Extrait d'enluminure

Colloque "Femmes à la cour de France – charges et fonctions (Moyen Âge – XIXe siècle)" - 8-9 oct. 2015, Paris

Colloque international organisé par Cour de France.fr avec le soutien de l’Institut d’Etudes Avancées de Paris, l’American University of Paris, l’Institut Emilie du Châtelet, le GID et la Fondation A. W. Mellon./

Ce colloque pluridisciplinaire et transchronologique a pour objet le statut et les fonctions des femmes à la cour de France : les dames des suites d’honneur, les épouses des grands officiers et ministres, les officiers féminins des maisons royales, les marchandes et autres femmes qui ont séjourné de manière régulière ou irrégulière à la cour.

Nous proposons d’étudier l’évolution de leur présence à la cour et les fonctions qu’elles y occupaient ainsi que l’impact de leur présence sur les structures et la vie quotidienne de l’entourage royal. Les engagements des femmes, leurs objectifs, leurs stratégies et leur marge de manœuvre, constituent un autre volet, comme leur rôle dans la gestion des intérêts familiaux et des carrières curiales ainsi que leur mécénat architectural, artistique et culturel. Nous nous interrogeons aussi sur la représentation et l’imaginaire qui s’attachent aux femmes de la cour dans la littérature et l’historiographie.

Lieu :Institut d’études avancées de Paris, Hôtel de Lauzun, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris

Programme et inscription

Programme

Jeudi 8 octobre 2015

9h Accueil

9h15 Caroline zum Kolk, IEA de Paris, Cour de France.fr : Introduction

- Les maisons féminines de la cour

Présidence : Murielle Gaude-Ferragu, Université Paris 13

9h30 Aubrée David Chapy, Université Paris-Sorbonne

La « Cour des Dames » d’Anne de France et de Louise de Savoie : émergence d’un nouvel espace de pouvoir

10h00 Fanny Giraudier, Université Lumière Lyon II, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA)

Une cour sans reine : parcours et statuts des femmes à la cour de France en l’absence de reine (1589-1600)

10h30 Charles Eloi-Vial, Université Paris IV, Bibliothèque nationale de France

La Maison de l’impératrice Marie-Louise face au déclin de l’Empire

11h00 Pause

- Femmes et réseaux

/Présidence : Kathleen Wilson-Chevalier, American University of Paris

11h30 Daniela Cereia, Université de Turin, Centro di Ricerca sulle Istituzioni e le Società Medievali (CRISM)

Femmes à la cour de Marguerite de Bourbon et Claudine de Brosse, comtesses de Bresse (1471-1497)

12h00 Antoine Rivault, Université Rennes 2, Fondation Thiers

Le clan de la duchesse d’Étampes : pouvoir et fortune d’une favorite royale à la Renaissance (1525-1575)

12h30 Brian Sandberg, Northern Illinois University

“Je ne vis jamais cette cour plus plein de tourment” : Noblewomen and Confessional Parties at the French Court during the French Wars of Religion

13h00 Pause déjeuner

14h30 Mathilde Pérain, Université d’Angers, Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO)

L’influence des épistolières du comte d’Argenson, ministre de Louis XV, à la cour de France

15h00 Benoît Carré, Université Charles de Gaulle Lille 3

Femmes, pensions et autres grâces royales à la cour de Versailles au XVIIIe siècle

- Maîtresses et favorites

Présidence : Henriette Goldwyn, New York University

15h30 Pascal Firges, Institut historique allemand Paris

Extra-marital alliances ? Concubinage and Power at the French Court in the Seventeenth and Eighteenth Centuries

16h00 Pause

16h30 Flavie Leroux, EHESS, Centre de recherches historiques (CRH), Laboratoire de démographie et d’histoire sociale (LaDéHiS)

L’intégration des maîtresses royales au « système de la cour » (1661-1691)

17h00 Véronique Garrigues, FRAMESPA

Les clairs-obscurs de Françoise de Foix, dame de Chateaubriant (1494-1537) : Revisiter l’image d’une favorite royale (XVIe-XIXe s.)

17h30 Fin

Vendredi 9 octobre 2015

9h15 Accueil

- Les femmes et les Arts

Présidence : Sheila ffolliot, George Mason University, Medici Archive Project

9h30 Diane Brochier, Université François Rabelais de Tours, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance

Les dames d’Azay-le-Rideau et de Chenonceau (1513-1560)

10h00 Elizabeth L’Estrange, University of Birmingham

Anne de Graville (v. 1490-1540) : une écrivaine et bibliophile à la cour de la reine Claude

10h30 Kathleen Wilson-Chevalier, American University of Paris

Dames de compagnie et la mise en scène du pouvoir au tournant du XVIe siècle

11h00 Pause

11h30 Pauline Ferrier, Université Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier

Habiter Versailles : réflexion sur le logement des femmes des ministres au temps de Louis XIV

12h00 Youri Carbonnier, Université d’Artois, Centre de Recherche et d’Études ‘Histoire et sociétés’ (CREHS)

Les Demoiselles de la Musique du roi (1661-1792)

12h30 David Hennebelle, Université d’Artois, Centre de Recherche et d’Études ‘Histoire et sociétés’ (CREHS)

« Devenez Lulliste, Ramiste ou Vacarmiste ». Marie-Antoinette et la musicomanie féminine à la cour de France

13h00 Pause déjeuner

- Charges et fonctions

Présidence : Fanny Cosandey, EHESS, CRH-LaDéHiS

14h30 Sharon Farmer, University of California

The Life and Times of an Early Fourteenth-Century Royal Furnisher : Jeanne la Fouacière, Merchant of Fine Linens

15h00 Elisabeth Narkin, Duke University

Les charges et le personnel féminin de la cour des enfants (XVe – XVIIe siècle)

15h30 Oliver Mallick, chercheur indépendant

« Le principal passage pour aller à la ville de Dom Anna ». Mme de Beauvais et la charge de la première femme de chambre (1646-1666)

16h00 Pause

16h30 Pascale Mormiche, Université de Cergy-Pontoise

Les nourrices des Enfants de France (XVIIe-XVIIIe siècle)

17h00 Kathleen Wilson-Chevalier : Conclusion

Discussion finale

Comité scientifique

Fanny Cosandey, EHESS, CRH-LaDéHiS

Sheila ffolliott, George Mason University, Medici Archive Project

Murielle Gaude-Ferragu, Université Paris 13

Henriette Goldwyn, New York University

Katrin Keller, Université de Vienne

Kathleen Wilson-Chevalier, The American University of Paris, Cour de France.fr

Caroline zum Kolk, Institut d’études avancées de Paris, Cour de France.fr

Comité d’organisation

Pauline Ferrier, Université Paris-Sorbonne

Flavie Leroux, EHESS (CRH-LaDéHiS)

Contact

K. Wilson-Chevalier

C. zum Kolk