Extrait d'enluminure

Lettre de la SHMESP n° 96 (janvier-février 2017)

VIE DE LA SOCIÉTÉ

Bourses pour le congrès de Leeds (2017)

L’International Medieval Congress accorde des bourses, par le biais de la SHMESP, pour les jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs français réalisant des interventions à cette occasion. La demande est à adresser à la SHMESP, accompagnée d’un CV et d’un document attestant de l’intervention au congrès (programme, attestation de l’organisateur de la session, etc.).

Commission pour les chercheurs sans poste dans le Supérieur : Questionnaire

Dans le but de dresser un état des lieux des conditions de recherche de nos collègues sans poste dans le Supérieur, et en particulier de ceux qui enseignent dans le Secondaire, la SHMESP et la SoPHAU ont élaboré un questionnaire commun que vous trouverez en pièce jointe à la présente lettre. Il est demandé aux directeurs de thèse de bien vouloir transmettre ce questionnaire à ceux de leurs doctorants et docteurs qu’ils savent dans cette situation, de la manière la plus large possible et dans les meilleurs délais. Tous les relais sont bienvenus.
Le questionnaire est transmis dans un format qui permet de répondre directement sur le document, et de le renvoyer à l’adresse suivante : questionnaire.docsansposte gmail.com. Le traitement des données se fera évidemment de manière anonyme. Les questionnaires remplis doivent nous parvenir avant le 15 mars 2017.

POSTES, STAGES ET BOURSES

Appel à candidature pour les contrats post-doctoraux du LabEx Hastec

Le LabEx Hastec propose pour l’année universitaire 2017-2018 8 contrats post-doctoraux (1 an) à de jeunes chercheurs inscrivant leur enquête dans les champs thématiques du LabEx.
La date limite pour le dépôt des candidatures est le 22 février 2017.
Informations détaillées ici.

Contrats post-doctoraux à l’EHESS

Dix contrats de chercheurs post-doctorants sont ouverts à l’EHESS à compter du 1er septembre 2017 pour une durée d’un an, éventuellement renouvelable. Ces emplois concernent les différents domaines des sciences humaines et sociales. Ils sont proposés aux jeunes chercheurs ayant soutenu entre le 1er janvier 2014 et le 31 janvier 2017, une thèse de doctorat dans un autre établissement que l’EHESS, en France ou à l’étranger. Les candidats ne doivent jamais avoir été bénéficiaires d’un contrat de travail géré par l’EHESS.
La date limite pour le dépôt des candidatures est le 1er mars 2017
Informations détaillées ici (site diwan)

Post-doc en Études italiennes à l’Université de Toronto

Un concours de recrutement d’un post-doc à l’Université de Toronto, dans le département d’études italiennes, est ouvert. La date limite pour les candidatures est le 15 mars 2017.
Les projets peuvent être de nature interdisciplinaire et ne concerner qu’en partie, ou indirectement, la littérature italienne.
Plus d’informations ici.

Bourse de recherche post-doctorale à l’université de Namur

L’Université de Namur propose une bourse de recherche postdoctorale à durée limitée (un an, renouvelable une fois), destinée à un chercheur en situation de mobilité internationale, dans le cadre d’un projet de recherche sur Les cisterciennes, l’observance et l’écrit (Pays-Bas méridionaux, XVe siècle).

Description du projet :
Ce projet de recherche porte sur les monastères de cisterciennes installés dans la partie méridionale de l’actuelle Belgique et dans le nord de la France, renouvelés au XVe siècle par le mouvement de l’observance. À travers l’approche intégrée de l’ensemble des sources conservées – œuvres, livres et archives –, il s’agira d’étudier les pratiques de l’écrit développées dans ces abbayes, sur la base d’un recensement systématique et précis de la documentation disponible puis à travers l’analyse approfondie des dossiers les plus riches et les plus représentatifs. La recherche s’articulerait autour des thématiques suivantes : la copie de manuscrits chez les moniales ; le contenu de leurs collections de livres et les modes de lecture qu’elles ont soutenus ; la production d’instruments de gestion à usage interne (cartulaires, censiers, obituaires...) ; les acteurs, les mécanismes et les enjeux de la production et de la conservation du patrimoine écrit ; et, en fin de compte, les interrelations entre les pratiques de l’écrit et le processus réformateur à l’œuvre dans ces communautés féminines.

Qualifications demandées :
Le candidat retenu devra être porteur d’un diplôme de docteur en philosophie et lettres (ou titre étranger équivalent) au moment de l’engagement, avec une orientation en histoire médiévale et une spécialisation satisfaisante dans les domaines de la paléographie, de la codicologie et de la diplomatique. Il devra faire preuve d’une maîtrise correcte du latin et, dans la mesure du possible, du moyen français. Une connaissance des caractéristiques et des spécificités de la documentation écrite conservée en Belgique et en France du Nord constituerait un atout supplémentaire.

Offre d’emploi :
Bourse de recherche postdoctorale à durée déterminée (1 an, renouvelable une fois), sous la direction de Xavier Hermand, dans le cadre du centre PraME de l’Université de Namur.

Entrée en fonction : 1er juillet 2017 au plus tard.

Candidatures :
Tout candidat doit envoyer une lettre de candidature motivée, un c-v complet, une liste des publications, le rapport de soutenance de thèse et tout autre document pouvant appuyer la candidature, avant le 31 mars 2017, à Xavier Hermand (xavier.hermand unamur.be).
Tout renseignement complémentaire peut être demandé à cette même adresse.

Dahlem Postdoc Fellowships (Freie Universität Berlin)

15 contrats post-doctoraux sont proposés dans le cadre des « Dahlem PostDoc Fellowships » de la Freie Universität’s. La date limite de dépôt des candidatures est le 15 mars 2017.
Plus d’informations ici.

Doctoral student position (Latinist or Arabist) starting in October 2017 (University of Würzburg)

The Project Ptolemaeus Arabus et Latinus (PAL) is dedicated to the edition and study of the Arabic and Latin versions of Ptolemy’s astronomical and astrological texts and related material. These include works by Ptolemy or attributed to him, commentaries thereupon and other works that are of immediate relevance to understanding Ptolemy’s heritage in the Middle Ages and the early modern period up to 1700 A.D.
The Project is hosted by the Bavarian Academy of Science and Humanities in Munich for a period of 25 years from 2013 to 2037. It is supervised by Prof. Dr. Dag Nikolaus Hasse (University of Würzburg) and carried out by five scholars, namely two research leaders, Dr. David Juste and Dr. Benno van Dalen, two post-doctoral researchers and one doctoral student.
One 3-year position expected to commence on 1 October 2017 or as soon as possible thereafter.

The monthly allowance is € 2286 (German pay scale 65% TV-L E13), liable to deductions for tax, social security benefits and retirement privisions.

The contract will be with the University of Würzburg and Professor Hasse will normally serve as the main supervisor or as a co-supervisor. There is also privision for the student to spend a period of time at our partner institute, the Warburg Institute (University of London), under the supervision of Professor Charles Burnett. The doctoral student is otherwise expected to work in Munich, together with the research team, or in Würzburg. Proposals for collaboration with other institutions and professors are welcome, and the main supervisor may be from a different university.

Qualifications and skills : applicants must hold a Master or an equivalent degree in an area relevant to the project, have an excellent knowledge of Latin and/or Arabic and a good command of English (the primary language of publication of the project). Applicants should also have research interests in line with PAL objectives, in particular in the history of medieval or early modern science, in the making of critical editions of Arabic or Latin texts, and/or in handling manuscripts. The doctoral dissertation can be written in English (preferred) or German.

The doctoral student will be able to spend most of his/her working time on his/her dissertation, whose topic will be in line with PAL objectives and will normally include the edition of an Arabic or Latin text (or both). The contract carries with it no teaching or administrative duties, but the doctoral student is expected to devote part of his/her time to other aspects of the project.

The doctoral student will be given the opportunity to publish his/her doctoral dissertation in the PAL book series and, where relevant, on the PAL web interface, and he/she should agree to publish his/her dissertation in priority through those media. All contributions by the doctoral student will be published under his/her own name and authorship will be duly acknowledged in every collaborative output, including online publications.

Applications should be sent in English or German to Prof. Dr. Dag Nikolaus Hasse by email before 31 May 2017. Applications should include a complete CV (with a list of publications where applicable) ; an outline (1-3 pages) of the proposed research project ; and two letters of recommendation by academic referees. The letters of recommendation must be sent directly by the referees, either by email or by post (Prof. Dr. Dag Nikolaus Hasse, Institut für Philosophie, Julius-Maximilians-Universität Würzburg, Residenz – Südflügel, 97070 Würzburg, Germany).

Receipt of all applications will be acknowledged.
The outcome of all applications will be notified by email as soon as a decision is made.
Short-listed applicants will be invited to an on-campus, phone or Skype interview.
Information on the Project, including the Project Outline, can be found on our website.
For further enquiries and consultation on possible projects, please contact Dag Nikolaus Hasse, David Juste or Benno van Dalen at info ptolemaeus.badw.de.

Post-Doc : Polish Center of Mediterranean Archaeology (2017–2018, Le Caire)

Celebrating 80 years of French-Polish cooperation in archaeology, the Institut français d’archéologie orientale (IFAO) and the Polish Center of Mediterranean Archaeology, Research Center in Cairo (RC PCMA) invite applications for a 15-months Post-Doctoral Fellowship, starting 1st October 2017 until 31 December 2018.
The Post-Doctoral Fellow will organize an international two-day Seminar/Workshop on a subject in relation with Ancient and Medieval Northeastern Africa. The application must outline the state of the art in the proposed subject and clearly present an added value to the studies of past societies. We encourage cross-disciplinary proposals offering a wider, comparative perspective of the area under study.
The conference will take place in Cairo in late Spring 2018. Following the conference, the Post-Doctoral Fellow will be in charge of the edition of the proceedings and submit the manuscript for approval by the joint IFAO-RC PCMA editorial committee. During the entire course of the appointment, the Fellow will take part in the scientific activities of IFAO and RC PCMA and carry out his/her own research.
The Fellow is expected to stay in Cairo during the Fellowship and divide his/her time equally between the RC PCMA and IFAO. He/She will be offered an accommodation during the fellowship and additionally a free lunch while staying at the RC PCMA. The position is a contract, not an employment position, according to Polish and French regulations. The stipend for the entire period of Fellowship is 30 000 euros, paid on a monthly basis.
Qualifications :
The applicant must hold a doctoral degree (Ph.D.) in a discipline related to the study of Ancient and Medieval Northeastern Africa and/or the Near East for maximum 4 years as of 15 March 2017. The Fellowship is open for applicants of all nationalities.
The application will include :
- Cover letter
- Max. 5-page proposal in English outlining the aim and structure of the Seminar/Workshop program, including the names and paper topics of at least four key participants who have agreed to take part in the event. For budgetary reasons the IFAO and PCMA will cover the costs of travel and accommodation of no more than four invited speakers.
- Curriculum vitae, including the list of publications
- The names and contact information (including e-mail) for three referees.
- Applications should be sent as a single pdf file to a.obluski uw.edu.pl and direction ifao.egnet.net before 1st April 2017 at midnight. The results of the review of proposals will be announced in the second week of April 2017. Inquiries can be directed to a.obluski uw.edu.pl or direction ifao.egnet.net with the subject heading “PCMA-IFAO Post-Doctoral Fellowship”.

SOUTENANCES

Irène Dietrich-Strobb a soutenu sa thèse intitulée « Sauver les riches. La charité à Lille à la fin du Moyen Âge », le 26 novembre 2016 à l’Université Paris-Sorbonne (Amphithéâtre Michelet), devant un jury composé de Mme Claire Billen (Professeur, Université Libre de Bruxelles), M. Marc Boone (Professeur, Université de Gand, co-directeur), Mme Élisabeth Crouzet-Pavan (Professeur, Université Paris-Sorbonne, directrice de thèse), Mme Els De Paermentier (Professeur, Université de Gand), M. Thierry Dutour (Maître de Conférence, Université Paris-Sorbonne, président du jury), M. Daniel Le Blévec (Professeur, Université Paul Valéry-Montpellier III).

Anne Tournieroux soutiendra sa thèse intitulée « Les bibliothèques privées en France et en Italie à la fin du Moyen Âge (1400-1520) » le samedi 25 février 2017, à 9h00, à l’Université Paris-Sorbonne, en salle Jean-Baptiste Duroselle, devant un jury composé de M. Jean-Philippe Genet (Professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de thèse), Mme Sophie Cassagnes-Brouquet (Professeur à l’Université de Toulouse), M. Xavier Hermand (Professeur à l’Université de Namur), M. Olivier Mattéoni (Professeur à l’Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Mme Donatella Nebbiai (Directrice de recherche CNRS, IRHT) et Monsieur Ezio Ornato (Directeur de recherche émérite au CNRS).

PARUTIONS

- Bénédicte Sère, Les débats d’opinion à l’heure du Grande Schisme. Ecclésiologie et politique, Turnhout, Brepols, 2016 (http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503568508-1)

- La rigueur et la passion. Mélanges en l’honneur de Pascale Bourgain, éd. Cédric Giraud et Dominique Poirel, Turnhout, Brepols, 2016 (« Instrumenta Patristica et Mediaevalia », 71). (http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503568874-1)

- Jean-Baptiste Brenet, Je fantasme. Averroès et l’espace potentiel, Paris, Verdier, 2016. (http://editions-verdier.fr/livre/je-fantasme/)

OUTILS ET BASES DE DONNÉES

Base de données SCRIPTA (https://www.unicaen.fr/scripta/)

SCRIPTA (Site Caennais de Recherche Informatique et de Publication Textes Anciens, resp. P. Bauduin) est une base de données des actes normands des Xe-XIIIe siècles, qui comporte quelque 8500 actes. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherches développé au Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273), sur les sources textuelles de la Normandie médiévale qui comporte également une revue électronique (Tabularia), des rencontres scientifiques, des projets d’édition et d’études des sources (actes d’évêques ; chartrier de Fécamp, cartulaire de Saint-Etienne de Caen, actes cisterciens…). SCRIPTA a été réalisée en collaboration avec le Pôle du document numérique de la MRSH de Caen.
Vous trouverez une brève présentation du projet sur le carnet de recherche Mondes normands médiévaux.

RENCONTRES SCIENTIFIQUES

Nous rappelons aux collègues qui souhaitent faire part de la tenue d’un colloque de nous en avertir au moins deux mois avant la rencontre. Nous vous demandons également de privilégier systématiquement l’envoi de document en format Word ou Open Office et non le format PDF.

- Le discours académique en Europe de la scolastique à la Renaissance

Date : 10-11 mars 2017
Lieu : Paris, Université Paris-Sorbonne (Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris)
Organisation : Clémence Revest, CRM (UMR 8596). EHNE. Université Paris-Sorbonne
Programme :

VENDREDI 10 MARS, SITE SERPENTE, SALLE D035

9h00
Accueil des participants - Présentation et introduction du colloque - Clémence Revest (CNRS, CRM), Élisabeth Crouzet-Pavan (Univ. Paris-Sorbonne, CRM)

Présidence : Jacques Verger (Acad. des Inscr. et Belles-Lettres, Univ. Paris-Sorbonne)

9h30
• Carla Frova (Univ. Sapienza-Roma) : Alle origini dell’oratoria universitaria : nuovi impegni e debiti con la tradizione
Pause
10h30
• Antoine Destemberg (Univ. d’Artois) : L’ordre de la parole académique : passages de grades et ritualité des échanges rhétoriques dans les universités médiévales
• Pascale Bermon (CNRS, LEM) : Un discours académique inédit de Robert Holcot : l’introduction à son commentaire perdu de la Genèse
12H30 Pause déjeuner

Présidence : Élisabeth Crouzet-Pavan (Univ. Paris-Sorbonne, CRM)

14h30
• Joël Chandelier (Univ. Paris VIII) : Les discours universitaires des médecins en Italie au XIVe siècle
• Thomas Woelki (Humboldt Universität Berlin) : Cours académiques et discours solennels. Disputes et répétitions publiques des frères Baldo, Pietro et Angelo degli Ubaldi
Pause
16h30
• Paolo Rosso (Univ. Turin) : Oratoria accademica e cultura umanistica nelle Università di Pavia e di Torino nel Quattrocento : formazione e circolazione di modelli retorici e ideologici
• Cécile Caby (Univ. Lyon II) : Discours académique et renouvellements des formes du discours dans les ordres religieux au XVe siècle : autour de quelques études de cas

SAMEDI 11 MARS, SITE SERPENTE, SALLE D040

Présidence : Antonella Romano (EHESS, CAK)

9h30
• Clémence Revest (CNRS, CRM) : In tanto doctissimorum hominum conventu. Rhétorique humaniste et mises en scène d’une communauté savante
• Luigi Silvano (Univ. Turin) : In principio lectionis. Introduire un cours de grec dans les universités de la Renaissance
Pause
11h00
• Lucie Claire (Univ. Picardie) : Le Studium Romanum au miroir des leçons inaugurales de Marc-Antoine Muret (1563-1584)
• Antoine Vuillemier (Univ. Neuchâtel) : Naissance d’une éloquence française. Le cas des Deux oraisons françoises de Loys Le Roy (1576)
Pause déjeuner

Présidence : Françoise Waquet (CNRS, CELLF)

14h30
• Sarah Knight (Univ. Leicester) : Milton’s preposterous exactions
• Marco Forlivesi (Univ. Chieti-Pescara) et Iolanda Ventura (CNRS, IRHT) : Conveying Knowledge in the Academic milieu : University Lectures at the University of Padua (16th-17th century). Collecting, analysing, editing the paginae
Pause
16h30 - Débats conclusifs

- Communautés maritimes et insulaires du premier Moyen Âge

Date : 10-11 mars 2017
Lieu : Boulogne sur Mer, Centre universitaire du Musée
Organisation : Alban Gautier (Université Littoral Côte d’Opale) et Lucie Malbos (Université d’Évry Val d’Essonne)
Programme complet ici.

- Quatrième journée d’étude de Gargilesse – « Des châteaux et des hommes : rois, maîtres et serviteurs pendant la guerre de Cent Ans »

Date : 1er avril 2017
Lieu : Garliesse (Indre), ferme du château
Organisation : Fédération des chemins de la guerre de Cent Ans
Programme complet ici.

- 142e congrès des sociétés historiques et scientifiques – Circulations montagnardes, circulations européennes

Date : 24-29 avril 2017
Lieu : Pau
Organisation : CTHS (M. Serge Brunet, Professeur d’histoire moderne à l’université Paul-Valéry Montpellier 3, président scientifique ; Nicole Lemaître, Présidente de la section « Histoire du monde moderne, de la Révolution française et des révolutions » du CTHS, M. Philippe Chareyre, Professeur d’histoire moderne à l’université de Pau et des pays de l’Adour)
Programme complet ici.

ÉCOLES DOCTORALES D’ÉTÉ

- Semaines d’Études Médiévales du CESCM de Poitiers

Date : 19-30 juin 2017
Lieu : Poitiers
Organisation : CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévales) de l’Université de Poitiers
Programme :
Chaque année en juin, le CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévales) de l’Université de Poitiers organise des conférences et visites durant deux semaines, intitulées les « Semaines d’Études Médiévales ». Ces sessions internationales et pluridisciplinaires accueillent des étudiants et doctorants du monde entier.
Le programme de cette session et les modalités d’inscription (date limite au 30 mars) sont disponibles sur le blog.

- Trends in Manuscripts Studies. Sources, Issues and Technology

Date : 26-30 juin 2017
Lieu : Cassino, University of Cassino
Organisation : Laboratoire LIBeR. Libro e ricerca de l’Université de Cassino et du Latium méridional, en partenariat avec l’Abbaye du Mont-Cassin
Programme et informations complètes ici.

- Le discours hagiographique en milieu régulier. Outils, méthodes, problématiques (Moyen Âge, Temps modernes)

Date : 5-7 septembre 2017
Lieu : Université Jean Monnet, Saint-Étienne
Organisation : UMR CNRS 8584 LEM-CERCOR
Contacts : sebastien.fray univ-st-etienne.fr et martine.alet univ-st-etienne.fr

Programme et informations complètes :
Le CERCOR renoue avec la tradition d’organiser régulièrement des universités d’été. La session 2017 se tiendra à l’Université de Saint-Étienne, du 5 au 7 septembre. Elle se donne pour objectif de permettre aux auditeurs d’ac- quérir les clés indispensables à la compréhension dans la longue durée des caractéristiques du discours hagio- graphique et de son effet structurant en contexte régulier.
Le programme de formation abordera l’historiographie de l’étude des sources liées à la sainteté, avec un accent mis sur la naissance à l’époque moderne d’un discours critique sur l’hagiographie médiévale. Un deuxième aspect concernera l’évolution de la narrativité hagiographique, et la manière dont elle est prise en compte pour constituer le récit hagiographique en source historique. L’université d’été abordera également les modalités d’insertion des biographies à caractère hagiographique parmi les pièces des procès de canonisation avant et après la réforme curiale de 1588 ; on examinera aussi la manière dont l’hagiographie postérieure à la canonisation entend se légitimer par des références au procès, et connaît des prolongements liturgiques à travers les leçons du bréviaire pour les fêtes des saints, et historiques à travers les chroniques des ordres religieux.
L’université d’été alternera chaque jour conférences de spécialistes reconnus (le matin), ateliers pratiques animés par les membres du CERCOR (études de dos- siers, mise en œuvre des outils numériques : début et milieu d’après-midi), échanges avec les auditeurs sur leurs propres recherches (fin d’après-midi) et moments de convivialité (repas et pauses). Elle sera l’occasion pour les participants de découvrir la riche bibliothèque du CERCOR.
Liste des orateurs annoncés
Cécile CABY, Lyon II.
Monique GOULLET, Paris I.
Anne-Marie HELVÉTIUS, Paris VIII.
Daniel-Odon HUREL, directeur adjoint du LEM.
Christian RENOUX, Orléans.

Thématiques des ateliers (privisoire) :
Stratégies de réguliers pour plaider la sainteté au Moyen Âge.
Hagiographie et liturgie aux XVIIe et XVIIIe siècles.
De la codicologie aux humanités numériques : le manuscrit hagiographique dans tous ses états.
Destinée aux chercheurs en formation dans le domaine de l’histoire religieuse (doctorants, étudiants avancés de niveau master, chercheurs hors cadre institutionnel), l’université d’été est également ouverte à tous ceux qui ne sont pas spécialistes d’histoire religieuse mais peuvent être conduits à mobiliser des sources hagiographiques dans le cadre de leur activité (recherche universitaire en lettres, arts et sciences humaines ; montage d’expositions ; conservation, prévention et valorisation du patrimoine religieux ; médiation culturelle et spectacle vivant ; agents du CNRS impliqués dans le traitement de corpus de sources...).
Le CERCOR offre 15 bourses (prise en charge de l’hébergement et des repas de midi). Les candidats devront envoyer avant le 31 mai 2017, à l’adresse cercor univ-st-etienne.fr, un dossier comprenant :
un bref curriculum vitae (avec liste de publica- tions éventuelles) ;
une lettre de motivation indiquant le sujet de recherche et argumentant la candidature.
Un temps sera réservé à chaque auditeur pour présenter le rapport que sa recherche entretient avec le discours hagiographique. On n’attend en aucune façon des résultats précis et il est tout à fait possible de faire état de doutes et questionnements, auxquels la discussion qui suivra tentera d’apporter quelques éléments de réponse. La lettre de motivation doit préciser rapidement le ou les points que le can- didat se propose de traiter (en une dizaine de minutes).
À l’issue de l’université d’été, les participants qui le souhaitent pourront proposer une présentation de l’état de leur recherche, en une dizaine de pages (2 000 signes/page), qui sera soumise au comité de lecture du Bulletin du Cercor et pourra paraître dans le numéro de 2018.
Le comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants qui prendraient à leur charge les frais de séjour et montreraient leur intérêt à suivre l’université d’été.

SÉMINAIRES

- L’Église de la pré-modernité (XIIe-XVIe siècle) : son histoire vue par la théologie contemporaine

Date : Les jeudis, 15h-19h
Lieu : Salle Alphonse Dupront, 10 rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris
Organisation : Dominique Iogna-Prat (EHESS) et Bénédicte Sère (Université Paris Ouest, Nanterre-La Défense)
Programme complet ici.

- Histoire et archéologie de l’Islam et de la Méditerranée médiévale (second semestre)

Date : Mercredi, 17h-19h
Lieu : Institut de recherche sur Byzance, l’Islam et la Méditerranée au Moyen Âge (IRBIMMA), 17, rue de la Sorbonne, escalier B, dernier étage, Paris 5e
Ou
Colegio de España, Cité Universitaire, 7E Bd Jourdan, Paris 14
Organisation : Laboratoire Orient & Méditerranée (UMR 8167)
Programme complet ici.

- Séminaire des médiévistes du CIHAM

Date : Les jeudis de 9h30 à 12h30, du 19 janvier au 18 mai
Lieu : ENS de Lyon site Descartes (salle F008, F106 ou Amphi), 15 parvis René Descartes, Lyon 7e / ENS de Lyon site Monod (salle de conférence), 1 place de l’école (allée d’Italie), Lyon 7e.
Organisation : Ciham
Programme complet ici.

- Séminaire interdisciplinaire d’histoire économique du CIHAM

Date : un ou deux mardis par mois
Lieu : MOM – entrée par le 86 rue Pasteur – Lyon 7e, salle Reinach (dans les locaux d’HISoMA).
Organisation : HiSoMA, le LARHRA et le Ciham
Programme complet ici.

- Les hiérarchies juridictionnelles dans l’Église médiévale (2016-2017)

Date : 17 mars et 9 juin 2017
Lieu : Paris et Reims
Organisation : Véronique Beaulande-Barraud (Université de Reims Champagne Ardenne, CERHiC-EA 2616) et Élisabeth Lusset (Université Paris I Panthéon-Sorbonne, LAMOP UMR 8589)
Programme complet :

VENDREDI 17 MARS 2017

9h30-12h - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, salle Perroy, 17 rue de la Sorbonne

Thierry Kouamé (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Les compétences juridictionnelles des écolâtres cathédraux aux XIIe et XIIIe siècles »
Benoît Alix (Université Panthéon-Assas, Paris II), « L’évêque, écran juridictionnel entre le métropolitain et les clercs diocésains : les techniques de sauvegarde de l’ordo ecclesiasticus (XIIe-XIIIe siècle) ».

14h00 - 17h30 - Université Paris 1, salle Picard, 17 rue de la Sorbonne, Paris
Isabelle Bretthauer (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), « Les relations entre prélats et clergé à l’aune des formulaires ecclésiastiques du Nord-Ouest européen, XIIIe-XVe siècles »
Emmanuël Falzone (Université de Louvain), « Du conflit à la norme. La bulle Romana Ecclesia d’Innocent IV et la hiérarchie des officialités dans la privince de Reims au XIIIe siècle »
Peter Clarke (University of Southampton), « The Papal Penitentiary and the English Church in the fifteenth century : the role of bishops and local church courts in the search for papal graces »

VENDREDI 9 JUIN 2017

10h-17h - Université de Reims Champagne-Ardenne, Maison de la Recherche

Charles Mériaux (Université Lille 3), « Les hiérarchies de juridiction dans la privince de Reims à l’époque carolingienne »
Bruno Lemesle (Université de Bourgogne), « Métropolitains et évêques entre le Décret de Gratien et le IVe concile de Latran : aspects doctrinaux relatifs à la négligence des évêques »
Monique Maillard-Luypaert (Université Saint-Louis, Bruxelles), « La concurrence entre les juridictions ecclésiastiques dans le diocèse de Cambrai au XVe siècle et leurs relations avec les pouvoirs temporels »
Élisabeth Lusset (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Les interactions entre l’officialité diocésaine de Troyes et la Pénitencerie apostolique (1459-1537) »

APPELS À COMMUNICATION/CONTRIBUTION

- Rénovation urbaine et résilience. Regards croisés sur les villes (XIVe Conférence internationale d’histoire urbaine)

Date : 29 août-1er septembre 2018
Lieu : Rome
Organisation : Association européenne d’histoire urbaine
Détails pratiques :
Les propositions de sessions doivent parvenir le 20 février 2017 au plus tard et doivent être soumises sur le site http://eauh2018.ccmgs.it. Les organisateurs des sessions sauront si leurs sessions sont ou non acceptées en mai 2017.
L’Association européenne d’histoire urbaine, qui souhaite encourager les recherches internationales et interdisciplinaires en matière d’histoire urbaine, donnera la priorité aux sessions qui seront co-organisées par des chercheurs de différents pays. L’Association vous invite également à proposer des sessions sur des recherches comparatives.
Informations complètes ici.

- Le havre avant Le Havre

Date : 14-15 septembre 2017
Lieu : Harfleur
Argumentaire :
Dans le cadre des manifestations liées aux 500 ans de la création du Havre, un colloque est organisé à Harfleur les jeudi 14 et vendredi 15 septembre 2017. Il se déroulera à la veille des journées européennes du Patrimoine et aura pour thème : "Le havre avant Le Havre". À cette occasion, les résultats des fouilles effectuées sur la nécropole mérivingienne aux Coteaux du Calvaire à Harfleur (voir ici) seront présentés en avant-première et les trésors découverts, exposés au musée du Prieuré d’Harfleur.
La mémoire collective havraise se résume souvent à la fondation du Havre par François Ier et aux bombardements de septembre 1944. Pourtant l’histoire de l’estuaire commence bien avant 1517, notamment autour des ports d’Harfleur, de Leure, d’Honfleur ou Aizier. La région fut un centre important de la vie religieuse au Moyen Âge, autour des abbayes de Pental et de Montivilliers ou du prieuré de Graville.
Ce colloque a pour objectif une relecture de l’histoire de l’estuaire de la Seine, depuis l’Antiquité jusqu’à 1517. Il paraît nécessaire en effet de renouveler l’historiographie de la région à la lumière des connaissances les plus récentes et d’interroger tout particulièrement :
la géologie de l’estuaire et l’histoire du paléofleuve ;
les différentes vagues de peuplements ;
le paysage religieux et monastique ;
les relations avec l’Angleterre, aussi bien pendant la période ducale (Xe-XIIe siècle) qu’après 1204 ;
les mutations économiques et commerciales ;
l’histoire des ports de l’estuaire, en particulier ceux d’Harfleur, de Leure, d’Aizier ou de Honfleur, dans le contexte des évolutions de la navigation marchande et militaire ;
les mouvements artistiques.

Détails pratiques :
Les propositions de communication de 3000 signes maximum sont à envoyer avant le 15 février 2017 à l’adresse suivante : avantlehavre gmail.com.
Contact : Danièle Sansy.

Comité Scientifique :
Pierre Beaumont, Directeur des archives municipales du Havre.
Jean-Noël Castorio, Maître de conférences en histoire ancienne, Université Le Havre Normandie.
Mathieu Deldicque, Conservateur du patrimoine, Musée Condé - Domaine de Chantilly.
Bernadette Fouache, Présidente de "Montivilliers Hier, Aujourd’hui, Demain".
Gérard Lecornu, Président des "Amis du Musée d’Harfleur".
Élisabeth Leprêtre, Conservateur en chef du patrimoine, directrice des musées d’Art et d’Histoire du Havre.
Jean-François Masse, Président de la "Société Havraise d’Etudes Diverses".
Marie-Françoise Rose, Présidente du "Centre Havrais de Recherche Historique". Ancien conservateur des bibliothèques du Havre, de Rouen et de Versailles.
Dominique Rouet, Conservateur en chef des bibliothèques, directeur de la lecture publique et de l’accès à la connaissance à la Ville du Havre.
Danièle Sansy, Maître de conférences en histoire médiévale, Université Le Havre Normandie.

- Châteaux et spectacles (Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord)

Date : 29 septembre-1er octobre 2017
Lieu : Périgeux
Organisation : Rencontres d’archéologie et d’histoire du Périgord
Argumentaire :
Argumentaire complet à lire ici.

Détails pratiques :
Les propositions de communications (environ 1500 signes), accompagnées d’une brève biobibliographie de l’auteur doivent être adressées au plus tard le 30 janvier 2017, par voie électronique, en format Word à Dominique Picco, secrétaire des Rencontres. : dominique.picco u-bordeaux-montaigne.fr, et Juliette Glikman, secrétaire adjointe, juliette.glikman orange.fr
Par voie postale : Dominique Picco, Université Bordeaux-Montaigne, UFR humanités, Département histoire, Campus universitaire, 33607 Pessac cedex

Comité Scientifique :
Le Comité scientifique des Rencontres est composé de : Anne Marie Cocula, professeur d’histoire moderne université Bordeaux-Montaigne, Roger Baury, MCF histoire moderne université de Lille, Frédéric Boutoulle, professeur d’histoire médiévale université Bordeaux-Montaigne, Claude-Isabelle Brelot, professeur d’histoire contemporaine université Lyon2, Patrick Clarke de Dromentin, docteur en histoire moderne, Joelle Chevé, historienne et journaliste, Michel Combet, MCF histoire moderne ESPE Aquitaine, Jean-Marie Constant, professeur d’histoire moderne université Le Mans, Annie Dom, ingénieur de recherche université Bordeaux-Montaigne, Juliette Glickman, docteur en histoire, Robert Herin, professeur de géographie Université de Caen, Bernard Lachaise, professeur d’histoire contemporaine université Bordeaux-Montaigne, Philippe Loupès,professeur d’histoire moderne université Bordeaux-Montaigne, Christine Mazzoli-Guintard, MCF HDR histoire médiévale université de Nantes, Dominique Picco, MCF histoire moderne université Bordeaux-Montaigne, Josette Pontet, professeur d’histoire moderne université Bordeaux-Montaigne

- La figure du combattant à l’époque romane (27e colloque international d’art roman)

Date : 20-22 octobre 2017
Lieu : Issoire – Halle aux grains
Organisation :
Terres Romanes d’Auvergne, Archiclassique et le pôle Lecture-Arts-Patrimoine de la ville d’Issoire, avec le soutien de la municipalité et de l’Alliance Universitaire d’Auvergne, ce colloque sera placé sous le patronage de la Société Française d’Archéologie et de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand

Argumentaire :
Longtemps réservée aux historiens, l’étude du recours aux armes concerne en réalité tous les champs de la médiévistique. S’incrivant dans les orientations actuelles de la New Military History, l’ambition de cette rencontre interdisciplinaire est de réunir et de faire dialoguer sur ce sujet historiens de l’art, archéologues, historiens, spécialistes de la littérature travaillant sur les Xe-XIIe siècles.
En suivant les pistes ouvertes par Philippe Contamine, Bernard S. Bachrach, Helen Nicholson, Dominique Barthélemy, Philippe Buc et bien d’autres, le choix a été d’éclairer la figure du combattant dans ses dimensions pragmatique et symbolique. Celle-ci noue les différents aspects de la question : pratique de la violence armée, expérience et métaphore du combat, articulation avec la vie sociale, mise en scène des différentes formes de combat guerrier au travers de leurs représentations.
Entre actualité et permanence, la figure du combattant est, en effet, très présente dans les traces des Xe-XIIe siècles parvenues jusqu’à nous, quelle que soit leur nature (manuscrite, iconographique, archéologique, etc). Ces traces, documents d’archives et représentations, figurées, narratives, sont autant d’intermédiaires nous permettant d’appréhender cette réalité, de manière partielle, déformée et partiale, voire instrumentalisée.
Les participants au colloque sont invités à soumettre ce large éventail de sources à un examen critique visant à approfondir et transmettre les connaissances sur le sujet, loin des clichés et des idées reçues qui ont encore trop souvent cours. L’objectif du colloque est en effet d’interroger à nouveaux frais les différentes dimensions de ce que signifie combattre à l’époque romane. Pour ce faire, certains thèmes pourront être privilégiés, sans interdire la possibilité d’autres approches :

Identités et profils du combattant : l’étude du vocabulaire médiéval désignant et/ou qualifiant le combattant ; le positionnement social du combattant (bellator, miles, etc…) ; les attributs et codes esthétiques du combattant dans l’iconographie ; les traces archéologiques de l’activité guerrière ; le cadre chevaleresque (force et limites) ; les piétons ; les combattants à cheval ; les personnels spécialisés (mercenaires, archers, sapeurs, etc.) ; les combattants ecclésiastiques (ordres militaires, évêques et abbés) ; la question des femmes combattantes.
Voies et espaces du combattant : les différents types de guerres (guerre décrétée par une autorité institutionnalisée, croisade, guerre seigneuriale, faide, révolte) ; les lieux du combattant (fortifications, espaces castraux, etc.) ; l’éducation au maniement des armes et au combat ; l’équipement du combattant (protections, armements, apparats, etc.) ; la place de la guerre dans la construction de l’ethos aristocratique et ecclésiastique ; le tournoi.
Images et visions du combattant : le combattant dans la littérature romane ; le combattant dans l’art ; étude des discours (tous types de supports) visant à commémorer, exalter, critiquer, condamner le combattant ; tentatives pour normer la pratique guerrière (guerre juste, Paix de Dieu, Trêve de Dieu, etc.) ; mise en scène aux Xe-XIIe siècles d’affrontements historiques ou légendaires ; altérité du combattant (l’ennemi, le Sarrasin, etc.) ; le thème du combat contre des monstres (dimension symbolique mais aussi ornement, fantaisie).
Le combattant et le sacré : les rituels du combattant ; la guerre et la liturgie ;le recours aux reliques des saints à la guerre ; le Dieu des armées ; le culte des saints combattants et psychomaques ; l’évocation romane des épisodes guerriers bibliques ; le combattant comme métaphore spirituelle (dimension symbolique de la panoplie guerrière, vices et vertus, le martyr combattant, combat contre le démon).
Détails pratiques :

Date limite d’envoi des propositions de communication : 31 mai 2017 (titre de la communication et résumé de 10 lignes maximum en français et en anglais).
Réunion du conseil scientifique et élaboration du programme : début juillet 2017. Vous recevrez aussitôt un courrier vous avisant de la décision du conseil scientifique.
20, 21 et 22 octobre 2017 : colloque et excursion.
15 mai 2018 : date limite d’envoi des textes pour publication.
Vos propositions de communication sont à retourner avant le 31 mai 2017 par mail à davbmorel gmail.com et sebastien.fray univ-st-etienne.fr
Merci d’y préciser vos nom et prénom ; Profession / Structures de rattachement ; Adresse postale et email ; Titre et Résumé (Anglais / Français)

Comité Scientifique :
Marie Charbonnel, Docteure en histoire de l’art et archéologie médiévale de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, AUSONIUS, Université Bordeaux-Montaigne.
Pascale Chevalier, Maître de conférences en histoire de l’art et archéologie médiévale à l’Université Clermont Auvergne (Clermont-Ferrand) - ARTeHIS – CNRS UMR 6298, Dijon.
Martine Jullian, Maître de conférences honoraire en histoire de l’art médiéval à l’Université Pierre Mendès France de Grenoble.
Annie Regond, Maître de conférences honoraire en histoire de l’art moderne à l’Université Clermont Auvergne - Centre d’Histoire Espaces et Cultures - Clermont-Ferrand.
Alessia Trivellone, Maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Paul Valéry - Montpellier 3 – Centre d’Études médiévales de Montpellier.
Vincent Debiais, Chargé de recherches au C.N.R.S., Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale, U.M.R. 7302, Université de Poitiers.
Pierre Deneuve, Attaché de Conservation du Patrimoine à la ville d’Issoire, Responsable adjoint du Centre d’art roman Georges-Duby d’Issoire.
Jean-Luc Fray, Professeur d’histoire médiévale à l’Université Clermont Auvergne – Centre d’Histoire Espaces et Cultures, Clermont-Ferrand.
Sébastien Fray, Maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, LEM-CERCOR UMR 8584
Christian Gensbeitel, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval à l’Université Bordeaux-Montaigne, IRAMAT - UMR 5060
Christian Karoutzos, Adjoint à la culture à la ville d’Issoire et secrétaire de l’association Terres Romanes d’Auvergne.
David Morel, Docteur en histoire de l’art et archéologie médiévale de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand - Ingénieur de recherches en archéologie médiévale, bureau d’investigations archéologiques Hadès, Cournon d’Auvergne.
Éric Sparhubert, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval à l’Université de Limoges, CRIHAM – EA 4270
Informations complètes ici.

- Formes et mécanismes de l’innovation documentaire dans les écrits pragmatiques en Europe du Nord-Ouest (XIIIe-XVe s.)

Date : 17 novembre 2017
Lieu : Centre PraME (Pratiques médiévales de l’Écrit) de l’université de Namur
Organisation : PraME, Université de Namur

Argumentaire :
Le « tournant pragmatique » ou la « révolution documentaire » du large XIIIe siècle sont marqués, comme on le sait, par un développement non seulement quantitatif, mais également qualitatif de la production écrite. Dans les principaux domaines concernés, qu’il s’agisse de l’administration royale, seigneuriale, urbaine ou monastique, le flux croissant de données prises en compte par le médium de l’écrit appelle à mettre en place de nouveaux systèmes de gestion de l’information, ce qui aboutit d’une part à l’émergence de types documentaires inédits et d’autre part à la transformation de types documentaires existants. Au-delà de cette première période, se pose également la question du devenir de la révolution documentaire à la fin du Moyen Âge, dans un contexte de diffusion du papier et de consolidation des institutions, notamment royales.
On constate par exemple que l’enregistrement et la multiplication des registres deviennent l’une des solutions privilégiées de la gestion des flux informationnels dans un grand nombre de contextes, tels que l’administration domaniale ou le gouvernement civique. De nouvelles formes de « cartularisation » apparaissent, avec la mise en codex de types de documents à valeur juridique ou administrative autres que des chartes (mandements, plaids, procurations, pétitions, lettres, quittances). Le codex administratif lui-même se dote de nouveaux modes d’organisation, avec des divisions en parties et des tables des matières et des index – y compris par ordre alphabétique –, ou adopte de nouveaux formats, plus adaptés au terrain. Du reste, le codex n’est pas la seule forme concernée : rouleaux ou simples cahiers, de papier ou de parchemin, contribuent à la diversification des supports de l’écrit pragmatique. Malgré la permanence de certains types tels que le censier ou le cartulaire, l’introduction de nouvelles techniques, de nouvelles logiques et de nouveaux supports dans la gestion de l’information fait donc de la période qui va du début du XIIIe à la fin du XVe siècle un long temps d’innovation documentaire, dont les logiques sont encore mal appréhendées.
Lors de cette journée, nous souhaitons étudier à la fois les formes documentaires nouvelles qui apparaissent à cette époque et les mécanismes qui ont contribué à leur genèse. Quelles sont les catégories d’informations concernées ? Quels furent les choix d’organisation et de présentation adoptés et en quoi différaient-ils de ce qui était pratiqué jusqu’alors ? Quel fut leur succès ? Enfin, quelle fut la part des circulations, des emprunts, de l’imposition de normes ou de l’initiative individuelle dans la genèse de nouvelles formes documentaires ? Nous souhaitons par exemple évaluer le rôle de la diffusion verticale de modèles – depuis les administrations royales ou princières, ou par la hiérarchie ecclésiastique – et les transferts possibles avec les milieux universitaires, marchands, urbains et seigneuriaux. Du point de vue géographique, l’étude de la circulation de pratiques, particulièrement entre l’Angleterre et le continent, tient également une place importante dans ce questionnement.
De l’administration royale aux particuliers, en passant par les villes et les seigneurs laïques ou ecclésiastiques, les communications pourront donc concerner tous les producteurs et contextes de production d’écritures pragmatiques – gouvernement, justice, fiscalité, gestion domaniale, commerce, etc. –, afin de dégager les tendances de fond de ces transformations en Europe du Nord-Ouest.
Détails pratiques :
Envoi des propositions : Les propositions de communication, en français ou en anglais, feront entre 400 et 600 signes et devront être envoyées avant le 1er avril 2017 à l’adresse suivante : harmony.dewez unamur.be.

- International Medieval Congress de Leeds (2018) - Special thematic strand ‘Memory’

Date : 2-5 juillet 2018
Lieu : Leeds

Argumentaire :
The IMC privides an interdisciplinary forum for the discussion of all aspects of Medieval Studies. Paper and session proposals on any topic related to the Middle Ages are welcome, while every year the IMC also chooses a special thematic focus. In 2018 - the year of the 25th IMC - this is ‘Memory’.
There are many kinds of memory - personal and social, natural and artificial, political and cultural. Along the lines of this general taxonomy, memory operates in many diverse modes : as a mechanism, process, instrument, and cognitive framework relating to, and concerning recreations of, the past - the social past, the institutional past as well as the past of an individual. Central in the process of storing, retrieving, and (re)constructing the past, memory is by no means a stable entity ; it is always undergoing transformation.
In recent decades, memory has become a very fashionable research topic. In Medieval Studies, the concept of memory has been studied as permeating history, literature, language, religion, science, philosophy, and other fields. In addition to treating the processes of storing and retrieving information, the study of memory now naturally also encompasses personal and communal identity and self-fashioning, conceptualization of the world, perception of time and space, intellectual cognition and emotional reactions, established patterns and creativity, continuity and discontinuity, memorization and forgetting - to name but a few conceptual domains under scrutiny. This, however, also means that the study of memory has gradually become very complex and even somewhat elusive. In this sense, this special thematic strand offers a unique opportunity for a fresh and vigorous treatment of the field of memory in its astonishing breadth and variety.
The IMC welcomes proposals in all areas of memory. Themes to be addressed may include but are not limited to :

Personal memory, self-fashioning, and identity
Social, political, and religious memory
The art of memory, mnemonics
Memory : orality and literacy
Knowledge and education - and its dissemination
Metaphors for memory
The media, mechanisms, and methods of memory - visual, verbal, and material memory
Memory and beauty : aesthetic relevance and impact of memorization and remembering
Objects of memory
Lieux de memoire - communities and identity
Construction and reconstruction of the past
Memory : order and disorder
Memory : sense and sensibility
Commemoration and re-enactment
Memory and immortality
The arcane and daily life
Memory and virtue
Performance/drama/music - memory and playfulness
Memory : habit and imprivisation
Forgetting and oblivion : natural processes vs. damnatio memoriae
Forbidden memory
Manipulative memory
Categorization in language (analogy vs. anomaly, etc.)
Etymologizing (including folk etymology)
Formulas and catalogues
Remembering the Middle Ages
Détails pratiques :
The IMC online proposal forms will be available by the end of May 2017. Proposals should be submitted online.
Paper proposals must be submitted by 31 August 2017. Session proposals must be submitted by 30 September 2017. The IMC welcomes session and paper proposals submitted in all major European languages.
IMC Bursary Fund and Leeds Medieval Studies Endowment Fund
The IMC Bursary Fund was established in 1994 as part of our commitment to widening participation at the IMC. The IMC Bursary deadline is mid-October every year and applications are made online via the IMC website. The Bursary Fund is available to delegates from Central and Eastern Europe, students, independent scholars, retired, and unwaged scholars. The bursaries awarded range in value and may cover all or part of the Registration and Programming Fee, accommodation, and meals. The Institute for Medieval Studies received a substantial bequest from a fellow medievalist which enabled us to establish the Leeds Medieval Studies Endowment Fund in 2008. This fund contributes to the IMC Bursary Fund and in addition it privides scholarships for MA and PhD students in the Institute for Medieval Studies, internship opportunities, and support for other activities in the Medieval Studies community. If you would like to support either the IMC Bursary Fund or the Leeds Medieval Studies Endowment Fund, please use the relevant section when making your booking for the Congress.
Argumentaire complet ici.

INFORMATIONS CNU

Motion de la section 21 - Mondes anciens et médievaux

Dans la continuité de la motion adoptée en assemblée plénière le 22 novembre 2016, la 21e section du CNU réunie le 1er février 2017 en session de qualification réaffirme son opposition à la mise en place de la procédure du suivi de carrière actuellement prévue.

Motion votée à l’unanimité des 34 présents.

Pour mémoire, le texte de la motion adoptée le 22 novembre 2016 :

La 21e section du CNU s’est réunie en assemblée plénière le 22 novembre 2016 pour examiner l’applicabilité du dispositif de suivi de carrière prévu par la circulaire du 11 octobre 2016. En premier lieu, elle relève la fragilité juridique de ce dispositif, qui est en contradiction avec les termes du décret de 2014 portant sur le statut des enseignants-chercheurs relativement au rôle des conseils académiques. Elle relève aussi le caractère pernicieux de la synchronie de l’évaluation des établissements et de celle des enseignants-chercheurs. Elle constate enfin que ses finalités n’ont toujours pas été clairement précisées.

La 21e section ne siégera pas pour le suivi de carrière tant que des garanties sur la carrière des enseignants-chercheurs n’auront pas été apportées. Elle demande en particulier :

une clarification des objectifs du dispositif. La section refuse qu’il soit utilisé à des fins de modulation à la hausse des services d’enseignement.
la plus large prise en compte des préconisations du CNU transmises aux établissements pour servir à l’amélioration de la carrière des enseignants-chercheurs.
une augmentation significative du nombre de CRCT et de promotions affectés à la section. La section rappelle qu’elle n’a eu en 2016 que 4 CRCT à attribuer aux plus des 800 EC qui la composent.
des moyens supplémentaires attribués à la section et à son bureau, adaptés à la surcharge de travail occasionnée par ce dispositif.
Tant que ces garanties n’auront pas été apportées, la section 21 estime que le dispositif proposé constitue une dépense d’argent public inutile et ne le mettra pas en œuvre.

Motion adoptée, en session plénière regroupant 58 membres présents, par 34 membres ayant voix délibérative : 33 votes favorables, 1 vote blanc.

VARIA

Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS)

Le 5 décembre 2016, la section d’ "Histoire et philologie des civilisations médiévales" du CTHS a élu Bruno Laurioux président.

Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG)

Franck Collard a été élu Président national de l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) le 29 janvier 2017, succédant à Bruno Benoit. Pour l’accompagner dans son mandat, un Bureau national et un Conseil de Gestion élus par le Comité national, émanation du vote direct des adhérent(e)s de l’APHG en janvier 2017, sont également entrés en fonction.

Pétition "Stop à la destruction de Perpignan"

LE COLLECTIF POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE HISTORIQUE DE PERPIGNAN COMMUNIQUE :

NOUS RAPPELONS QUE :
Perpignan est une cité millénaire qui a su conserver au fil des âges l’essentiel de sa structure et de son parcellaire médiéval, ce qui est d’un intérêt exceptionnel.
Dans la seconde moitié du XXe siècle, les municipalités successives ont laissé se dégrader le centre ancien (logements dégradés, insalubres, marchands de sommeil, population en difficulté, ...). Aussi, après plusieurs années d’études très fines, un secteur sauvegardé du centre ancien a été délimité, et un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) a été adopté en 2007 par la ville et L’État, afin de définir ce qui devait être conservé au niveau du bâti.
En 2014, estimant que ce plan de sauvegarde était trop contraignant, le Maire actuel, Monsieur Jean-Marc Pujol, décide de sa révision. L’objectif affiché est de "dé densifier". Sous ce prétexte et sans attendre l’approbation d’un nouveau plan de sauvegarde, il a été procédé à des opérations de démolitions irréversibles et dans la précipitation (presbytère, quartier Saint-Jacques, patrimoine arboré centenaire, ...). Ceci en infraction totale avec le PMSV réglementaire et en contradiction avec l’idée de faire de ce patrimoine un atout pour le rayonnement et le développement de la ville de Perpignan, comme cela a été fait dans la ville voisine de Girona, par exemple.
Plus de 100 ans après la destruction des remparts de la ville, à partir de 1904 (pour ouvrir alors la ville à la modernité... ), il est aujourd’hui envisagé une chirurgie lourde à base de destructions massives ou de projets surréalistes ou carrément délirants !
Pourquoi ce manque d’information, de concertation et cette précipitation ?
Les habitants de Perpignan doivent être informés des projets, du devenir du centre ancien et pouvoir dire leur mot. Il y a un besoin réel et urgent de rénovation, de réhabilitation, de lutte contre l’insalubrité, de maintien des populations en place ; le bâti ancien et le parcellaire médiéval doivent être préservés ; Perpignan ne doit pas être livrée aux promoteurs et aux démolisseurs !

NOUS AFFIRMONS :
Que le centre ville historique de Perpignan doit faire l’objet d’un plan ambitieux de rénovation, prenant également en compte la question sociale de ses habitants ;
Que ce plan doit se baser sur l’expertise la plus actuelle en matière de conservation et de réhabilitation du bâti, avec le souci d’en préserver l’authenticité ;
Que la valorisation du patrimoine bâti du centre ancien de Perpignan peut être le socle d’une véritable stratégie de dynamisation économique de notre ville
Que cette rénovation et cette mise en valeur doivent être conduites sans jamais porter atteinte de manière irréversible à notre patrimoine historique ;
Que pour cela, le strict respect du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) actuel est une précaution incontournable ;
Que toute actualisation de ce PSMV doit être menée sans aucune précipitation, dans la finesse et la totale concertation.

NOUS DEMANDONS :
La mise en ligne sur le site internet de la municipalité de l’intégralité du projet de révision du secteur sauvegardé, pour que les habitants soient pleinement informés ;
La prolongation de la durée de consultation de la population, jusqu’à fin mars, avant toute décision irréversible ;
La mise en place d’une véritable concertation pour un plan de protection de de valorisation de l’ensemble du centre ville ancien et pas seulement de quelques bâtiments emblématiques ;
La protection du patrimoine arboré indispensable à la respiration et à la régulation thermique du centre ancien.

NOUS EXIGEONS UN MORATOIRE sur tous les projets de démolition du patrimoine bâti et arboré de la ville de Perpignan.

Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-stop-%C3%A0-la-destruction-du-centre-historique-de-perpignan
Contacts : sauveperpi gmail.com