Extrait d'enluminure

Lettre de la SHMESP n° 119 (décembre 2020 - janvier 2021)

, par Dominique Stutzmann

VIE DE LA SOCIÉTÉ

Nous vous invitons à ne plus utiliser l’adresse free (shmesp free.fr) devenue obsolète pour communiquer avec la Société, mais les adresses suivantes, en fonction des besoins :
- secretariat shmesp.fr
- tresorier shmesp.fr
- webmaster shmesp.fr

POSTES, BOURSES ET STAGES

- Bourses Mabillon

Le dispositif des « Bourses Mabillon », attribuées par la Société du même nom et d’un montant de 500 à 1000 € est renouvelé en 2021. Ces bourses sont destinées principalement à de jeunes chercheuses et chercheurs travaillant dans les domaines de compétence de la Société (histoire religieuse), pour aider au financement de déplacements en archives ou bibliothèques. Les candidatures sont à envoyer pour le 31 janvier ; vous trouverez ici le règlement correspondant.

- Appel à candidatures du collège doctoral trinational « Raconter, représenter et comprendre le monde au Moyen Âge et à la Renaissance : mise en synergie des approches disciplinaires et méthodologiques » (Erlangen - Clermont - Pise)

Dans le cadre du collège doctoral trinational établi entre trois universités européennes (Friedrich-Alexander-Université d’Erlangen - Université Clermont-Auvergne - Université de Pise) et intitulé « Raconter, représenter et comprendre le monde au Moyen Âge et à la Renaissance : mise en synergie des approches disciplinaires et méthodologiques », quatre places de doctorat seront mises à la disposition de l’Université Clermont-Auvergne à partir du 1er janvier 2021.

Le Moyen Âge et la Renaissance sont des époques où la narration et la façon dont on appréhende et dont on se représente le monde sont étroitement liées. Par ailleurs, les œuvres ont souvent une dimension européenne ou sont le produit des interactions entre les cultures de la Romania et de la Germania. Néanmoins, en Allemagne, en France comme en Italie, l’étude de ces questions s’inscrit dans des traditions nationales spécifiques et des contextes scientifiques particuliers qu’il convient de connaître. Ce collège trinational offrira donc aux doctorants les outils épistémologiques nécessaires, afin qu’ils puissent mener à bien leurs projets de recherche dans les domaines des langues, de la littérature, de l’art, de la culture et de l’histoire du Moyen Âge et de la Renaissance, notamment dans une perspective d’étude comparée.

Ce collège doctoral, qui commencera ses activités le 1er janvier 2021 et qui offrira au total 9 places de doctorat par an, inclura bien entendu la direction de thèses en cotutelle.

Le programme de ce collège doctoral comprend un séjour d’études obligatoire d’un an dans l’une des universités partenaires, mobilité soutenue par l’Université franco-allemande grâce à une bourse de mobilité de 600 €/mois. En outre, un séjour d’au moins six mois dans la deuxième université partenaire est recommandé ; il peut également être soutenu par l’Université franco-allemande grâce à une allocation de mobilité de 600 €/mois.

Les candidats ayant des projets de doctorat relevant de la médiévistique (linguistique, littérature et études culturelles, histoire), de l’histoire de l’art et de la philologie médiévale et néo-latine sont invités à poser leur candidature. De plus amples informations sont disponibles sur le site : www.figuratiomundi.net

De bonnes connaissances dans la langue d’au moins un partenaire (connaissances en allemand ou en italien) sont exigées. Les candidatures (curriculum vitae, lettre de motivation, présentation du sujet de thèse en 4 ou 5 pages de 2000 caractères maximum par page, photocopies des diplômes universitaires obtenus ou des attestations de réussite, le mémoire de master ou équivalent ; le cas échéant, un document attestant le niveau de langue en allemand ou en italien) sont demandées sous forme électronique (fichiers PDF) à edlshs.drv uca.fr

Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter :

Prof. Dr. Patrick del Duca
Université Clermont Auvergne
UFR Langues, Cultures et Communication
34, avenue Carnot
TSA 60401
63001 Clermont-Ferrand Cedex 1
France
patrick.del_duca uca.fr

- Allocations de thèse en histoire proposées par le ministère des armées pour l’année 2021

Le ministère des Armées attribue au titre de l’année 2021 jusqu’à six allocations de thèse en histoire militaire. Le montant de l’allocation est de 10 000 euros.

Ces allocations sont ouvertes à tout candidat inscrit en thèse au moment du dépôt de dossier de candidature, à l’exception des doctorants bénéficiant d’un contrat doctoral.

Peut faire acte de candidature :
- Tout doctorant, sans distinction de nationalité, inscrit dans une université française et rattaché à un laboratoire français.
- Tout doctorant de nationalité française inscrit dans une université étrangère.

Les dossiers de candidature sont soumis au Conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD) qui décide de l’attribution de ces allocations.
L’allocation est attribuée pour une durée d’un an. Elle peut être renouvelée deux fois, sur demande explicite du candidat. Le renouvellement n’étant pas automatique, le candidat doit établir chaque année un nouveau dossier de candidature comprenant un état des travaux effectués depuis sa précédente demande ; ce dossier est soumis une nouvelle fois au CSRHD qui appréciera l’évolution du travail du candidat.
Après acceptation par le CSRHD, une convention d’allocation de thèse est adressée par le ministère des Armées à chaque bénéficiaire de l’allocation.
Date limite du dépôt des candidatures : vendredi 19 mars 2021 (23h59)
Pour plus d’informations : Voir cette page

SOUTENANCES

Nous invitons nos collègues à nous signaler les soutenances de thèses et d’habilitation programmées afin que nous puissions contribuer à leur annonce, ainsi que celles qui se sont tenues au cours de l’année 2020 pour qu’elles figurent sur le site de la SHMESP.

Adressez un courriel au secrétariat à l’adresse suivante : secretariat shmesp.fr

- M. Dominique Stutzmann a soutenu son habilitation à diriger des recherches le lundi 4 janvier 2021 à 14 heures, devant un jury composé de M. Laurent MORELLE (EPHE-PSL, garant), M. François BOUGARD (IRHT-CNRS), M. Torsten HILTMANN (Humboldt-Universität, Berlin), M. Daniel STOEKL BEN EZRA (EPHE-PSL), M. Benoît TOCK (Université de Strasbourg), Mme Anne-Marie TURCAN-VERKERK (EPHE-PSL). Le dossier, intitulé Du fil de la plume aux réseaux de neurones (artificiels) : recherches en histoire graphique et socio-culturelle de l’écriture, comprend un mémoire de synthèse intitulé Penser aujourd’hui l’écriture du passé, un recueil de travaux et un mémoire inédit : Réseaux et politiques documentaires de l’Ordre cistercien aux XIIe et XIIIe siècles.

PARUTIONS

- Charlotte Denoël, Francesco Siri (dir.), France et Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200, Turnhout, Brepols, 2020. Plus d’informations ici.
Les actes de la journée d’étude du 18 janvier 2019 à Turin, Chartes à Turin. Restauri e indagini sui manoscritti bruciati della Bibliothèque Municipale di Chartres e della Biblioteca Nazionale Universitaria di Torino, sont disponibles en libre accès sur la plateforme de la revue Scrineum Rivista.

- Pascale Bourgain, Francesco Siri (dir.), Succès des textes latins dans l’Occident médiéval, Paris, Ecole des Chartes, 2020. Plus d’informations ici.

- Cécile Chapelain de Seréville-Niel, Christine Delaplace, Damien Jeanne et Pierre Sineux (dir.), Purifier, soigner ou guérir ? Maladies et lieux religieux de la Méditerranée antique à la Normandie médiévale, Presses universitaires de Rennes, 2020.

- Hervé Mouillebouche, Nicolas Faucherre, Delphine Gautier (dir.), Le château de fond en comble. Hiérarchisation verticale des espaces dans les châteaux médiévaux et modernes. Actes du septième colloque international au château de Bellecroix, 18-20 octobre 2019, CeCaB, 2020, 632 p. Voir la table des matières ici.

- Damien Carraz, Un commandeur ordinaire ? Bérenger Monge et le gouvernement des hospitaliers provençaux au XIIIe siècle, Turnhout, Brepols, 2020, 528 p. (Ecclesia Militans, 8). Table des matières et résumé disponibles ici.

- Andreas Sohn, Jacques Verger (éds.), Ludwig von Pastor (1854-1928). Professeur, historien des papes, directeur de l’Institut historique autrichien de Rome et diplomate / Universitätsprofessor, Historiker der Päpste, Direktor des Österreichischen Historischen Instituts in Rom und Diplomat, Ratisbonne, éditions Schnell & Steiner, 2020, 440 pages, 25 illustrations. ISBN 978-3-7954-3476-2.

- Tristan Martine, Jessika Nowak (dir.), D’un regnum à l’autre. La Lotharingie, un espace de l’entre-deux ? Vom regnum zum imperium : Lotharingien als Zwischenreich ?, Nancy, PUN - Éditions Universitaires de Lorraine, 2021, 394 p. Sommaire et résumé disponibles ici.

- Jeanne Chiron, Nathalie Grande, Ramona Herz-Gazeau, Julie Pilorget et Julie Piront (dir.), Les Parisiennes : les femmes dans la ville (Moyen Âge – XVIIIe siècle), Arras, Presses de l’université d’Artois, 2020. (Actes du colloque 2017 de la SIÉFAR, http://siefar.org).

RENCONTRES SCIENTIFIQUES

- Webinaire Codicologie quantitative et sociologie du livre médiéval pour l’année 2021.

Organisé par le LAMOP, coordonné par François Foronda, Émilie Cottereau-Gabillet et Octave Julien. Le webinaire se tient à la Sorbonne, en salle Édouard Perroy virtuelle. Voir les coordonnées et le programme ici.

- Communautés déchirées ? Violences et divisions au sein des communautés de l’Occident grégorien (mi XIe-mi XIIe siècles) : entre pratiques et discours.

Colloque international, Château d’Angers, 8 et 9 avril 2021 (UMR TEMOS, LAMOP, Université d’Angers).

Du milieu du XIe siècle au milieu du XIIe siècle, la « réforme grégorienne » eut de très nombreuses répercussions sociales, culturelles et politiques, à tel point que l’on considère désormais cette période comme un point de rupture entre deux Moyen Âge. Cette rupture est néanmoins appréhendée différemment par les différentes historiographies nationales et l’objectif de cette rencontre est justement d’interroger la violence de ce conflit en s’intéressant à ses conséquences concrètes sur les communautés de l’Occident médiéval. Qu’il s’agisse des communautés ecclésiastiques (curiales, monastiques, canoniales), laïques (urbaines, rurales, guildes) ou encore intellectuelles (textuelles, scripturaires), ce colloque international sera l’occasion de se demander comment celles-ci ont pu être divisées, renforcées ou recomposées par le conflit grégorien.

Voir le programme ici.

APPEL A COMMUNICATION / CONTRIBUTION

- Avant l’État. Droit international et pluralisme politico-juridique en Europe, XIIe-XVIIe siècle. Colloques de Rome (20 septembre 2021) et de Lille/Courtrai (18-19 mai 2022).

Centre d’histoire judiciaire (UMR 8025) – Université de Lille, École française de Rome, KU Leuven, Department of Roman Law and Legal History

L’ambition de ces deux rencontres est de contribuer à combler une lacune historiographique en nouant un dialogue entre les études historiques – où l’on observe depuis longtemps un regain d’intérêt pour l’étude des relations internationales et, en particulier, pour la diplomatie à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne – et les études relevant de l’histoire du droit, en particulier l’histoire de la pratique et de la doctrine médiévale du droit des gens.

L’État étant considéré comme l’acteur exclusif et même l’a priori de toute compréhension possible des relations internationales, on conçoit encore souvent le droit international comme le droit interétatique : du même coup, on exclut du champ d’investigation les relations entre pouvoirs politiques les plus divers. Or la constellation politique médiévale était caractérisée par une pluralité de centres de pouvoir au statut variable, où l’autorité politique était répartie à différents niveaux. Au lieu d’un lien univoque entre souveraineté et territoire, cette constellation révèle un entrelacement et un chevauchement complexe de différentes juridictions, fondées sur des liens de dépendance personnelle et sur des relations de sujétion territoriale. Loin de pouvoir être conçu comme un droit interétatique dominé par l’État national souverain, le droit international de la fin du Moyen Âge et du début de l’époque moderne devrait plutôt être considéré comme le cadre multi-normatif qui régit les relations entre une grande variété d’acteurs.

Sur cette question, sont organisées deux rencontres, la première à Rome le 20 septembre 2021 et la deuxième à Lille et Courtrai les 18-19 mai 2022. Notre but est d’aborder un vaste éventail de thèmes concernant le droit international, comme la guerre (ses conditions et son déroulement, soldats et mercenaires, droit de prise et de captivité, négociation et exécution des traités de paix), les représailles, la diplomatie (envoyés diplomatiques, traités d’alliance, ligues et adhaerentiae), les relations féodales (par exemple l’obligation du vassal de répondre à l’appel aux armes du seigneur), la relation entre juridiction et territoire (notion de frontière, statut des étrangers), le droit international privé, le droit de la mer (y compris le statut des pirates), les commerces et les relations avec les juifs et les « infidèles ».

En outre, trois thèmes transversaux feront l’objet d’une attention particulière. Il s’agit des acteurs du droit international (leur sélection, leur statut et la dynamique de leurs relations réciproques) ; des sources du droit international, étant donné que ce dernier ne constituait pas à l’époque prémoderne une branche autonome de la science juridique ; et de la résolution des conflits, en particulier à travers la médiation et l’arbitrage (deux institutions qui ont reçu moins d’attention dans l’historiographie par rapport à la négociation et la guerre).

Des communications s’inscrivant dans la thématique de ces deux colloques sont attendues. Les propositions, en anglais, en français ou en italien, doivent être adressées par courrier électronique à dante.fedele univ-lille.fr, randall.lesaffer kuleuven.be et savy_pierre yahoo.fr. Elles doivent parvenir d’ici le 31 janvier 2021 et compter au moins 3000 caractères. Le résultat de la sélection sera communiqué avant le 28 février 2021. Une publication des actes soumise au contrôle des pairs est envisagée.

Plus d’informations ici.

- Colloque international "Conquérir, soumettre, gouverner : Théories et pratiques de la « pacification » dans les mondes normands (monde viking, Normandie, îles Britanniques, Italie méridionale et Sicile, IXe-XIIe siècle)", Cerisy-la-Salle, 5-9 octobre 2022.

Organisation : Pierre Bauduin, Université de Caen Normandie, CRAHAM ; Annick Peters-Custot, Université de Nantes, CRHIA ; Simon Lebouteiller, Sorbonne Université, CRAHAM.

Le passage de l’état de guerre, présidant à une conquête territoriale, à l’état de paix nécessaire à une nouvelle construction politique est de moins en moins pensé comme un fossé qualitatif qui séparerait la violence guerrière exercée par de féroces conquérants, d’une part, de l’établissement apaisé de nouvelles formes de gouvernement sur des territoires et les populations conquis de l’autre. Souvent perçues comme deux états antinomiques, la guerre et la paix laissent peu de place, dans la pensée historique contemporaine, à des situations d’entre-deux dans lesquelles la violence des affrontements, même toujours présente ou mise en réserve, n’a plus la première place. De nombreux et riches renouvellements historiographiques sur diverses constructions politiques issues de conquêtes souvent qualifiées de « normandes », invitent à reprendre, par le biais d’une approche comparatiste, les modalités du passage de la conquête à la paix et à la stabilisation étatique. La perspective d’une construction durable nécessitait en effet la fondation d’un consensus sur le gouvernement des conquérants sur, et avec, les populations « indigènes ».

C’est dans cette perspective qu’est organisé le colloque international "Conquérir, soumettre, gouverner : Théories et pratiques de la « pacification » dans les mondes normands (monde viking, Normandie, îles Britanniques, Italie méridionale et Sicile, IXe-XIIe siècle)", objet de cet appel à communication.

Pour plus d’information, voir la publication dans le carnet de recherches "Mondes normands médiévaux" : https://mnm.hypotheses.org/4356

VARIA

- Manuscrits médiévaux en Pologne

La bibliothèque numérique Polonas’enrichit de nombreux manuscrits médiévaux de Pologne : la description de quelque 8 000 manuscrits est accessible via Manuscripta.pl.

- Découvrez La Scitoyenne, l’infolettre de médiation scientifique.

La Scitoyenne est une lettre d’information mensuelle à destination des personnels de recherche, toutes disciplines confondues, pour faciliter leur engagement dans des actions de médiation scientifique et de dialogue avec les publics. Elle vous partage donc chaque mois, des annonces de structures de médiation ayant besoin de chercheur.se.s ou spécialistes dans le cadre d’une de leurs actions (conférences, rédactions d’un article de vulgarisation, interventions auprès de scolaires...).

Que vous soyez historien, historien de l’art, archéologue, sociologue… C’est un outil efficace pour vous impliquer activement dans le rapprochement entre sciences et société, en partageant vos connaissances lors d’événements et d’actions de médiation très variés auprès de tous types de publics !

Pour recevoir les prochaines éditions, il vous suffit de vous y abonner : bit.ly/AboScitoyenne (inscription rapide).

Et pour vous faire une idée de ce que nous produisons, voici nos précédentes éditions d’août, septembre et octobre.

N’hésitez pas également à contacter l’équipe du projet par mail si vous avez des questions : lascitoyenne cerclefser.org.

- Lettre du Réseau des Médiévistes Belges de Langue française (2020/2)

Cette lettre présente la liste des orateurs et oratrices du prochain congrès des médiévistes de Bruxelles en mai 2021, coorganisé par la SHMESP et le RMBLF. Outre les rubriques d’actualité des dépôts d’archives, d’annonces, etc., elle fournit également les résumés des thèses de doctorat soutenues en 2019-2020 dans les universités belges francophones, ainsi que l’argumentaire d’une future rencontre intitulée "Patrimoine et Archéologie en péril ! Quel avenir pour les sciences humaines ?", organisée en collaboration avec le CRéA et SociAMM (ULB). Voir la version pdf ici.

- Protestation contre l’éviction de l’Institut d’histoire politique, Budapest

Dernier établissement de recherche indépendant de Hongrie, l’Institut d’histoire politique de Budapest vient d’être forcé par l’actuel gouvernement à déménager à ses propres frais, ce qui met en danger son activité. Voir l’appel à protestation et à dons ici.

- Declics

Doctorant·e·s, post-docs, M2, technicien·ne·s, ingénieur·e·s, chargé·e·s de recherche, maîtres·ses de conférence, directeurs et directrices de laboratoires, personnels des plateformes… Vous êtes tou·te·s concerné·e·s, et tou·te·s les bienvenu·e·s : nous avons besoin de vous pour parler recherche avec des élèves de lycée, devenez Ambassadeur·rice Declics et diffusez l’information !

Vous n’avez rien à préparer, il faut en revanche bloquer une demi-journée dans votre emploi du temps pour participer à un speed-meeting (1h30 de présence obligatoire + 1h30 de présence optionnelle).

Pour s’inscrire, c’est par ici

En vue de la situation sanitaire et du re-confinement, la plupart des événements se dérouleront entre janvier et mai 2021, en présentiel et dans le respect des gestes barrières.

Pourquoi ?
⇒ pour mieux faire comprendre à de futurs citoyens l’importance et les mécanismes de la recherche fondamentale
⇒ pour aider ces jeunes à s’orienter en découvrant des métiers
⇒ pour créer du lien avec les équipes pédagogiques
⇒ pour développer l’esprit critique et expliquer le processus de validation des connaissances
⇒ pour partager votre passion

Où, Quand :

Edition printemps 2021 : en présentiel, au sein des établissements scolaires.

Plusieurs créneaux vous sont proposés, détails dans le formulaire d’inscription

Quoi :

En pratique, nous vous proposons de participer à l’opération Declics (Dialogues Entre Chercheur·e·s et Lycéen·ne·s pour les Initier à la Construction des Savoirs). C’est un échange en trois temps sur lequel vous trouverez plus d’informations en ligne ici.

Nous vous proposons de devenir Ambassadeur·rice Declics en participant à la deuxième phase de cette rencontre : un speed-meeting d’une heure trente. Les lycéens seront répartis par groupes de cinq maximum. Vous allez rejoindre un groupe et discuter ensemble de votre recherche (votre sujet, votre métier, votre quotidien, le peer-review… ce que vous voulez !). Toutes les 12 minutes une cloche retentira et vous changerez de groupe d’élèves.

Vous n’avez rien à préparer, simplement à être présent ! Concrètement, vous entamez la discussion en vous présentant brièvement (qui vous êtes, ce que vous faites) et la conversation s’engage. Attention, ce n’est pas une mini-conférence de 12 minutes, mais bien une discussion ! Des conseils ici si vous en avez besoin.

Comment :

Pour participer il vous faut impérativement remplir ce formulaire.

A votre demande, une attestation de participation peut vous être remise suite à la rencontre Declics.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous écrire : contact declics.info

- Bicentenaire de l’Ecole nationale des chartes

L’année 2021 célèbre le bicentenaire de l’École nationale des chartes et sera ponctuée de divers événements tels que la parution d’un ouvrage consacré à l’histoire de l’École en co-édition avec Gallimard, un timbre commémoratif, des conférences diverses dont une table ronde en Sorbonne, un colloque à l’Institut de France ou encore un Hackathon. Le programme est disponible dans son intégralité sur notre site internet, à la page suivante : http://www.chartes.psl.eu/fr/programme-du-bicentenaire