Extrait d'enluminure

Lettre de la SHMESP n° 86 (septembre/octobre 2015)

VIE DE LA SOCIETE

Assemblée d’automne

La prochaine assemblée d’automne aura lieu le samedi 7 novembre à Paris, salle Jean-Jaurès à l’ENS, 29 rue d’Ulm (sous-sol).

Souscription/publication : Congrès de la SHMESP

Le volume du XLVe congrès de la SHMESP, « Apprendre, produire, se conduire : le modèle au Moyen Âge » est ouvert à la souscription jusqu’au 1er novembre 2015, au prix de 20 euros (au lieu de 30 euros). Les volumes réservés seront remis aux souscripteurs, lors de l’assemblée générale d’automne (7 novembre 2015) : bulletin joint à cette lettre.

Congrès de Leeds : bourses (pour MCF et CR)

Dans le cadre du Congrès de Leeds 2016 (IMC 2016, 4-7 July : Food, Feast & Famine), le directeur Axel Müller propose de verser quatre bourses d’environ 250 euros à quatre maîtres de conférences ou chargés de recherches qui y donneront une communication. La demande doit être faite à la SHMESP (sujet, argument, atelier, CV…) avant février 2016.

Website

Il est encore possible de proposer des sessions au congrès, qui seront examinées si elle sont envoyées avant le mois de novembre 2015, ici

Rendez-vous de l’Histoire de Blois

Lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois, la shmesp présente une table ronde autour du volume issu du Congrès de Prague le 9 octobre, dont Patrick Boucheron sera le modérateur (intervenants : Isabelle Guyot-Bachy, Pierre Monnet, Annick Peters-Custot, Emmanuelle Tixier du Mesnil) :

Site

POSTES ET BOURSES

- La Casa de Velázquez propose des aides spécifiques (bourses) aux étudiants pour l’année 2016. Elles sont destinées à de jeunes artistes et à de jeunes chercheurs doctorants, sans condition de nationalité.

Date limite de dépôt de candidature : 29 octobre 2015

Website

- The Department of Classics at Princeton University announces a position in medieval Latin at the rank of Assistant Professor to begin in Fall 2016. 
The successful candidate should combine great scholarly promise with an ability to teach medieval Latin at the undergraduate and graduate levels. S/he will also contribute to teaching and developing interdisciplinary medieval studies courses in translation as well as to our beginning Latin sequence. The field(s) of specialization is open, but teaching and advising responsibilities will cover the entire chronological range of medieval Latin from ca. 400 to 1400 CE. Expertise in paleography and/or textual transmission is desirable.

Interested candidates should apply online here with cover letter, CV, writing sample, and the names of three references. Applicants should ask their referees to write by November 15, 2015. Review of applications will start November 15, 2015. Applicants who wish to be considered for interviews at the SCS meeting in San Francisco should have all materials submitted by that date. It is expected that the candidate will have the PhD in hand by September 1, 2016.

Princeton University is an equal opportunity employer and all qualified applicants will receive consideration for employment without regard to race, color, religion, sex, national origin, disability status, protected veteran status, or any other characteristic protected by law. This position is subject to the University’s background check policy.

- Assistant Professor in Medieval Europe, History Dept., University of Pennsylvania

Website 
The Department of History at the University of Pennsylvania invites applications for a full-time, tenure-track Assistant Professor in Medieval Europe, field and period open. The candidate will participate in the undergraduate and graduate teaching mission of the Department. Receipt of the PhD is expected by the time of appointment.

Submit applications online at. Review of applications will begin 2 November 2015 and continue until the position is filled. Preliminary interviews will take place at the American Historical Association annual meeting in Atlanta.

- Doctoral positions at Charles University, Prague in collaboration with CEFRES Description

Letter of Reference

Application Form :

- Two Research Associates (PhD positions), University of Münster
 The DFG-Sonderforschungsbereich/Collaborative Research Centre 1150 “Cultures of Decision-making” at the University of Münster invites applications for 2 Research Associates [Wissenschaftliche Mitarbeiterinnen/Wissenschaftlicher Mitarbeiter (PhD student positions)] in Project C02 “The Role of the Supernatural in Procedures of Imperial Decision-making in the Byzantine Empire from the 6th to the 12th Centuries” under the auspices of Prof. Dr. Michael Grünbart at the earliest possible date.

The positions will be fixed-term during the first phase of the Sonderforschungsbereich/ Collaborative Research Centre 1150 until 30 June 2019. Currently, the regular employment time is 26 hours and 33 minutes per week. All posts can, as a rule, also be filled as part-time positions if there are no compelling work-related reasons against doing so.

- University Lecturer position (ideally in the Medieval Mediterranean), Montréal (UQAM)
The history department at the Université de Québec, Montréal is looking for a medievalist, ideally specialising in the history of the Mediterranean world. The job starts on 1 June 2016, but application can be made until 5pm (local time), 2 October 2015.


SOUTENANCES

- Monsieur Julien Le Mauff a soutenu le 16 septembre 2015 devant l’université Paris IV–Sorbonne une thèse intitulée : « Une généalogie de la raison d’État. Les racines médiévales de la pensée politique moderne ». Le jury était composé de M. Yves Sassier (Paris IV, président), de Mme Frédérique Lachaud (Université de Lorraine) et de MM. Patrick Boucheron (Collège de France), Christophe Grellard (EPHE) et Jacques Verger (Paris IV, directeur).

- Lucie Malbos soutiendra sa thèse le samedi 17 octobre 2015 à 14H en salle 216 (2e étage du bâtiment du Panthéon, 12 place du Panthéon, 75005) ; elle s’intitule « Les relations entre les emporia et leurs hinterlands en Europe du Nord-Ouest du VIIe au Xe siècle  ». Le jury est composé de Pierre Bauduin (Caen), Stéphane Lebecq (Lille 3), Régine Le Jan (Paris I), Christopher Loveluck (Nottingham) et Anne Nissen (Paris I).

PARUTIONS

- L’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune, 515-2015, Bernard Andenmatten, Laurent Ripart et Pierre Alain Mariaux, (dir.),Gollion, 2015, 2 vol.

- Des châteaux et des hommes. Mélanges offerts à Annie Renoux, professeur d’histoire et d’archéologie médiévales à l’Université du Maine (Le Mans), sous la direction scientifique de Marie Casset, et de Philippe Racinet, Publications du CAHMER, vol. 29, année 2015.

- Monastères et espace social. Genèse et transformation d’un système de lieux dans l’Occident médiéval. Études réunies par Michel Lauwers, Turnhout, Brepols, 2014, 620 pp. (Collection d’études Médiévales de Nice, vol. 15) : Site

- Présence juive en Alsace et Lorraine médiévales. Dictionnaire de géographie historique, par Simon Schwarzfuchs et Jean-Luc Fray, aux Editions du Cerf, Paris, juin 2015.

- Joël Blanchard, Louis XI, Paris, Perrin, 2015.

- Michel Bochaca, Villes et organisation de l’espace en Bordelais (vers 1300 - vers 1550), Paris, les Indes savantes, 224 p.

- Julie Claustre, La fin du Moyen Âge, 1180-1515, Paris, Hachette Supérieur, 2015 (Carré Histoire, Histoire de la France)

- Fernand Peloux, Marie-Christine Bailly-Maître, Hélène Viallet, L’histoire si curieuse des mines de Brandes, Choix de textes traduits et transcrits, Presses Universitaires de Grenoble, 2015, 320 pages

RENCONTRES

Nous rappelons aux collègues qui souhaitent faire part de la tenue d’un colloque de nous en avertir au moins deux mois avant la rencontre. Nous vous demandons également de privilégier systématiquement l’envoi de document en format Word ou Open Office et non le format PDF.

  • Colomban et son influence. Moines et monastères du haut Moyen Âge en Europe, Colloque international, Luxeuil-les-Bains, 16-20 septembre 2015.

Programme et fiche d’inscription

  • Qu’est-ce qu’une sépulture ? Humanités et systèmes funéraires de la préhistoire à nos jours. 36e Rencontres Internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes

organisées par Michel Lauwers et Aurélie Zemour

lieu : Antibes, structure des Espaces du Fort Carré

dates : 13-14-15 octobre 2015.

Lien vers le programme

Renseignements et inscription au Colloque

  • Georges Duby, Jacques Dalarun, Patrick Boucheron, Christophe Brault (lectures)

Mardi 13 octobre, 20h00

Georges Duby conservait avec soin l’ensemble des archives de son travail. Il se fit aussi l’archiviste de sa propre vie. L’exploration du très riche fonds Duby menée à l’IMEC par Jacques Dalarun et Patrick Boucheron a ainsi permis la publication chez Gallimard en mai 2015 de deux portraits du grand médiéviste : Georges Duby, portrait de l’historien en ses archives, une enquête collective ouvrant au lecteur la fabrique de l’œuvre, et Mes ego-histoires, première version d’un autoportrait rédigé à la fin des années 80 à l’invitation de Pierre Nora.

Entretien avec Benoît Marpeau, historien, spécialiste de l’histoire contemporaine de l’édition

Entrée libre/Réservations indispensables 02 31 29 52 37 ou courriel

IMEC, Abbaye d’Ardenne, 14280 Saint-Germain la Blanche-Herbe
Site
Site

  • Pouvoir politique et conversion religieuse – Antiquité-période moderne : 2/ Signes et scènes.
    ANR 13-CULT-0008

lieu : Université Paris-Est – Marne-la-Vallée

date : 28 et 29 octobre 2015

Le colloque « Signes et scènes » est la deuxième rencontre thématique du programme. Il est consacré à une approche phénoménologique de la conversion lorsqu’elle entre dans l’espace public, à travers les acteurs, les procédures, les représentations qui en sont données. Il est organisé en trois thèmes : des études centrées a) sur le moment de la conversion, souvent analysé comme une stratégie, b) sur la vérification de la conversion, moment de mise en question de l’authenticité de la conversion par les autorités (interrogation doctrinale, interrogation sur l’observance), et c) sur la représentation de la conversion, celle des hommes et celle des espaces.

Mercredi 28 octobre 2015, 9 h 15-18 h 30

Accueil des participants et introduction

- 1. Stratégies de conversion

Harvey Hames, « Kings and Conversion in the 13th Century : Where Politics and Religion Meet ? »

Tijana Krstic, « Catechetical Dialogues : Religious Instruction and Conversion in Southeast-Central Europe under the Ottoman Rule (16th-17th Centuries) »

Pause

Amélie Chekroun, « Le rôle des autorités sultaniennes au moment de la conversion collective des populations chrétiennes à l’islam au début du XVIe siècle »

Déjeuner (12 h 30-14 h)

Sabina Pavone, « Signes de la conversion dans l’Inde des XVIe-XVIIe siècles »

Pierre Savy, « Étapes et usages de la conversion d’Obadiah (vers 1100) »

Jeffrey Shoulson, « Hugh Broughton and the Politics of Jewish Conversion in Elizabethan England »

Discussion Stragégies de conversion

Pause

- 2. Vérification de la conversion

Neil McLynn, « Conversion Anxieties : Policing Christian Behaviour in Late Antique Rome, Africa and Syria »

Éric Rebillard, « La participation des chrétiens aux fêtes religieuses / civiques aux trois premiers siècles de notre ère   »

Jeudi 29 octobre 2015, 9 h 15-19 h

Bruno Dumézil, « Nescire se dicit si fuerit baptizatus : identification et surveillance des convertis (VIe-VIIIe siècle) »

Claire Soussen, « La conversion des Juifs catalans après 1391 : les impasses d’une fausse solution »

Pause

Maurice Kriegel, « La défiance envers les Juifs convertis (XVe-XVIe siècles) : un "racisme" de l’époque moderne ? »

Aliocha Maldavsky, « Convertir et contrôler les Indiens. Les encomenderos et espace chrétien dans les Andes au XVIe siècle »

Discussion Vérification de la conversion

Déjeuner (12 h 30-14 h)

- 3. Mise en scène de la conversion

Claire Sotinel, « La conversion des espaces dans l’Antiquité tardive, un substitut au discours sur la conversion des personnes ? »

Konstantin Klein, « Conversion after Chalcedon : The Patriarchate of Jerusalem and the countryside »

Rosie Bonté, « Converting the Evidence : Narratives of Religious Change in Norse Orkney from Early Middle Ages to Modern Time »

Pause

Ryan W. Szpiech, « Jews Forcing Jews : The Story of the Forced Conversion of Iberian Karaites in the Anti-Jewish Writing of Abner of Burgos (c. 1260-1347) »

Bérénice Gaillemin, « Les catéchismes en images du Mexique à l’époque moderne : outils pédagogiques ou armes politiques ? »

Discussion Mise en scène de la conversion

Conclusion générale

Les informations pratiques (salle, plan d’accès) seront diffusées dans un second temps et sur le carnet hypothèse

  • 1000 ans de vie religieuse alpine. Établissements monastiques et canoniaux dans les Alpes du nord (Ve-XVe siècle), Colloque international

Lieu : Ripaille (Haute-Savoie),

Date : 5-6 novembre 2015

Argumentaire

Les Alpes du nord représentent un paradoxe pour le monachisme médiéval. Elles constituent un lieu privilégié de son développement depuis ses débuts en Gaule, avec des exemples illustres et fondateurs comme à Agaune en Valais dès le Ve siècle. La situation de carrefour favorise les échanges et les évolutions d’un monachisme venu de la Méditerranée comme du Nord, via les régions rhodaniennes et jurassiennes. Les tensions et les bouleversements nés des différents âges réformateurs furent également des sources de développements comme celui de la vie canoniale à partir du XIe siècle ou de réticences.

Programme :

- Jeudi 5 novembre

9h00 : accueil des participants

9h15 : mots de bienvenue (Louis Necker, Claude Barbier…)

9h30 : Noëlle Deflou-Leca et François Demotz, introduction

- Session 1 Aux origines du monachisme alpin

10h00 : Alessandra Antonini (Archéologue, responsable des fouilles de Saint-Maurice, société Tera) : « Archéologie du complexe abbatial au premier millénaire de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune – L’archéologie du site monastique dès le IVe siècle »

10h30 : Éric Chevalley (Université de Lausanne) :« Hymnémode, Ambroise et Achivus : les premiers abbés du monastère d’Agaune »

Discussion et pause

11h30 : Jacques Bujard, (Office du patrimoine et de l’archéologie, Neuchâtel) : « Approche archéologique de deux monastères de vallée : Saint-Pierre de Vautravers (Môtiers) et Saint-Pierre du Mont-Joux (Bourg-Saint-Pierre) »

- Session 2 Formes et modalités de l’éclosion monastique alpine (Xe-XIIe s.)

12h30 : Laurent Ripart (Université de Savoie) :« La conquête religieuse des Alpes (XIe-XIIe s.) »

Discussion et repas

14h30 : Noëlle Deflou-Leca (Grenoble 2, LEM-CERCOR, UMR 8584) : « Les fondations régulières du diocèse de Grenoble, stratégies réformatrices, réseaux familiaux et espaces d’expansion monastique (XIe-XIIe s.) »

15h : François Demotz (Lyon 3, CIHAM UMR 5648) :« Figures de fondateurs aux Xe et XIe siècles »

15h30 : Sylvain Excoffon (Saint-Etienne, LEM-CERCOR, UMR 8584) :« Les chartreuses et les évêques dans les Alpes du nord, XIIe – XIIIe siècles ».

Discussion et pause

- Session 3 Solitudes et mobilités en milieu alpin

16h30 : Catherine Santschi (archiviste d’Etat honoraire, Genève) : « L’ermite entre solitude et communauté » (sous réserve)

17h00 : Sophie Delmas (LEM-CERCOR, UMR 8584) : « Les franciscains et les dominicains : des ordres urbains à la conquête des montagnes ? »

17h30 : Amélie Roger (Lyon 3, CIHAM, UMR 5648) : « Les ordres mendiants : approche archéologique » (titre à préciser)

Discussion

- Vendredi 6 novembre

- Session 4 Pouvoirs, économie : moines acteurs, moines seigneurs

9h : Sidonie Bochaton (ARAR-Lyon2, UMR 5138) :« Fondation et construction du prieuré fortifié augustinien de Meillerie en Chablais (XIIe- XIIIe siècles) »

9h30 : Nicolas Carrier (Université Lyon 3, CIHAM, UMR 5648) : « Les moines et le contrôle des communautés paysannes dans les Alpes du Nord (XIe-XVe siècles)

10h : Arnaud Delerce (Attaché territorial de conservation du patrimoine, CIHAM, UMR 5648) : « Trois monastères sans histoire... Enquête sur les chartriers disparus d’Abondance, Aulps et Vallon »

Discussion et pause

11h : Henri Comte (Académie Florimontane) : « Réflexions et interrogations sur le gouvernement d’un grand monastère en commende : le cas de Talloires aux XVe et XVIe siècles »

- Session 5 Moines et autorités de part et d’autre des Alpes

11h30 : Christian Regat (Académie Salésienne) : « En 1454, Nicolas V retire aux moines de Tamié le droit d’élire leur abbé »

Discussion et repas

14h : Julie Dhondt (Lyon 3, CIHAM, UMR 5648), « Le réseau des Antonins dans les Alpes, XIIe-XVe siècles »

14h30 : Hans-Joachim Schmidt (Université de Fribourg) :« Monastères sous contrôle. L’Organisation territoriale de l’ordre clunisien aux confins des Alpes »

15h : Caterina Ciccopiedi (Scuola Superiore di Studi Storici San Marino) : « Evêques et monastères dans le Piémont médiéval des Xe et XIe siècles »

Discussion

16h : Conclusions

Contacts :

Noëlle Deflou-Leca

François Demotz

  • Latran IV (1215) genèse et postérité : enjeux pour l’évêque

Lieu : Faculté Jean Monnet, Salle Georges Vedel, 54 boulevard Desgranges 92330 Sceaux

Date : 7 novembre

Société d’Histoire Religieuse de la France/Centre Droit et Sociétés Religieuses de l’Université Paris-Sud

Organisé par Brigitt Basdevant-Gaudemet et Catherine Vincent

Programme

Renseignements

Inscription avant le 26 octobre

  • Ecritures grises. Les instruments de travail administratifs en Europe méridionale (XIIe-XVIIe siècle), Atelier III. Circulation des modèles et des instruments de gestion

Lieu : Avignon

Date : 18-20 novembre 2015

Organisation : Université d’Avignon, Ecole française de Rome, CIHAM (UMR 5648) Avec la participation des laboratoires ArteHis (UMR 6298), CRM (UMR 8596), Centre Jean Mabillon (EA 3624), CRIHAM (EA 4270) et du Centro Europeo Ricerche Medievali.

Mercredi 18 novembre

14h Accueil des participants et présentation du programme

Marilyn Nicoud (Univ. Avignon, CIHAM, UMR 5648), Stéphane Gioanni (École française de Rome)

Arnaud Fossier (Univ. Bourgogne, Artehis, UMR 6298), Johann Petitjean (Univ. Poitiers, CRIHAM), Clémence Revest (CNRS, CRM, UMR 8596)

Mercredi 18 novembre

14h30 – 18h30 Les notaires et leurs instruments de travail : entre public et privé

Modérateur : Armand Jamme

Paolo Cammarosano (CERM) – Les rapports entre écritures notariées publiques et privées dans l’Italie communale

Matthieu Allingri (Aix-Marseille Université, Telemme, UMR 7303) – Vers un fonctionnariat de carrière ? L’évolution de la formation, de l’outillage technique et des expériences administratives des notaires de Sienne (fin XIIIe-début XVe siècle)

Olivier Poncet (Ecole nationale des chartes, CJM) – La puissance publique et les écritures notariales : une étude comparée (France, Rome, XVIe-XVIIe siècle)

Jeudi 19 novembre 10h – 13h Les instruments de gouvernement en comparaison : coexistence et confrontation

Modérateur : Guido Castelnuovo

Paul Bertrand (Univ. catholique de Louvain) – Le ‘moment 1300’ des écritures grises : autour d’un bouillonnement technique et documentaire.

Simone Balossino (Univ. Avignon, CIHAM, UMR 5648) - Instruments administratifs et litiges autour du Rhône (fin XIIIe-XIVe siècles)

Stéphane Péquignot (EPHE) – Les archives royales dans la péninsule Ibérique à la fin du Moyen Âge, un observatoire pour l’étude comparée des « écritures grises »

Jeudi 19 novembre

15h – 18h La diffusion de modèles de gestion

Modérateur : Olivier Rouchon

Paolo Buffo (Univ. Turin) – La documentazione amministrativa come ‘sistema’ di scritture nei comuni del Piemonte sabaudo (secoli XIII-XIV)

Tomas de Montagut (Univ. Pompeu Fabra) – Autonomia jurisdiccional i retiment de comptes per escrit a la Corona d’Aragó (segles XIII-XV)

Vendredi 20 novembre

10h – 13h Gouverner à distance

Modérateur : Jean Boutier

Rosa Canosa (Univ. Turin) – Enjeux idéaux et pratiques des enquêtes de la première dynastie angevine (XIIIe- XIVe siècle) : les comtes de Provence et le rois de Naples face à leurs officiers et aux aristocrates

Vannina Marchi van Cauwelaert (Univ. Corte, LISA, UMR 6240) : Instructions, lettres, documents comptables : les outils administratifs du gouvernement génois en Corse (fin XVe – début XVIe siècle)

Boris Jeanne (Laboratoire Mondes Américains, UMR 8168) – Répéter le gouvernement sur le temps long. Les mémoires composites du château Saint-Ange à propos du mariage des naturels, entre secrétairerie d’État et Propaganda Fide

Conclusions Jacques Chiffoleau

Vendredi 20 novembre

15h-17h Réunion éditoriale et bilan du programme

  • Colloque hommage à Robert Fossier : "Robert Fossier, les hommes et la terre. L’histoire rurale médiévale d’hier et d’aujourd’hui"

Lieu : université de Valenciennes

Dates : 26 et 27 novembre 2015

Contacts : Corinne Beck, Emmanuelle Santinelli, Fabrice Guisard

Programme

inscription obligatoire avant le 30 octobre 2015 pour avoir les résumés des communications et participer aux repas (15 € le midi, 30 € le soir, tarif étudiant 5 € le midi) : bulletin d’inscription à demander.

SEMINAIRES

  • Atelier « Constantinople et les précédents balkaniques et italiens (hors Rome) », intervention de Javier Arce et Dominic Moreau, Introduction : Hommage à Gilbert Dagron/L’image de l’empereur à Constantinople

date : mercredi 7 octobre, 17h

Lieu : Lille 3, salle E1.51, bât. E, 1er étage

Programme annuel du séminaire

  • Ateliers Campus Condorcet - "Regards croisés sur les études médiévales" 2015-2016 organisé par l’IMS-Paris, le LAMOP-Paris1, le CERAM-Paris 3 et l’EA 7322 de Paris 8.

Le premier rendez-vous aura lieu lundi 5 octobre de 16h à 18h30 dans la salle de formation de la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (inscription préalable nécessaire pour ceux qui n’ont pas la carte).

Il aura pour thème L’empire au Moyen Âge.

Séance coordonnée par Fanny Madeline (CNRS-Fondation Thiers/IMS)

Avec :

- Julian Fürher (Univ. Zürich), L’actualité historiographique de l’empire carolingien

- Hélène Sirantoire (Univ. Sydney) : Spain is different’ : l’imperator Hispaniae dans l’historiographie du XXe siècle et récente

- Klaus Oschema et Christoph Mauntel (Univ. Heidelberg), Empire(s) au-delà de l’Empire – concepts et phénomènes à la fin Moyen Âge

  • La prosopographie : objets et méthodes, Séminaire de recherche interdisciplinaire, organisé par le LAMOP (UMR 8589), le LARHRA (UMR 5190) et les Archives nationales, avec le soutien d’ANHIMA (UMR 8210), de l’IHMC (UMR 8066) et du LabEx Hastec

Ce séminaire entend interroger la méthode prosopographique en analysant les travaux réalisés ou en cours, sous un angle scientifique (construction de l’objet) et méthodologique (du choix de la source à la restitution des données), en suscitant la confrontation des différentes sciences sociales et en favorisant le dialogue entre chercheurs et archivistes autour des sources disponibles. Visant un public large, ce séminaire annuel se déroule alternativement à Lyon (ENSL) et à Paris (Univ. Paris 1) et s’adosse à un carnet de recherche Hypothèses. Chacune des six séances est organisée de manière thématique et réunit trois intervenants.

Calendrier 2015-2016 : 16 octobre, 27 novembre et 15 janvier à Lyon (vendredi, 14h-17h) ; 11 mars, 8 avril et 3 juin à Paris (vendredi, 14h-17h)

Programme détaillé

Contact : Thierry Kouamé

  • Séminaire d’histoire des bibliothèques anciennes de l’IRHT

Il se tient un vendredi par mois à partir du mois de novembre 2015. Il est ouvert à tous. Le thème retenu cette année est "Livres médiévaux dans les collections de l’époque moderne" ; seront étudiés les aspects de la transmission des textes, de l’histoire du livre manuscrit et de sa survie à l’époque moderne, au sein de quelques grandes bibliothèques privées et publiques d’Europe.

Renseignements

  • Séminaires de la Schola judeorum 2015-2016.
    Thème : Varia Judaica

Organisation : Danièle Iancu-Agou, directeur de recherche émérite (CNRS-LEM)
Lieu : Salle don Profiat, IUEMM, 1 rue de la Barralerie, 14h

- Lundi 9 novembre 2015. Jean-Luc Fray (Université de Clermont-Ferrand) : « Présence juive en Lorraine médiévale. Dictionnaire de géographie historique »

- Lundi 7 décembre 2015. Danièle Iancu-Agou (CNRS, LEM) : « Provincia judaica. Dictionnaire de géographie historique des juifs en Provence médiévale »

- Lundi 11 janvier 2016. Michaël Iancu (Institut Maïmonide, Montpellier) et Silvia Planas (Institut Nahmanides, Gérone) : « Autour du mikvé de Montpellier (fin XIIe) et des restes d’un mikvé à Gérone (XVe siècle) : une même aire culturelle occitano-catalane »

- Lundi 8 février 2016. Robert Sadaillan (Kabellion, Cavaillon) : « Les cimetières juifs de Cavaillon ».

- Lundi 7 mars 2016. Avraham Malthete (AIU, Paris) : « Parcours de quelques uns des dix-sept chrétiens convertis au judaïsme (Strasbourg et Bischheim , déc. 1850- oct. 1869) »

- Lundi 4 avril 2016. Chrystel Bernat (Institut de théologie protestante et LEM) : « L’élection : une interprétation théologique de la condition minoritaire. Persécution religieuse et résistance scripturaire des protestants au XVIIe siècle »

- Lundi 9 mai 2016 : Nessim Sachs (EPHE, Paris) : « Médecins juifs du XIIe au XVIIe siècle »

- Lundi 6 juin 2016 : Françoise Raynaud (Aix-Marseille Université) : « Ambiguïtés et lectures multiples : les Juifs de Jérusalem dans l’iconographie chrétienne du milieu du XIVe s au dernier tiers du XVe s. »

  • Groupe de travail sur Paris au Moyen Âge (2015 2016)

organisation : Boris Bove (Paris VIII – IRHT), Marlène Helias-Baron (IRHT), Hélène Noizet (Paris I), Caroline Bourlet (IRHT)

Les circulations à Paris et en Île de France (suite)

Le séminaire de cette année se propose de poursuivre le cycle sur les circulations ouvert l’an dernier et qui avait permis de s’interroger sur la pertinence du terme de « circulation » pour parler des mouvements des hommes, des biens et des nouvelles. On emploiera ici ce mot, moins par référence à la circulation sanguine qui pourrait impliquer qu’on considère la ville comme un corps, que par rapport à l’étymologie du terme « circulus » (le cercle par opposition à la ligne) : ce qui nous intéresse, c’est moins le voyage unique et accidentel que le déplacement ordinaire et répétitif – fut-il lointain –, dans la mesure où il révèle un mode de vie. Les travaux présentés en 2014- 2015 ont montré que, si les documents médiévaux ne mettent pas en avant les mouvements des habitants et des idées, en revanche, ils fourmillent d’informations souvent ponctuelles, qui, rassemblées en séries, les mettent en évidence. À la variété des sources correspond une complexité des approches qui n’a jusqu’ici pas favorisé la constitution d’un véritable champ historiographique. Cette année, outre certaines questions qui seront approfondies, notamment les circulations curiales et économiques, un nouveau thème sera abordé : la circulation des personnels et des écrits administratifs.

Vendredi 6 novembre : Circulations économiques et curiales (I)

Marc Bompaire (Iramat, UMR 5060), « La circulation des monnaies d’après les trésors et les comptabilités »

Fanny Madeline (Lamop, UMR 8589), « D’une capitale à l’autre : la place des villes dans l’itinérance des Plantagenêts »

Vendredi 18 décembre : Ponts et aménagements de berges

Virginie Serna (Ministère de la Culture et de la Communication), « La circulation sur les fleuves aux périodes médiévales et modernes : sites archéologiques, vocabulaires et modalités d’études ».

Christine Jehanno (Univ. du Littoral), « Les ponts à Paris : voies de passage et obstacles à la circulation »

  • Pratiques et cultures religieuses du XIIIe au XIVe s. : Les enjeux de la vulgarisation religieuse

lieu : ENS Ulm, salle W, escalier B, 4e étage,

vendredi 10h30-12h30

La culture religieuse des derniers siècles du Moyen Âge est marquée en Occident par un paradoxe qui n’est qu’apparent : alors que s’affirme le monopole des clercs dans le commentaire, oral ou écrit, des textes sacrés et dans la production des œuvres d’autorité, émerge une littérature de vulgarisation qui tend à rendre plus accessibles aussi bien les contenus de la foi et les modèles de vie chrétienne que les voies de l’expérience spirituelle. Quel est le degré de porosité entre ces univers textuels ? Sous quelles formes s’opère la diffusion des grands modèles ? Quels sont les modes d’appropriation que traduit l’adaptation dans diverses langues verna- culaires d’œuvres latines qui subissent à cette occasion des transformations suggestives ? Á quels horizons d’attente répondent ces entreprises, qui ne se limitent pas au seul milieu laïc ? Faut-il parler de la coexistence de plusieurs cultures religieuses ?

Programme des premières séances

9 octobre 2015 Bénédicte Sère (Université Paris Ouest Nanterre - CHISCO) : « Les débats d’opinion à l’heure du Grand Schisme. Ecclésiologie et politique » (présentation du mémoire inédit de l’HDR )

20 novembre 2015 Dávid Falvay (Eötvös Loránd University, Budapest) : « Les traductions italiennes du Miroir des simples âmes de Marguerite Porete »

18 décembre 2015 Marie Laure Savoye (CNRS—Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Section romane) : « La prédication comme divertissement. Variations de registres dans le recueil français intitulé Rosarius »

  • "L’argumentation scientifique au Moyen Âge"

Un lundi par mois de 17h à 19h

Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm, dans la salle d’Histoire, escalier D, 2e étage.

La première séance aura lieu le lundi 12 octobre 2015 (de 17h à 19h).

Matthieu Husson (CNRS-SYRTE, Observatoire de Paris) :"Jean de Murs et la question du mouvement : remarques sur De moventibus et motis (1343) "

Les séances du séminaire sont ouvertes à tous les auditeurs qui le souhaitent, sans inscription préalable.

Site du séminaire

APPELS A CONTRIBUTION

A l’échelle du monde. La carte, objet culturel, social et politique, de l’Antiquité à nos jours.

Date : 17 et 18 octobre 2016

Lieu : Albi

Ce colloque permettra de confronter le point de vue des historiens et celui des géographes sur les usages culturels, politiques et sociaux des cartes du monde jusqu’à nos jours. La première journée sera consacrée aux usages et à la signification des représentations du monde (mappemondes, planisphères, globes, atlas) au Moyen Âge et à la Renaissance. La deuxième journée, portera sur la cartographie moderne et contemporaine et la pertinence de l’échelle monde à l’âge de la globalisation.

Les propositions de communication sont attendues avant le 1er décembre 2015. Elles devront comporter le nom et les fonctions de l’auteur, un titre et un résumé d’environ 500 signes, et devront être envoyées à l’adresse suivante

Pour plus de renseignements, voir l’argumentaire et le Comité scientifique ici

Banquets et présents honorifiques dans les villes de province en France (XIVe-XXe s.). Des archives à découvrir et à exploiter pour l’histoire de l’alimentation, journée d’études

lieu : Bordeaux, archives municipales

date : 7 juin 2016

organisation : Philippe Meyzie, maître de conférences en histoire moderne à l’Université Bordeaux Montaigne, CEMMC, membre junior de l’Institut Universitaire de France, chercheur associé à Léa (l’Equipe Alimentation de l’Université François Rabelais de Tours).

Propositions de communication (résumé de 500 mots maximum) seront envoyées accompagnées d’un bref dossier avant le 1er décembre 2015 à Philippe Meyzie

VARIA

Les Archives nationales organisent les 12 et 13 octobre 2015 les journées de l’étudiant.

Un accueil généraliste et des présentations spécialisées permettront aux étudiants de se familiariser avec les sources d’archives et avec les outils qui en facilitent l’accès, notamment la Salle des inventaires virtuelle. Des visites des salles de lecture, des bâtiments, des magasins et des ateliers de restauration sont proposées tout au long de ces deux journées.

Ces journées se tiendront successivement sur les sites de Paris (lundi 12 octobre) et de Pierrefitte-sur-Seine (mardi 13 octobre) :

- Site de Paris : fonds publics antérieurs à la Révolution française et minutes des notaires parisiens (XVe-XXe siècle) ;

- Site de Pierrefitte : fonds publics postérieurs à la Révolution française et archives privées (toutes périodes confondues, du Moyen Âge à aujourd’hui).

À cette occasion, les Archives nationales vous offrent également la possibilité de recevoir des étudiants en groupe, encadrés ou non par leurs enseignants : leur inscription préalable se fait auprès des contacts indiqués dans les programmes

Centres de toponymie et de sigillographie des Archives nationalesLes Archives nationales comprennent depuis de longues années en leur sein deux centres recherches spécialisés dans les sciences auxiliaires de l’histoire : le Centre de sigillographie et d’héraldique, héritier du service des sceaux créé en 1861, et le Centre de toponymie et d’anthroponymie, créé en 1961, tous deux dépendant du Département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime. Depuis quelques mois, ces deux centres sont installés côte-à-côte dans de nouveaux locaux au premier étage du CARAN sur le site de Paris des Archives nationales (salle Jean-Favier) ; leurs ressources, complémentaires, y sont désormais plus accessibles. Le Centre de toponymie et d’anthroponymie conserve un fonds documentaire de référence sur les noms de lieux et de personne de la France entière ; les collections du Centre de sigillographie et d’héraldique comprennent pour leur part, entre autres, 60.000 moulages de sceaux de l’ensemble des provinces françaises, actuellement en cours de numérisation. Les ressources de ces centres sont à la disposition des étudiants et des chercheurs pour toute question ponctuelle en matière de noms, des sceaux ou d’armoiries (identifications notamment), ou pour toute recherche de plus long cours comportant une dimension onomastique, héraldique ou sigillographique.Pour plus d’informations
Contacts : Sébastien Nadiras (Centre de toponymie et d’anthroponymie)

Numérisation des archives conservées au Palais Bénédictine de Fécamp

Les Archives départementales de la Seine-Maritime numérisent depuis plusieurs mois les chartes et autres documents intéressants l’abbaye de Fécamp et l’histoire de la Normandie conservées au Palais Bénédictine de Fécamp.

Ce projet est réalisé dans le cadre d’une coopération entre les Archives départementales de la Seine-Maritime, le Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273) et la société Bacardi-France, détentrice des fonds du Palais Bénédictine. Une convention réunissant les différents partenaires (2014) a établi les modalités de cette collaboration et de la réalisation du projet, en prévoyant à terme d’utiliser librement et gratuitement, à des fins non commerciales, les images numérisées à des fins de consultation, ou pour la réalisation de publications, bases de données et outils de travail. L’opération a reçu le soutien du Consortium CoSME (COnsortium Sources MEdiévales rattaché au TGIR Huma-Num du CNRS.

Menaces sur "L’Histoire"

Fondée en 1978, la revue "L’Histoire" compte plus de 40 000 abonnés et vend plus de 10 000 exemplaires en kiosque. Elle occupe une place unique dans le paysage éditorial français. Passerelle entre la recherche et le grand public, "L’Histoire" permet de rendre accessibles au plus grand nombre les travaux les plus récents et les plus novateurs de la communauté historienne. Or, bien que bénéficiaire, elle subit le contrecoup de la mise en redressement judiciaire du petit groupe de presse auquel elle appartient.

La réduction progressive des moyens disponibles fait craindre qu’elle ne puisse plus longtemps honorer la qualité de son contrat de lecture. Un récent licenciement consacre la crise de confiance entre la rédaction et la direction.

Profondément attachés à ce titre que nous contribuons à nourrir et animer depuis de nombreuses années, nous avons le sentiment d’être sur un bateau à la dérive et lançons un signal de détresse.

Fleuron de la presse culturelle française, "L’Histoire" ne doit pas être sacrifiée sur l’autel d’un management à courte vue.

Nous exprimons notre entière solidarité avec la société des rédacteurs.

Le comité scientifique de "L’Histoire"

Jacques Berlioz, directeur de recherche au CNRS.

Patrick Boucheron, professeur au Collège de France.

Bruno Cabanes, professeur d’histoire de la guerre (chaire Donald et Mary Dunn) à Ohio State University.

Pierre Chuvin, professeur émérite à Paris Ouest Nanterre La Défense.

Joël Cornette, professeur, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

Jean-Noël Jeanneney, professeur émérite des Universités à l’Institut d’études politiques de Paris.

Philippe Joutard, professeur émérite de l’université de Provence.

Emmanuel Laurentin, producteur de la Fabrique de l’Histoire.

Pap Ndiaye, Professeur des Universités à l’Institut d’études politiques de Paris.

Severine Nikel, éditrice.

Olivier Postel-Vinay, directeur du magazine Books.

Yves Saint-Geours.

Maurice Sartre, professeur émérite d’histoire ancienne, Université François-Rabelais (Tours).

Laurent Theis, président honoraire de la Société de l’histoire du protestantisme français.

Annette Wieviorka, directrice de recherche émérite au CNRS.

Olivier Wieviorka, professeur des Universités à l’ENS Cachan, membre senior de l’Institut universitaire de France.

Michel Winock, professeur émérite des Universités à l’Institut d’études politiques de Paris, co-fondateur de L’Histoire.