Extrait d'enluminure

Journée d’études 10 février 2016 (Sorbonne) : Les guerres d’évêques (XIe-XVe siècles)

On connaît l’importance du rôle de l’évêque dans le maintien et la restauration de la paix au haut Moyen Âge. La montée des seigneuries épiscopales ne contrevient pas à cette mission sur laquelle elle s’appuie pour partie. Mais elle conduit aussi les évêques à devoir s’impliquer davantage dans le siècle, y compris dans la pratique de la guerre. C’est ce qui nous conduit à proposer une recherche collective sur les guerres menées par des évêques du XIe au XVe siècle. À cet égard, il s’agit aussi bien de s’interroger sur la figure combattante du prélat, que sur les conflits conduits par des évêques. Inscrite dans un temps long, permettant de repérer d’éventuelles flexions ou évolutions, la discussion devra prendre en compte la nécessité de bien lire et de contextualiser au plus près la documentation employée. Sans prétendre à l’exhaustivité, trois directions principales nous ont semblé devoir être suivies :
• Comment la documentation traite-t-elle des guerres commanditées par des évêques ? Les condamne-t-elle ou les justifie-elle ? Quels arguments sont mis en avant ou sous-tendent cette condamnation ou cette justification ?
• Les guerres conduites par des évêques sont-elles liées à des circonstances particulières, qui ne se rencontrent pas pour d’autres acteurs seigneuriaux ? Par exemple, quel rapport existe-t-il entre guerres d’évêques et paix diocésaine ?
• Les guerres d’évêques donnent-elles lieu à des pratiques spécifiques dans le déroulement des opérations ?

Journée d’étude internationale, organisée par Dominique Barthélémy, Université Paris Sorbonne, EPHE, Institut Universitaire de France (Centre Roland Mousnier, UMR 8596) et Sébastien Fray, Université Jean Monnet Saint-Etienne (LEM-CERCOR UMR 8584)

Contact : Sébastien Fray