Extrait d'enluminure

Colloque Les évêques dans le Siècle de Fer. Autorités épiscopales en France et en Lotharingie, 900-1050

Appel à communications

Les évêques dans le Siècle de Fer.
Autorités épiscopales en France et en Lotharingie, 900-1050

(Gand et Bruges, KULeuven Campus Bladelin, 24-25 novembre 2016)

Depuis quelque temps, le monde académique témoigne d’un intérêt accru envers les évêques des dixième et début du onzième siècles. Longtemps considérés comme moralement faibles, immiscés dans les affaires temporelles et insignifiants d’un point de vue culturel, ces prélats de l’époque « pré-grégorienne » font aujourd’hui l’objet d’une réévaluation basée sur l’analyse de sources déjà connues et d’autres jusqu’ici négligées. Ces études ont pour objectif de comprendre l’identité des évêques et le rôle qu’ils jouaient dans le contexte de leur époque - une époque marquée par l’intrication étroite entre les sphères ecclésiastique et séculière – plutôt que de les comparer à leurs successeurs « grégoriens ». Cette recherche récente a donné lieu à une connaissance complexe et variée de la fonction épiscopale et des différentes façons dont ses détenteurs revendiquaient leur autorité politique et religieuse.

Le colloque vise à faire l’état de la recherche et à explorer de nouvelles pistes pour la recherche future sur les autorités épiscopales dans le monde postcarolingien. Elle se situe à l’intersection de différents champs d’études médiévales, parmi lesquels l’étude des institutions, du discours des textes, des rituels et autres modes d’(auto-)représentation, de réforme et de production historiographique. Il est organisé par Steven Vanderputten (Université de Gand) et Brigitte Meijns (KU Leuven) avec le soutien du Fonds de la Recherche Scientifique - Flandre (FWO) et en association avec le projet Episcopus (www.episcopus.org). Les keynotes seront donnés par John Ott (Portland State University), Charles West (University of Sheffield), et Julia Barrow (University of Leeds). Les présentations peuvent être données en français ou en anglais, et leur durée ne doit pas excéder 20 minutes. Pour soumettre une proposition, envoyez un résumé de 400 mots maximum (les étudiants en doctorat incluront également un curriculum vitae) par e-mail à : Brigitte.Meijns, et à : Steven.Vanderputten avant le 15 février 2016.

Le comité scientifique est constitué de : Julia Barrow (University of Leeds), Michel Margue (Université de Luxembourg), Charles Mériaux (Université Lille 3), Brigitte Meijns (KU Leuven), John Ott (Portland State University), Steven Vanderputten (UGent) et Charles West (University of Sheffield).