Extrait d'enluminure

Vade Mecum à destination des jeunes docteurs

Poursuivre une activité scientifique financée après la thèse

Vade Mecum à destination des jeunes docteurs

Pour les offres d’emploi à l’Université : Assistant Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER), professeur agrégé à l’Université (PRAG), professeur certifié à l’Université (PRCE), Maître de conférence (MCF), …, il faut absolument s’inscrire sur le site Galaxie. Bien veiller à ne pas égarer son login et son mot de passe ; s’inscrire également à la liste de diffusion des mails d’alerte lorsqu’un poste correspondant à ses intérêts signalés paraît. Cette dernière procédure est d’autant plus importante pour les postes paraissant « au fil de l’eau » (ie, hors calendrier habituel). Attention ! Ne pas hésiter à vérifier chaque année son inscription effective aux mails d’alerte pour des postes : à la fin de l’hiver 2017, plusieurs utilisateurs se sont aperçus qu’un problème technique les avait désinscrits de ce service…
- Site de Galaxie : https://galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/antares/can/index.jsp ou https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_recrutement.htm etc. (plusieurs modules, selon le type de candidatures voulues)
- Pour plus de renseignements sur ce site : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/candidats.html
- Pour la lettre d’information sur les postes ouverts : https://galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/antares/newsletter_01.jsp
- Ne pas oublier de penser, dans certains cas, aux sections de « civilisationnistes » (par exemple la 15e, pour les mondes musulmans).

Qualification par le Conseil national des Universités (CNU)

Indispensable pour pouvoir candidater à des postes de MCF au printemps ; doit être renouvelée tous les quatre ans.
La procédure se déroule en deux étapes (attention à la première, oubliée par certains candidats achevant leur thèse…), dont les dates précises sont modifiées chaque année et peuvent dépendre des sections CNU. À titre indicatif :
Septembre octobre : inscription sur le site ANTARES
Vers la mi décembre : dépôt du dossier, comprenant le rapport de thèse rédigé par le jury et tamponnée par votre école doctorale

Plus de renseignements :
- Site du CNU : http://www.cpcnu.fr/web/section-21/presentation
- Site Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_qualification_droit_commun.htm ; pour accéder à la composante Antares (s’inscrire) https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/CNU_qualification.htm
- Des conseils sur Academia : http://academia.hypotheses.org/1882

Attention, tous les ans des candidats à la qualification voient leurs dossiers écartés pour des pièces manquantes. Nous attirons votre attention sur la nécessité de respecter à la lettre les consignes du CNU en général et de la 21e section en particulier, disponibles sur les sites dédiés de galaxie et de la CP-CNU. Tout dossier mal composé et/ou lacunaire peut être déclaré irrecevable et donc ne pas être traité. Souvent, la pièce la pièce manquante est l’attestation de soutenance de thèse, délivrée par l’école doctorale du candidat. Elle fait partie des pièces obligatoires en section 21 et 22. Dès la soutenance, le jour même de la soutenance si possible, il faut faire établir cette pièce par le personnel administratif de l’ED. En effet, de nombreuses soutenances ont lieu fin novembre et début décembre, pour permettre aux nouveaux docteurs d’envoyer leurs dossiers de qualification dans la foulée vers la mi-décembre. Il y a régulièrement des ratés dans les écoles doctorales où les candidats sont nombreux : soit ils oublient de demander l’attestation de soutenance, soit les personnels administratifs ne les communiquent pas dans les délais, et la qualification est manquée. Cela signifie que le candidat ne pourra pas participer à la campagne de recrutement des maîtres de conférence au printemps suivant.

Candidatures EHESS

Dépôt des dossiers à l’automne (début novembre).
Plus de renseignements :
- Toute la procédure est minutieusement présentée ici : https://www.ehess.fr/sites/default/files/annonces_rh/fichiers/vademecum_2016.pdf
- Quelques conseils sur Academia : http://academia.hypotheses.org/2191

Candidatures CNRS

Dépôt du dossier à la fin de la première à deuxième semaine de janvier. Pour connaître la date précise (commune à toutes les sections), il faut surveiller à l’automne l’annonce de l’ouverture des postes mis aux concours, grâce à la diffusion de l’information par mails ou en consultant régulièrement le site du CNRS.
Plus de renseignements :
- Site du CNRS : https://www.dgdr.cnrs.fr/drhchercheurs/concoursch/default-fr.htm
- Les conseils sur Academia : http://academia.hypotheses.org/438 (circuler sur le site)
Candidatures ATER / PRAG / PRCE
La campagne est longue, elle s’étale de la fin janvier à début juillet. Les postes sont annoncés progressivement sur Galaxie — et sur chaque site des Universités concernées.
Attention !! Quelques rares facultés ne passent pas par Galaxie pour les candidatures à ces postes. Si quelques universités en particulier vous intéressent il faut par conséquent consulter dès le mois de janvier leur site dédié aux « recrutements » pour connaître les dates d’ouverture des éventuelles campagnes ; y retourner toutes les trois semaines jusqu’à ce qu’elles paraissent.
Les conditions de candidature et la constitution du dossier dépendent de chaque service ; prévoir néanmoins en amont des scans des pièces administratives ou des justificatifs scientifiques régulièrement demandées (papier d’identité, dernier diplôme obtenu, lettre du directeur de thèse le cas échéant, CV, etc.).
Attention : Noter que plusieurs universités demandent une attestation du directeur que la thèse sera soutenue dans l’année universitaire qui suit (sauf pour les doctorants fonctionnaires, notamment agrégés ou certifiés), et qu’elles exigent que le document soit visé par l’université d’inscription ou le laboratoire de rattachement.

Plus de renseignements :
- Qu’est ce qu’être ATER : http://www.education.gouv.fr/cid1217/les-attaches-temporaires.html
Sur Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_recrutement_ATER.htm
- Qu’est ce qu’être PRAG / PRCE : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22652/personnels-enseignants-du-second-degre-affectes-dans-le-superieur-conditions-d-affectation.html
Sur Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_recrutement_PRAG_PRCE.htm
- Quelques conseils : http://enthese.hypotheses.org/1286

Pour les candidats par ailleurs titulaires d’un poste à l’Éducation Nationale : pour éviter les difficultés à obtenir son détachement de l’ÉN en cas d’obtention d’un poste d’ATER, il faut :
- Être TZR, « titulaire sur zone de remplacement », c’est-à-dire remplaçant. NB : Les docteurs ou doctorants qui demandent des affectations en tant que titulaires, ou des postes spécifiques (par exemple des classes européennes, des prépas etc.) ne sont pas détachés par les rectorats.
- Envoyer un courrier à votre DPE (ou mieux, à la personne en charge de votre dossier à la DPE), vers les mois de mars-avril (pas après !), pour informer le service de votre démarche. Il s’agit d’une sorte de pré demande de détachement en cas de succès. Indiquer les universités auxquelles a été ou sera envoyé un dossier de candidature. Cela facilite la gestion des ressources humaines ce qui les rend mieux disposés à l’égard des impétrants, le moment venu…
- En cas de doute sur les démarches à effectuer, en amont comme en aval, téléphoner à la DPE ad hoc de son rectorat.
D’une manière générale, la participation aux deux phases du mouvement d’affectation des personnels de l’Éducation Nationale, obligatoire après la fin d’un contrat doctoral ainsi que pour les ATER (au moins en ce qui concerne la phase intra-académique), exige que l’on se renseigne soigneusement sur les démarches à effectuer. L’expérience montre que les syndicats sont parfois mieux renseignés que les personnels des rectorats. Par ailleurs, les affectations sont déterminées par des commissions paritaires mixtes : équipes du rectorat / syndicats. Les représentants syndicaux disposent, lors de ces commissions, des doubles des dossiers de mutation des enseignants qui sont syndiqués. Ils sont plus à même de les défendre. Il est dans l’intérêt des candidats à la mutation de se syndiquer. Une liste des organisations syndicales de l’enseignement secondaire, avec les liens vers les sites de chacune, est disponible ici :
http://www.education.gouv.fr/cid105384/les-organisations-syndicales-communication-direction-des-personnels.html

Candidatures EPHE

Dépôt du dossier vers la mi-mars.
La procédure et la publication des postes ouverts sont présentées sur le site de l’institution : https://www.ephe.fr/actualites/recrutement-des-enseignants-chercheurs-2017

Candidatures MCF

La liste de la très grande majorité des postes ouverts est publiée vers la fin du mois de février sur le site Galaxie (ne pas oublier que certains postes sont publiés au fil de l’eau). Les dossiers doivent être rendus pour la fin du mois de mars.
La liste des pièces nécessaires à la constitution du dossier selon sa situation (français / étranger, à la mutation, etc.) est régulièrement mise à jour par un arrêté. Pour la dernière version (MàJ : avril 2017) :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030337354

Depuis quelques années, un Wiki a été ouvert sur les recrutements MCF. Il est de mieux en mieux informé. Une fois la campagne ouverte, il délivre progressivement des renseignements sur les comités de sélection, sur les dates des réunions de ces comités (quand s’accordent ils sur les candidats auditionnés ? Quand ceux ci sont ils convoqués) et, parfois, sur le nombre de dossier reçus.
Plus de renseignements :
- Site Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/cand_recrutement_enseignants_chercheurs.htm
- Quelques conseils sur Academia : http://academia.hypotheses.org/574 et http://academia.hypotheses.org/849
- Le « wiki auditions » en histoire : http://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements

Candidatures Post-Doc

Les possibilités de candidatures sont à explorer toute l’année (avec un pic au printemps). La première année suivant la thèse, il peut être utile à cette fin de recenser les différentes possibilités régulières (type Post-Doc Labex, Écoles françaises à l’étranger, Fondations françaises ou étrangères) et de noter dans un calendrier prévisionnel pour l’année suivante les différentes dates limite pour l’envoi des dossiers.
Selon les spécialités, il existe différents sites de veille, plus ou moins généralistes ou spécialisés. Aucun n’est exhaustif mais ceux indiquées ci dessous sont considérés (en 2017) recenser un très grand nombre d’informations utiles — liste non exhaustive. Il faut en consulter quelques uns régulièrement :
- Sites de veille pour les postes (McF, Post Doc, etc.), les appels à contributions, l’actualité scientifique (parutions, colloques, …).

- Antiquité :
• Site de la SoPHAU : http://sophau.univ-fcomte.fr/
• On peut aussi conseiller l’inscription à la Classicists Mailing list : https://listserv.liv.ac.uk/cgi-bin/wa?A0=classicists
• Autres sites : http://www.compitum.fr/ ; http://maarchist.hypotheses.org/ ; http://www.fasticongressuum.com/

- Moyen Âge :
• Site de la SHMESP (être membre associé permet de recevoir le courrier électronique d’information) : http://www.shmesp.fr/ ; et en particulier : http://www.shmesp.fr/spip.php?rubrique12
• Le site du Réseau des médiévistes belges de langue française : https://rmblf.be/
• Le site de l’association des doctorants (et, en réalité, docteurs aussi) en histoire des mondes musulmans médiévaux : http://diwan.hypotheses.org/ et http://diwan.hypotheses.org/category/offre-de-bourse-emploi (possibilité de s’abonner à un fil RSS)
• Le site de l’association des étudiants du monde byzantin : http://www.aembyzantin.com/ a un onglet “propositions bourses et emplois”.

- Toutes périodes :
• Site de l’Association des Jeunes Chercheurs en Histoire : http://ajch.fr/
• Enfin ce site qui recense de très nombreuss offres d’emploi au niveau européen : http://www.jobs.ac.uk/
• Suivant son degré d’insertion dans un réseau d’information, il peut être utile de prospecter des contrats post-doc par ses propres moyens
o Se renseigner sur les Labex et les Idex dans les activités desquels ses recherches peuvent s’insérer et surveiller leurs offres d’emplois PosDoc. Nombre offrent chaque année plusieurs contrats post doctoraux. Par exemple :
• Hastec, sur les pratiques de savoir, les techniques et les croyances : http://www.hesam.eu/labexhastec/category/appels-a-candidatures/
• ResMed, sur les religions et les sociétés dans l’espace méditerranéen : http://www.labex-resmed.fr/recrutement

- Faire de même avec les ERC, les ANR etc. Attention : les postes à pourvoir sont souvent attribués officieusement au moment même de la constitution du projet.
• Ne pas oublier les listes de diffusion H-net : http://www.h-net.org/lists/ et notamment sur les offres d’emploi : https://www.h-net.org/jobs/home.php
• Se renseigner enfin sur quelques grandes institutions finançant des programmes de recherche ambitieux :
o ERC Starting Grants : https://erc.europa.eu/funding/starting-grants
o Marie Curie Fellows : http://www.horizon2020.gouv.fr/pid29758/actions-marie-sklodowska-curie.html (et se renseigner sur les journées de formation à cette candidature !)
Laboratoires de rattachement et autres institutions

Il appartient aux jeunes docteurs de se montrer attentifs à leur insertion dans les structures scientifiques qui les concernent. Il est utile, si ce n’est pas déjà fait, de demander son inscription en tant que membre associé temporaire de l’association historique professionnelle qui les concerne (SOPHAU, SHMESP, AHMUF, AHCESR). Il faut veiller, en plus d’une inscription sur les listes de diffusion « doctorants » des laboratoires, à être inscrit sur la liste de diffusion principale du laboratoire pour être informé de ses activités et des dates de réunion.
Il est bien plus facile de demander la prolongation d’une adresse institutionnelle que d’en obtenir une à nouveau. Une adresse de messagerie universitaire est un élément important pour maintenir son insertion dans la recherche, que ce soit pour contacter des collègues ou s’inscrire dans une bibliothèque universitaire. Après la soutenance ou la fin d’un contrat doctoral, d’un contrat d’ATER etc., contactez la DRH et/ou la DSI de votre établissement pour demander la prolongation de votre adresse et de votre ENT ainsi que l’accès aux ressources numériques de la bibliothèque.

Vade-mecum rédigé par Amélie de Las Heras, avec l’aide de Roxane Chilà.