Extrait d'enluminure

La voix au Moyen Âge 50e Congrès de la SHMESP (Francfort, 2019)

, par Dominique Stutzmann

Malgré les progrès constants de l’écrit, les sociétés latines, byzantines ou musulmanes du Moyen Âge restent très largement dominées par l’oral et les sons. La voix tient un rôle primordial au sein d’un paysage sonore dont l’étude a récemment bénéficié d’un regain historiographique et du croisement interdisciplinaire avec l’anthropologie, la musicologie, l’archéologie, l’architecture, l’art ou la littérature.

Le 50e congrès de la Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public a ainsi voulu mieux comprendre la production, les usages, la définition et les contextes d’emploi de la voix, plongée dans des configurations engageant autant la parole, le discours, la déclamation que le chant ou, à l’inverse, le silence ou la voix intériorisée. Les contributions s’intéressent à la présence et aux marques d’oralité dans l’écrit, à la musique et à sa "fabrique", aux paysages sonores, aux cris et émotions, aux rythmes, à la scansion et à la cantillation..., bref à tous les contextes et prétextes qui produisent la voix, l’accompagnent ou la mettent en scène, et à ce qui est reproduit, proféré, clamé ou tu par elle.

Vingt ans après la rencontre de Gottingen, le congrès de Francfort rappelle également l’importance des échanges universitaires et historiographiques franco-allemands dans une ville profondément européenne et au riche passé historique.

Table des matières :
Table des matières (PDF)

Table des matières

Avant-propos
Dominique Valérian
Rapport introductif : la voix au Moyen Âge
Étienne Anheim

Produire, reproduire, transcrire la voix : entre oral et écrit

Quand les sons étaient des voix
Jean-Claude Schmitt
Quand l’écrit donne de la voix : la lecture publique des actes au haut Moyen Âge
Philippe Depreux
Les voix du texte. Marqueurs et indices d’oralité
Pierre Vermander
Écrire la voix : une approche de la vocalité d’après les manuscrits de la lyrique latine au XIIIe siècle
Anne-Zoé Rillon-Marne
La corporalité des voix : corps vocaux et corps sonores dans les psautiers enluminés en France du nord et en Angleterre (XIIIe et XIVe siècles)
Martine Clouzot
La voix du prédicateur dans quelques sermons peints du Quattrocento dans le sud de l’arc alpin
Océane Acquier
Physiologie et fonction de la voix dans la médecine et la science médiévales
Joël Chandelier
The voice of bell and its « language » and effect in the Middle Ages
Nikolaus Henkel

La voix et le pouvoir : entre ordre et désordre

La voix, le corps et la lettre. Ou comment l’ordre social peut aussi être un ordre vocal (dans l’Empire au XIIIe siècle)
Joseph Morsel
À la recherche de la voix royale dans la monarchie médiévale française
Franck Collard
Φωνή, γλῶττα, φϑέγμα… Entre parole et éloquence : la voix des basileis dans la Chronographie de Michel Psellos
Nicolas DROCOURT
La voix qui emporte ? Réflexions sur les voix princières à la fin du Moyen Âge (Bourgogne et Empire)
Klaus OSCHEMA
La voix de l’orateur dans les assemblées prémodernes du XVe siècle : l’exemple des conciles et des diètes impériales
Johannes HELMRATH
La voix des « sans-voix ». Réflexion sur les prises de parole des leaders des révoltes populaires à la fin du Moyen Âge
Jelle Haemers et Élodie Lecuppre-Desjardin
Quand la communauté parle d’une seule voix : prendre la parole dans les assemblées paysannes à la fin du Moyen Âge (Alpes nord-occidentales et Jura, XIIIe-XVe siècle)
Nicolas CARRIER

Contrôler, moduler, taire : la voix entre chant et silence

Humbles psalmodies et chants rebelles : quelques observations sur le chant des religieuses en Occident du début du XIIe au milieu du XIVe siècle
Alexis Grélois
« Elle meuglait comme une génisse ». Fonctions de la vocalité chantée dans le monastère de Diepenveen au XVe siècle
Manon Louviot
Les rythmes vocalisés : la voix, le chant et le silence dans et autour des couvents urbains aux Pays-Bas à la fin du Moyen Âge
Cécile de Morrée
Silentium claustrale non sit mutum, nec loquax. Silence matériel et silence spirituel chez les réguliers en Occident
Cédric Giraud
Le contrôle de la voix et ses enjeux dans les mosquées d’al-Andalus d’après deux traités de ḥisba (première moitié du Xe et début du XIIe siècle)
Alexandra Bill

Rapport conclusif
Cécile Caby

Illustration

Miniature représentant des chantres devant un lutrin, dans une Grande Bible historiale complétée (Paris, Bibliothèque nationale de France, ms. français 159, f. 277v) copiée et enluminée vers 1400 : voir le manuscrit numérisé en ligne : https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/btv1b8449691v/f560). Le texte commence ainsi : “Chantés a nostre Seigneur nouvelle chançon car il fist merveilles”