Archives de famille. Matérialités et inventaires : trésor, arsenal, mémorial

Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2-3 Octobre 2014

La façon et les raisons pour lesquelles les archives de famille étaient inventoriées retiendront ici l’attention, tant pour la péninsule Ibérique que pour le piémont pyrénéen, entre Moyen Âge et modernité. Les inventaires anciens d’archives, plus nombreux qu’on ne le croit, instruments de travail ou registres de prestige, témoignent de l’organisation matérielle des fonds alors constitués, ordonnés d’une certaine manière (sacs, coffres, armoires, pièces et personnel dédiés…), et ce, pour gouverner, affirmer et défendre son pouvoir, construire une mémoire. Pour les familles, en particulier de haut rang, la réalisation d’inventaires n’est jamais innocente : divers contextes, modalités et enjeux ont entouré leur confection, et a fortiori leur révision — en parallèle à des reclassements — ou leur mise en collection au cours du temps ou avec d’autres types d’objets et d’inventaires signifiants pour la famille (meubles, objets précieux, bibliothèques…). L’expertise de ceux qui les ont dressés — visible dans la qualité des descriptions, les cotations et recotations successives — se met ainsi au service d’une famille, d’une politique, de droits, d’un patrimoine qu’il s’agit de faire fructifier, défendre ou quasi sacraliser par la mémoire, une certaine mémoire, des archives, condensée dans les inventaires.

programme

V. Lamazou-Duplan et F. Duplaa (secrétaire ITEM)

E-mail ; courriel

Tél. : 00 33 5 59 40 72 40

Purifier, soigner ou guérir ? Maladies et lieux religieux de la Méditerranée antique à la Normandie médiévale. Regards croisés

du mercredi 1er au dimanche 5 octobre 2014

au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle (50)

Direction : Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Damien Jeanne et Pierre Sineux

Programme, inscription

De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale

Vendredi 10 octobre 2014

Saint-Denis, musée d’art et d’histoire

Salle du Pavillon Louis XV

Organisateurs : Charles Davoine, Université Paris 8, EA 1571 ; Maxime L’Héritier, Université Paris 8, EA 1571 ; Ambre Péron, Université Paris 1, ArScAn (UMR7041) et ENS, AOROC (UMR 8546)

Argumentaire :

La conservation et la restauration des édifices anciens sont devenues des priorités nationales depuis la création de l’Inspection puis de la Commission des Monuments Historiques dans les années 1830 et ces interventions font aujourd’hui l’objet de normes précises. Tous ces monuments nous sont également parvenus grâce à un entretien plus ou moins régulier au cours des siècles passés, bien antérieur à cet ensemble de législations. Aujourd’hui, entretien et restauration se distinguent clairement par leur périodicité et leur ampleur, comme en témoigne l’articulation entre les missions de l’Architecte des Bâtiments de France et de l’Architecte des Monuments Historiques dans le cas du patrimoine classé. L’objectif de cette journée d’études est de discuter la pertinence de cette distinction aux époques antique et médiévale en s’intéressant en particulier à la nature et aux modalités de cet entretien par une approche interdisciplinaire alliant l’archéologie et l’étude du bâti aux sources écrites. Trois thématiques principales peuvent être dégagées pour guider cette réflexion.

La première thématique concernera les aspects juridiques de cette gestion du patrimoine bâti, en s’interrogeant notamment sur l’identité des responsables de cet entretien et sur la manière dont se manifeste concrètement leur volonté. La réflexion s’appuiera sur l’influence du statut des bâtiments, grands monuments publics ou constructions privées, en particulier quant à la mise en place d’une formalisation de ces pratiques et leur éventuelle uniformisation.

Les enjeux techniques et pratiques de ces activités permettront d’aborder les questions liées à la fréquence de l’entretien quotidien et sa transition vers une véritable entreprise de restauration. Il conviendra d’examiner entre autres la manière dont les critères financiers influencent et forcent les choix techniques, de la simple consolidation des structures à une reconstruction totale ou partielle. Que coûte cet entretien à la collectivité ou aux propriétaires et quelles sont ses limites ? Peut-il constituer un frein au développement d’autres activités constructives ?

La dimension idéologique sera également au cœur des préoccupations de cette journée. Il s’agit d’appréhender l’articulation entre la gestion quotidienne et la réflexion à long terme, en fonction la nature et de la signification du monument pour la société qui en a la charge, qu’il soit déjà en ruine, désaffecté ou toujours utilisé. Ces réflexions conduiront à s’interroger sur l’enjeu d’une restauration à l’identique, aux différences entre théorie et mise en pratique et à la mise en évidence de témoins d’une vraie volonté de conservation aux périodes historiques.

Si ces trois axes de recherche seront privilégiés, plusieurs thématiques transversales peuvent également être envisagées. Les différences de traitement et de perception suivant l’ancienneté du monument, son usage et son caractère public ou privé viendront nourrir cette réflexion. De même, causes et conséquences du basculement de l’entretien quotidien vers l’ébauche de « politiques de restauration » réfléchies à plus long terme seront autant d’articulations entre les aspects techniques, idéologiques et juridiques.

De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale

Programme

9h : Accueil des participants

9h15 : Introduction (Charles Davoine, Maxime L’Héritier, Ambre Péron)

9h30 : Robert Carvais, Centre de théorie et analyse du droit, CNRS UMR 7074, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense : Entretenir les bâtiments : une préoccupation juridique essentielle sous l’Ancien Régime

9h50 : Charles Davoine, Université Paris 8, EA 1571 : Entretenir, refaire, restaurer : problèmes théoriques et pratiques des distinctions lexicales dans le droit romain

10h20 : Discussion

10h45 : Pause

11h : Hélène Dessales, ENS, UMR 8546 AOROC/IUF : Les constructions en « tuf jaune » dans la Campanie romaine : usages et modalités d’entretien

11h30 : Sandra Zanella, Université Paris 1, INHA : Le chantier de reconstruction de la Maison des Mosaïques géométriques à Pompéi : rénovation urbanistique ou continuité ‘idéologique’ ?

12h : Discussion

12h30-14h : Déjeuner. Buffet sur place

14h : Amélie Pérrier, Université d’Orléans, CNRS UMR 5060 IRAMAT : Entretien et restauration des monuments à Delphes dans l’Antiquité

14h30 : Raphaëlle Chossenot, CNRS UMR 8589 LAMOP : « Laver, racoutrer, relier, resouder, remettre à point » : l’entretien des vitraux, un souci permanent ?

15h : Discussion

15h30 : Pause

15h45 : Frédéric Epaud, CNRS UMR 6173 CITERES, LAT : La notion du conservatisme, de la restauration et de l’innovation technique à propos des charpentes médiévales

16h15 : Sylvain Aumard, Centre d’études Médiévales : L’entretien des couvertures médiévales : quelle(s) lecture(s) archéologique(s) ?

16h45 : Discussion

17h15 : Conclusion de la journée

Dans le cadre de ses activités dédiées à la coopération universitaire et scientifique entre la France et l’Allemagne, notamment dans les sciences historiques, l’IFHA, IFRE porté par le Ministère des Affaires Etrangères, établi à Francfort depuis 2009 et dirigé par Pierre Monnet depuis 2011 site, propose et organise cet automne 2014 les manifestations suivantes en histoire médiévale :

- 14 octobre 2014 : conférence de Joseph Morsel à l’université de Francfort « Die Urkunde als Zeitmaschine ? Beobachtungen anhand deutscher spätmittelalterlicher Urkunden ».

- 7 novembre 2014 : journée d’étude franco-allemande „Le concile de Constance 1414-2014“ à l’université de Francfort

- 21 novembre 2014 :journée d’étude franco-allemande „Bouvines 1214-2014“ à l’université de Francfort

- 25 novembre 2014 : conférence de Marie-Anne Polo de Beaulieu et Pierre Olivier Dittmar (EHESS) à l’université de Francfort « Les bases de données du GAHOM : méthodologie, état d’avancement, perspectives ».

« La théocratie dans l’Antiquité. Les dieux et le pouvoir »

16 et 17 octobre 2014

Cloître des Récollets, 1 rue des Récollets, 57000 Metz

Colloque organisé par Christian-Georges SCHWENTZEL

- Jeudi 16 octobre

13h30 Accueil des participants

Introduction

14h Christian-Georges SCHWENTZEL, Professeur d’Histoire ancienne (Université de Lorraine, CRUHL).

Session 1 : théocraties des origines

Présidente de séance : Marie-Françoise BASLEZ, Professeur d’Histoire des religions de l’Antiquité (Université de Paris IV-Sorbonne).

14h30 Pascal BUTTERLIN, Professeur d’archéologie Orientale (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne) « La théocratie sumérienne, entre mythe et réalité ».

15h Dimitri LABOURY, Maître de recherche en égyptologie (Université de Liège, FNRS). « La théocratie atoniste d’Akhenaton ».

15h30 Bernard LEGRAS, Professeur d’Histoire grecque, vice-président CFVU (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne). « La royauté lagide est-elle une théocratie ? »

16h Pause

16h30 Michaël GIRARDIN, Doctorant (Université de Lorraine, CRULH).

- Vendredi 17 octobre

Session 2 : empereurs et dieux

Président de séance : Bernard LEGRAS, Professeur d’Histoire grecque, viceprésident CFVU (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne)

8h30 Stéphane BENOIST, Professeur d’Histoire romaine (Université de Lille 3- Charles-de-Gaulle). « Des empereurs et des dieux, d’Auguste à Constantin : peut-on parler d’une “théocratie” impériale romaine ? »

9h Pierre COSME, Professeur d’Histoire romaine (Université de Rouen). « Vrais et faux Néron pendant l’année des quatre empereurs ».

9h30 PierreMARAVAL, Professeur émérite (Université IV-Sorbonne). « L’idéologie impériale de Constantin ».

10h Audrey BECKER, Maître de conférence en Histoire romaine (Université de Lorraine, CRULH). « Dieu et le couronnement des empereurs protobyzantins ».

10h30 Pause

Session 3 : théocratie et contestation

Présidente de séance : Marie-Anne VANNIER, Professeur de théologie (Université de Lorraine, IUF)

11h Marie-Françoise BASLEZ, Professeur d’Histoire des religions de l’Antiquité (Université de Paris IV-Sorbonne). « Les premières expressions de la théocratie : une légitimation des guerres serviles »

11h30 Laurent LAMOINE, Maître de conférences d’Histoire romaine (Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand). « Rois et dieux en Gaule ».

12h Blaise PICHON, Maître de conférences d’Histoire romaine (Université Blaise- Pascal, Clermont-Ferrand). « Les usurpateurs messianiques en Occident (fin du Ier s. - IVe s.) ».

Session 4 : filiations théocratiques

Présidente de séance : Frédérique LACHAUD, Professeur d’Histoire médiévale, directrice adjointe du CRULH (Université de Lorraine)

13h30 Cédric GIRAUD, Maître de conférences en histoire médiévale (Université de Lorraine, CRULH, IUF). « Filiations antiques et papauté ».

14h Julien THÉRY, Professeur d’Histoire médiévale (Université de Montpellier). « Filiations de l’Antiquité et originalités médiévales : le césarisme des papes et le pontificalisme des royautés sacrées ».

Conclusions 14h30 Marie-Françoise BASLEZ et Christian-Georges SCHWENTZEL

Contact

Droit et exclusion religieuse dans les sociétés chrétiennes (XIIe-XVIe siècle). Les mécanismes de juridicisation de l’excommunication

Journées d’études

Besançon, université de Franche-Comté

UFR SLHS, salon Préclin

23-25 octobre 2014

Programme :

- Jeudi 23 octobre 2014, 14h30-18h30

Accueil des participants

Jean-Claude Daumas (université de Franche-Comté, MSHE Ledoux), Ouverture

Émilie Rosenblieh (université de Franche-Comté, LSH), Propos introductifs

Session 1. Rituels et procédures d’exclusion/réintégration

Sylvie Joye (université de Reims Champagne-Ardennes, CERHIC), Synthèse introductive (in absentia)

Élisabeth Lusset (Fondation Thiers, université Paris 1-LAMOP), Nervus monasticae disciplinae ac iurisdictionis – L’excommunication et ses usages dans les communautés régulières médiévales (XIIe XVe siècle)

Arnaud Fossier (université de Bourgogne, ArtéHis), L’absolution à cautèle. Paradoxes et ruses de la raison juridique

Vendredi 24 octobre 2014, 9h-12h30

Session 2. Réflexions doctrinales sur l’excommunication

Bruno Lemesle (université de Bourgogne, ArtéHis), Synthèse introductive

Raphaël Eckert (université de Strasbourg, DRES), Excommunication et salut dans la doctrine canonique (XIIe-XIIIe siècles)

Peter D. Clarke (université de Southampton), Reflections on the Interdict in the Thirteenth Century

Wolfgang P. Müller (université de Fordham), Late Medieval Excommunications in the « Internal Forum » : A Modern Myth ? 

- Vendredi 24 octobre 2014, 14h30-18h30

Session 3. L’exclusion sociale des excommuniés

Véronique Beaulande-Barraud (université de Reims Champagne-Ardennes, CERHIC), Synthèse introductive

Charles de Miramon (CNRS, CRH), Excommunication et paix de Dieu. Un échange de lettres au début du XIIe siècle entre les chanoines de Cologne et de Liège

Giuliano Milani (université de Rome 1 La Sapienza), Les relations juridiques et historiques entre bannissement et excommunication (XIIe et XIIIe siècle)

Fabrice Delivré (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LAMOP), Excommunication, formes canoniques et élection des évêques en Occident (fin XIIe-début XIVe siècle)

Laurence Delobette-Delsalle (université de Franche-Comté, LSH), Excommunication pour dettes et pèlerinage de pénitence

- Samedi 25 octobre 2014, 9h-12h30

Session 4. Usages politiques de l’excommunication

Julien Théry (université Montpellier 3 Paul-Valéry, CEMM), Synthèse introductive

Renaud Rochette (École pratique des hautes études, IESR), L’excommunication dans le patriarcat de Constantinople, entre instrument de normalisation et arme des dissidents

Hugues Daussy (université de Franche-Comté, LSH), Les Réformés français face à l’excommunication pontificale

Dominique Iogna-Prat (ÉHESS, CÉIFR), Conclusions

Organisation scientifique : Émilie Rosenblieh

Université de Franche-Comté, UFR SLHS, 18-20, rue Chifflet – 25 000 Besançon - Salon Préclin

Contact

Séminaire : Varia judaica

Montpellier, salle don Profiat, Institut Maïmonide, 14h00

- Lundi 6 octobre 2014. François Blary (Université Libre de Bruxelles) : « La communauté juive tossafiste de la cité médiévale de Château-Thierry (XIIe- XIVe siècles) ».

- Jeudi 13 novembre 2014. François - Olivier Touati (Université de Tours) : « Travaux récents et anciens sur l’histoire des juifs en Méditerranée au Moyen Âge".

- Lundi 1er décembre 2014. Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg) : « Bucer, un hébraïsant chrétien à Strasbourg (XVIe siècle) ».

- Lundi 5 janvier 2015. Justine Isserles (University College, Londres) : « Calendriers juifs et chrétiens au sein de manuscrits hébreux et latins d’Europe médiévale (XIIe -XVe siècles) : mise en page, usage et transmission »

- Lundi 2 février 2015. Capucine Nemo-Pekelman (Université de Paris X) : « Le rôle et la place des juifs dans les institutions municipales de l’empire romain tardif ».

- Lundi 3 mars 2015. Sandrine Victor (Centre Universitaire Jean-François Champollion, Albi) : « Minorités sur les chantiers du XVe siècle : le cas des juifs géronais ».

- Lundi 13 avril 2015. Daniel Tollet (Société des Études juives, Paris) : « Histoire scientifique de la Société des études juives ».

- Lundi 4 mai 2015. Emma Abate (EPHE, Paris) : « Prière et magie dans le judaïsme médiéval : les hymnes dans le Sefer Raziel ».

Séminaire : Pratiques et cultures religieuses du XIIIe au debut du XVIe siecle

Catherine Vincent, Marielle Lamy - Année 2014-2015

Le vendredi matin de 10 h 30 à 12 h 30 à l’ENS-Ulm

Le séminaire, qui s’adresse aux étudiants en Master, aux doctorants et à tous les chercheurs intéressés, fait alterner des séances de réflexion autour d’un ouvrage récemment publié (« Actualité éditoriale ») et d’autres consacrées à un thème annuel qui se rattache à la problématique d’ensemble.

Thème de l’année 2014-2015 : Les enjeux de la vulgarisation religieuse

Présentation et programme

APPELS A CONTRIBUTIONS

Réseaux et Société

140e congrès des Sociétés historiques et scientifiques

Reims

du 27 avril au 2 mai 2015

Lycée Saint-Jean-Baptiste de La Salle - 20 rue de Contrai, Reims

Sous la présidence de la section « Histoire et philologie des civilisations médiévales »

du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS)

Thème 1. Les signes d’appartenance

Thème 2. Les acteurs de développement des réseaux A. Les intermédiaires B. L’information C. La technologie

Thème 3. La forme des réseaux

Thème 4. Réseaux formels et informels A. Les réseaux religieux et spirituels B. Les réseaux politiques C. Les réseaux économiques

Thème 5. Réseaux, identités, mémoire A. Les diasporas B. La mémoire C. Le prosélytisme

Thème 6. Pratiques des réseaux A. Dans l’espace B. Dans le temps

Thème 7. Réseaux, clandestinité,subversion

Colloque : « La France savante (du xvie siècle à nos jours) »

1. La France savante : tradition et culture, xvie-xxe siècle

2. Sciences et techniques en réseau dans la société

3. Les érudits et leurs réseaux au xxie siècle

Inscriptions

CTHS – 110 rue de Grenelle 75357 Paris cedex 07

courriel

01 55 95 89 64

Les propositions de communications parvenues sans résumé seront éliminées.

Le résumé devra comprendre environ 1000 caractères (espaces comprises). Le résumé devra parvenir au CTHS par courrier électronique : congres cths.fr ou sous forme de CD. Le résumé devra faire clairement état des sources exploitées par l’auteur.

À envoyer au CTHS impérativement avant le 1er novembre 2014.

VARIA

Message de l’Association des Jeunes Chercheurs en Histoire (AJCH)

En ce début d’année universitaire, où certains retrouvent d’anciens doctorants et en accueillent de nouveaux, nous avons pensé qu’il serait utile de vous informer de l’existence de l’Association des Jeunes Chercheurs en Histoire (AJCH).

Cette association, créée au semestre dernier, se veut un instrument de rassemblement des doctorants et post-doctorants en histoire, toutes périodes confondues. Elle vise au renforcement de la cohésion entre les agents non-titulaires de l’enseignement supérieur et de la recherche, en faisant circuler les informations utiles pour leurs recherches et leur financement (appels à communication, veille de la campagne d’ATER, bourses doctorales et post-doctorales, postes dans l’enseignement supérieur en France comme à l’étranger). L’AJCH est également un lieu d’échange entre les jeunes chercheurs pour répondre à leurs questions, les aider dans leurs démarches de recherche comme d’enseignement, et défendre leurs fonctions. Elle est enfin un outil de promotion des travaux des jeunes doctorants et post-doctorants en histoire – par le biais de son site et de journées d’études –, et un lieu où réfléchir en commun à leur spécificité, leur apport et leur inscription dans le champ de la recherche. L’adhésion est gratuite.

Pour s’en faire une idée plus précise, les jeunes chercheurs peuvent consulter le site de l’association et se rendre à l’Assemblée Générale de l’AJCH, ouverte à tous, qui aura lieu ce samedi 13 septembre à l’université Paris 7, à partir de 10h voir ici. Cette assemblée générale sera suivie d’une séance pratique sur les aspects concrets de la "fin de thèse", avec d’anciens doctorants en histoire qui viendront partager leur expérience et leurs conseils sur la période de rédaction, la soutenance et la transition de la thèse à « l’après-thèse ».

N’hésitez pas à transmettre l’information à toute personne qui pourrait être concernée par l’association ou à nous contacter pour plus de détails.